Le Seul Endroit Sur Terre où il n’y a Pas de Moustiques

C’est curieux
Il y a 5 mois

Argh ! Y’en a partout ! Les moustiques font partie des insectes les plus communs du monde. On en compte plus de 2 500 espèces, et toutes passent leur vie à bourdonner, à embêter et à piquer les gens. Impossible d’échapper à leur présence et à leur piqûres en mode incognito. Et ce où que tu ailles. Mais il existe un endroit où il n’y a pas besoin de moustiquaire ni d’anti-moustiques. Attention attention... Ta-dam ! Il s’agit de l’Islande. Ce pays d’Europe est très isolé.

C’est une terre de volcans turbulents et de paysages à couper le souffle. Le mieux, dans tout ça, c’est que tu peux profiter de ton voyage sans devoir te soucier de ces affreux insectes. Les chercheurs se demandent pourquoi il n’y a pas de moustiques en Islande, sachant que le froid ne limite pas vraiment la prolifération de ces petites bêtes volantes. Ils préfèrent un environnement chaud et humide aux températures extrêmes du nord et du sud de la planète. Mais ça ne les empêche pas de se reproduire dans des endroits froids. En gros, ils n’aiment pas l’Islande.

Certains chercheurs considèrent que, bien que les moustiques parviennent à se reproduire en Islande, ils n’apprécient pas spécialement les conditions de vie à cause du froid. Selon une autre théorie, c’est la composition chimique de l’eau et du sol du pays qui les embêterait. Ce ne serait pas le lieu de reproduction idéal. La température et le climat océanique seraient les facteurs principaux de dissuasion. Les moustiques pondent leur œufs dans des étendues d’eau.

Quand les œufs éclosent en larves, l’eau doit être dégelée afin de consentir aux moustiques de répéter ce cycle. En Islande, il y a 3 gelées minimum par an. Impossible pour les moustiques d’y survivre. On s’attend à juste titre à ce que les pays voisins, comme le Groenland, la Grande Bretagne et la Norvège soient aussi hostiles aux moustiques, mais ce n’est pas du tout le cas. Il y a énormément de moustiques dans ces zones.

Un jour, un moustique a réussi à entrer en Islande en voyageant sur un avion en provenance du Groenland. Malheureusement — ou heureusement, c’est toi qui vois — il n’a pas survécu aux conditions atmosphériques. Les moustiques peuvent traverser de longues distances, mais leur “nid” le plus proche de l’Islande est en Norvège ou en Écosse, et ça fait un peu trop loin pour eux. Il n’y a pas de moustiques en Islande, mais ce n’est peut-être pas pour toujours.

Les scientifiques y ont répertorié 400 nouvelles espèces d’insectes en 30 ans. Cela peut signifier que les insectes sont en train de s’adapter aux différents climats ou que le changement climatique favorise leur prolifération. Des 2 500 espèces de moustiques existants, on en trouve 30 en Grande Bretagne et en Scandinavie. Ce n’est peut-être qu’une question de temps avant qu’ils ne s’adaptent au climat islandais. Ces espèces en particulier seraient capables de proliférer en Islande. Mais, pour le moment, les islandais profitent d’une peau sans boutons qui grattent.

L’Islande nous paraît très loin, mais ce n’est rien comparé à l’archipel du Svalbard. Il s’agit du lieu peuplé situé le plus au nord du monde. Ici, personne ne considère les moustiques comme une menace, mais il faut faire attention aux ours polaires. Et oui, au quotidien, ces carnivores, les plus gros du monde, sont la principale menace pour les habitants. Dans les rues des villes aux Svalbard, il y a des panneaux de danger qui indiquent la présence d’ours. Il y a moins de 3 000 habitants aux Svalbard, mais plus de 50 nationalités différentes. La plupart des habitants travaillent dans des mines. Il y a un restaurant Thai et tu peux aussi déguster des produits importés à l’épicerie du coin.

Tu dois faire très attention quand tu sors. Il est recommandé de laisser sa voiture ouverte et en marche si tu décides d’en sortir un instant. Si un ours polaire s’approche, tu peux vite remonter dans ta voiture pour te protéger. Les ours polaires ne sont cependant pas les seules créatures présentes sur ces îles. Il y a aussi des morses, des renards, des macareux et des pingouins. Mauvaise nouvelle, les amis. Nous sommes surpassés en nombre sur Terre. Oui, il y a huit milliards d’humains, mais ce n’est rien comparé aux fourmis. Elles sont petites en taille, mais elles sont fortes en nombres. Une seule fourmi peut transporter 100 fois son poids. On ne sait pas exactement combien de fourmis il y a sur terre, mais les chercheurs estiment que leur nombre se situe entre 10 et 100 000 trillions.

Contrairement aux moustiques, elles sont très utiles pour l’environnement. Elles propagent les graines et aident la Terre à se débarrasser de ce qui fait du mal à la nature. Elles creusent de profondes galeries qui peuvent héberger des millions d’individus.

Chaque fourmi appartient à une colonie à laquelle elle reste fidèle toute sa vie. On voit souvent des fourmis qui marchent en file indienne pour chercher de la nourriture. Elle ne se perdent que rarement et elles reconnaissent précisément chaque membre de la colonie. Si elles croisent des fourmis d’une autre colonie, elles ne sont pas spécialement amicales. Elles préfèrent rester entre elles, accomplir leur mission principale et protéger leur reine. Elles sont nées pour ça. Il existe des fourmis de tailles différentes. Les plus petites sont généralement celles qui prennent soin de la reine et des petits. Les fourmis de taille “normale” sont les fourmis ouvrières. Elles construisent les galeries qui servent à abriter les plus jeunes ainsi que la reine lorsqu’elle se déplace dans la fourmilière.

Les fourmis les plus grosses protègent la colonie des dangers extérieurs, à savoir les gros insectes ou une autre colonie de fourmis qui aurait décidé d’étendre son territoire de recherche de nourriture. Certaines fourmis font mal quand elles mordent, d’autres ne font qu’envahir ton pique-nique. Et oui, au cas où tu te demandais, il y a des fourmis en Islande. Et peut-être dans ton pantalon aussi.

Ok, si je te disais qu’il existe un insecte qui peut survivre à presque tout, y compris aux radiations ? C’est un vrai champion d’endurance et il se trouve partout. Tu sais de qui je parle ? Mesdames et messieurs, voici le cafard. Le cafard apprécie particulièrement les coins sombres, il ne se montre que rarement. C’est un super insecte qui gagnerait la médaille d’or s’il y avait des Jeux Olympiques des insectes. Il se déplace extrêmement vite et peut parfois voler. Et si tu penses pouvoir t’en débarrasser avec de l’eau, détrompe-toi. Ces bébêtes peuvent retenir leur souffle sous l’eau pendant 40 minutes soit bien plus que ce que les humains sont capables de faire.

Ils font partie de ces nombreux insectes qui peuvent survivre très longtemps sans manger. Ils ont le sang froid, ce qui signifie qu’ils ont besoin de la chaleur environnante pour se réchauffer. Oui, ils survivent longtemps sans nourriture, mais ils ont besoin d’eau. Ils ne peuvent survivre qu’une semaine sans liquides. C’est pour cela qu’ils vivent dans des lieux humides comme les salles de bain, les caves, les cuisines et n’importe quelle autre pièce où il y des tuyaux et de l’eau courante. Ce sont des experts en adaptation. Si tu en trouves un, il y a en a probablement des dizaines voire des centaines pas loin.

Si ta maison est infestée, les experts conseillent de chercher et de se débarrasser de la source: il faut jeter les poubelles régulièrement et t’assurer de nettoyer tous les endroits où tu as mangé. Ne laisse pas de miettes pour les fourmis et les cafards. Si tu repères plusieurs trous par lesquels ces insectes pourraient passer, bouche-les immédiatement. Tout type d’accès peut représenter un problème, surtout s’il est à proximité d’un point d’eau. S’il y a 2 500 espèces de moustiques, les cafards jouent dans une autre catégorie avec plus de 4 000 espèces différentes de par le monde.

Il y en a beaucoup et ils sont aussi très très vieux. Certains fossiles suggèrent que les premiers cafards sont apparus il y a plus de 280 millions d’années. Pas comme moi. Tout au long de l’histoire, ils ont survécu à des désastres naturels. Ils font partie des quelques créatures qui ont réussi à survivre tout ce temps. Certaines zones du désert du Sahara sont non seulement propices aux vagues de chaleur, mais aussi aux essaims de locustes. Ces créatures peuvent parcourir des kilomètres à travers différents pays, et elles mangent tout sur leur passage. Elles ne peuvent pas sauter en longueur mais elles ont des ailes pour voler. Elles atterrissent régulièrement sur des terres cultivées et elles mangent tout en ne laissant rien derrière elles.

On en trouve principalement en Afrique, mais elles se déplacent parfois jusqu’au Moyen Orient et l’Asie. Les essaims de locustes ne font pas seulement peur. Ils représentent un vrai problème pour l’économie et pour les habitants des pays qu’ils traversent. Les locustes peuvent manger l’équivalent de leur poids en plantes cultivées. Comparés à ça, les moustiques ne sont pas si mal, non ?

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes