Mon mari me reproche d’avoir dit à mes beaux-parents la vérité écœurante à son sujet

Éducation
Il y a 2 semaines

Une femme de 35 ans s’étonne que son mari veuille la récupérer après une séparation douloureuse. Au lieu de le lui demander lui-même, il a envoyé ses parents. Elle s’est retrouvée à la croisée des chemins, confrontée à la décision difficile de révéler à ses beaux-parents la vraie nature de leur fils. Dans une lettre sincère, elle a partagé son dilemme et demandé conseil à nos lecteurs.

Malgré tout ce qui a mal tourné dans sa relation il y a longtemps, Anna est restée engagée

Anna a commencé sa lettre en disant : “Nicolas, mon mari depuis 10 ans, a toujours eu une ’amie’ qui m’a rendu la vie difficile. Elle n’a jamais respecté les limites, et lorsque Nicolas et moi avons commencé à sortir ensemble, elle a dit à tout le monde que j’étais avec lui pour son argent. Nicolas gagne beaucoup plus que moi, mais ne me donne jamais d’argent. Nous avions l’habitude de partager les factures à parts égales et nous achetions tous les deux la nourriture. Je m’occupais de la nourriture de notre bébé de cinq mois et je payais pour tous les besoins de mon aîné, issu de mon précédent mariage.”

“Au cours des huit dernières années, j’ai fait l’expérience de cette ‘amie’ qui répandait des rumeurs et se montrait irrespectueuse. J’ai confronté Nicolas à ce sujet et il m’a dit qu’il s’agissait de ’guéguerre de femmes’. Il n’a jamais voulu fixer de limites, et j’ai dû moi-même remettre cette femme sur le droit chemin à plusieurs reprises.”

La situation ne cesse de se dégrader

Elle poursuit son récit en disant : “Récemment, la campagne de rumeurs de cette ’amie’ a repris de plus belle. Nicolas et moi avons acheté une maison. Cette femme ignoble a raconté à tout le monde que je n’avais pas investi un centime dans notre nouvelle maison. J’ai dû la confronter immédiatement et je lui ai crié dessus, lui demandant de ne pas mettre son nez dans nos affaires privées. Elle a appelé Nicolas et lui a dit que j’avais été insultante, il était agacé”.

“Mon mari est rentré à la maison complètement stressé et anxieux. Je lui ai demandé s’il allait bien et il a refusé de parler. Plus tard, ce soir-là, quand les enfants sont allés se coucher, et que je l’ai poussé à me parler, il m’a dit qu’il avait eu un moment de faiblesse avec cette ’amie’ commère, et que maintenant elle était enceinte, et qu’il ne voulait pas perdre sa famille”, a-t-elle poursuivi.

Anna a ajouté : “J’étais abasourdie, je me sentais brisée et trahie, et j’ai commencé à pleurer. Nicolas n’arrêtait pas de dire qu’il était désolé et qu’il ne voulait pas perdre sa famille. Je n’ai rien dit, je suis allée dans la chambre de mon enfant et j’ai fermé la porte à clé”.

Elle a affronté ce chagrin d’amour avec courage, mais l’histoire ne s’arrête pas là

C’est là que le dilemme commence. Anna a révélé : “Le lendemain matin, j’ai demandé un congé au travail. J’ai ensuite pris les enfants et je suis allée chez mon père. Je lui ai tout expliqué et il était bouleversé. Nicolas est rentré à la maison et ne m’a pas trouvée là, alors il m’a appelée toute la soirée au téléphone, mais je l’ai bloqué.
Il y a quelques jours, mes beaux-parents se sont présentés chez mon père. Ils m’ont suppliée de rentrer à la maison et de mettre fin à ce ’désaccord inutile et stupide’. J’étais tellement stressée et choquée que j’ai crié qu’ils avaient élevé un vrai monstre, et sa mère est devenue pâle à ce moment précis.”

“Ses parents étaient choqués parce qu’ils croyaient que notre relation traversait juste une crise et rien de plus. Ils ont toujours cru que leur fils me traitait bien et que je ne savais tout simplement pas ce que je pouvais exiger de lui en plus.

Ils m’ont alors demandé de m’expliquer. J’ai pris une pause et je leur ai dit que leur fils était un menteur, qu’il m’avait trompée avec une personne qui me rendait la vie insupportable, qu’il n’accordait aucune valeur à sa famille et que même un bébé n’était pas une raison suffisante pour lui pour arrêter de tricher et de mentir. Sa mère était visiblement bouleversée, et son père est parti sans dire un mot, mais plus tard, il a pris la peine de m’appeler et m’a dit qu’il s’occuperait de tout.”

La situation au sein de la famille est devenue totalement malsaine

Anna a avoué : “Je sais que ma belle-mère a des problèmes cardiaques et qu’elle doit être protégée de toute mauvaise nouvelle. Je sais aussi que mon beau-père fera de la vie de mon mari un enfer lorsqu’il découvrira tout ce qu’il m’a fait. Mon mari m’appelle de différents numéros depuis, et il me blâme pour tout, il dit que je n’aurais pas dû parler de sa liaison à ses parents. Il a dit que cela les tuerait et que sa relation avec eux allait aussi être très compromise.”

“Je me sens coupable, et je pense que nous aurions pu divorcer sans dire un mot à ses parents, sans cette explication inutile. Mais en même temps, je ne pouvais plus supporter ce fardeau, et il fallait que j’explique à ses parents pourquoi, pour rien au monde, je ne reviendrais vers leur fils. Je suis déchirée par mes émotions. Que feriez-vous ?”.

Voici une autre révélation choquante, faite par une femme qui a découvert que son mari avait un lien très fort avec une de ses collègues.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes