“On espère qu’elle a été suffisamment payée pour ça” : la campagne de Marc Jacobs suscite des questions

C’est curieux
Il y a 8 mois

Certains créateurs de vêtements n’ont pas peur de casser les codes pour créer les siens. Une vidéo publiée sur le compte Instagram de la marque Marc Jacobs le 10 octobre est rapidement devenue virale, montrant un mannequin dans une situation délicate.

Le créateur Marc Jacobs, connu pour son usage de la provocation dans sa communication, a lancé son nouveau sac, le XL Sack Bag, avec une vidéo Instagram intrigante. Dans cette vidéo, on peut observer une femme qui trébuche et dévale un escalier.

Toutefois, en bas des marches, le mannequin se relève, réajuste ses cheveux et continue son chemin comme si rien ne s’était passé. La cause de cette chute ? Les bottines portées par le mannequin, les fameuses bottines Kiki, modèles emblématiques de la marque américaine, dotées de talons vertigineux de 15,2 centimètres, les mêmes que Kendall Jenner portait lors du dernier Met Gala.

Cette campagne, qui a accumulé plus de six millions de vues, est devenue virale et a suscité diverses réactions. Certains internautes y voient un coup de génie en matière de marketing, tandis que d’autres expriment leur inquiétude quant au bien-être du mannequin, se demandant si elle va bien. " On espère qu’elle a été suffisamment payée pour ça “, a écrit un utilisateur. ” Marketing de génie ", a commenté un autre.

Bien que la campagne ait suscité la controverse, l’équipe responsable de sa production s’attendait à cette réaction. La photographe et vidéaste Yulya Shadrinsky a été chargée par Marc Jacobs de créer cette séquence. Basée à Paris, elle est reconnue pour ses mises en scène inhabituelles. En mars dernier, elle avait conçu une mise en scène de faux braquage pour mettre en valeur la collection de bijoux de The M Jewelers, une marque américaine.

En ce qui concerne le mannequin de la campagne, il s’agit en réalité d’une cascadeuse professionnelle. Heureusement, aucun accident n’est survenu lors du tournage.

Cette culotte à 3900 euros fait le buzz sur internet en divisant les internautes.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes