Ma belle-mère a essayé de me faire tomber enceinte et je suis furieuse

Éducation
Il y a 2 mois

Nombreux sont ceux qui anticipent avec impatience le fait de devenir grands-parents, se réjouissant de partager de bons moments avec des enfants en bas âge. Toutefois, certaines personnes peuvent pousser ce désir à son paroxysme. Sally, une lectrice de Sympa, nous a contactés pour partager son histoire après que sa belle-mère se soit immiscée dans sa vie privée, croyant que ses actions aideraient sa belle-fille à tomber enceinte.

Bonjour Sally ! Merci de nous avoir contactés, et nous sommes heureux que vous soyez honnête avec nous. Nous avons quelques conseils pour vous, et nous espérons qu’ils vous seront utiles.

S’éduquer ensemble

Invitez votre belle-mère à se joindre à vous et à votre mari pour assister à un séminaire ou à un atelier d’éducation à la fertilité. Cela peut être l’occasion pour vous tous d’en apprendre davantage sur les complexités de la fertilité et les stratégies recommandées pour la conception. Cela pourrait l’aider à comprendre que certains objets intimes ne sont pas les seuls facteurs influençant la fertilité.

Impliquer une tierce partie neutre

Faites appel à un conseiller familial ou à un médiateur pour faciliter la conversation entre vous, votre mari et votre belle-mère. La présence d’un tiers neutre peut aider à gérer les aspects émotionnels de la discussion et guider la famille vers l’établissement de limites saines. Cela peut également permettre à chacun d’exprimer ses préoccupations en toute sécurité.

Créer un espace privé

Désignez un endroit précis de votre maison interdit à votre belle-mère. Envisagez d’installer un verrou sur votre placard intime ou de ranger vos objets personnels dans un endroit plus sûr. Vous protégerez ainsi votre intimité et ferez passer un message clair sur les limites à ne pas franchir.

Élaborez un plan de soutien

Élaborez avec votre mari un plan complet de soutien à la fertilité. Il peut s’agir de prévoir des mises à jour régulières sur votre parcours de fertilité, d’assister ensemble aux rendez-vous médicaux et de discuter des aspects émotionnels du processus. Le fait de partager ces détails avec votre belle-mère peut l’aider à se sentir impliquée sans avoir recours à des mesures invasives.

Canalisez l’énergie positive

Réorientez l’enthousiasme de votre belle-mère vers des actions positives. Suggérez-lui d’autres façons de vous soutenir, par exemple en se joignant à vous dans des activités favorables à la fertilité, comme l’exercice physique ou la préparation de repas sains. Encouragez-la à être une alliée dans votre parcours plutôt que de se concentrer sur des méthodes non conventionnelles qui portent atteinte à votre vie privée.

La gestion des relations au sein des familles peut s’avérer difficile, en particulier lorsque nous fondons nos propres foyers. Une autre lectrice de Sympa a partagé son expérience et demande des conseils après qu’elle ait sommé sa mère de quitter sa cérémonie de mariage.

Photo de couverture Anna Shvets / Pexels

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes