Nico Capone brise les stéréotypes dans “Danse avec les stars” : “On peut danser même en surpoids”

Gens
Il y a 1 mois

Dans la sphère de la télé-réalité, l’émission “Danse avec les stars” est souvent le théâtre de performances spectaculaires et d’histoires inspirantes. Cette saison, l’attention se concentre sur Nico Capone, déterminé à briser les préjugés en démontrant que la danse n’est pas réservée à une seule morphologie. En défiant les normes corporelles, Nico Capone illustre la puissance de l’acceptation de soi et l’importance de la représentation diversifiée sur nos écrans.

Victime de grossophobie

Cristina Cordula, Diane Leyre, Ines Red, ainsi que l’acteur américain James Denton animent la treizième saison de “Danse avec les stars”. Ils sont accompagnés de diverses personnalités telles que Black M, les chanteuses Cœur de Pirate et Natasha St-Pier, Roman Doduik, Keiona, la gagnante de “Drag Race France”, Caroline Margeridon et Adeline Toniutti, professeur dans l’émission “Star Academy”. Cependant, un candidat attire déjà malheureusement l’attention de manière négative. Nico Capone, qui est associé à Ines Vandamme pour ses danses, est déjà confronté à la grossophobie, même avant la diffusion du premier prime sur TF1. Les commentaires haineux affluent sur les vidéos partagées sur les réseaux sociaux.

“Je m’assume”

" Je m’assume, j’assume ce que je vais faire et je veux prouver aux gens qu’on peut changer sa façon de penser “, avait partagé Nico Capone lors d’une récente conférence de presse. Il a ajouté : ” Je participe à “Danse avec les stars” pour prouver aux gens que, oui, on peut être en surpoids et oui, on peut danser et surtout, on peut s’assumer ". Nico Capone appréhende particulièrement les danses les plus physiques comme le Quickstep et le Jive.

“Je danse pour ma famille”

Avec plus de 12 millions de followers sur Instagram et le double sur TikTok, le créateur de contenu partage régulièrement des vidéos mettant en scène sa vie de famille avec sa femme Daniela et leur fils. " Je danse aussi pour ma famille " avait également souligné Nico Capone, exprimant son désir de se produire sur une rumba avec plus de sérénité : " J’aime bien les musiques douces, les musiques d’amour “. Daniela Capone, elle, ” n’aime pas danser, mais elle accepterait... Ça serait une surprise de la voir, elle ou mon fils avec elle, ça serait magique ", a ajouté le comédien.

L’expérience de Nico Capone dans “Danse avec les stars” met en lumière les préjugés persistants autour du poids dans notre société. Sa résilience face à la grossophobie rappelle l’importance de soutenir et de protéger toutes les victimes de discrimination, afin de favoriser un environnement inclusif et respectueux pour chacun. Ensemble, en combattant ces stéréotypes, nous pouvons progresser vers une société plus juste et égalitaire pour tous.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes