Pourquoi les plaques d’immatriculation sont jaunes et blanches

C’est curieux
Il y a 5 mois

Si tu utilises un lave-vaisselle, tu as peut-être remarqué que les objets en verre sortent tout secs tandis que ceux en plastique ont encore des gouttelettes d’eau. Les lave-vaisselle pulvérisent des jets de détergent et d’eau à des températures pouvant atteindre 68°C. C’est bien plus chaud que lorsque tu fais la vaisselle à la main. À la fin d’un cycle de lavage, l’eau s’évapore. C’est ce qui permet à la vaisselle chaude et propre de se sécher. Tous les articles placés dans le lave-vaisselle démarrent à la même température. Mais les objets en plastique refroidissent plus vite, car leur “masse thermique” est plus faible.

Prends l’exemple d’un tupperware. Le plastique dont il est fait est bien plus fin qu’une assiette ou une tasse, et il est aussi moins dense. Donc, à de telles températures, les molécules du plastique retiennent moins d’énergie thermique. Le plastique se refroidira relativement vite, ce qui signifie que l’eau s’évaporera plus lentement. À l’inverse, les saladiers et les assiettes, plus lourds, retiendront la chaleur plus longtemps. C’est pourquoi ils seront encore chauds même après l’évaporation de l’eau.

Les pays du monde ont des systèmes différents en ce qui concerne l’immatriculation des véhicules, y compris la couleur des plaques. L’Australie utilise une palette illimitée, et les plaques comprennent de nombreux motifs et dessins différents. Au Royaume-Uni, les voitures ont deux couleurs de plaques d’immatriculation possibles : jaune à l’arrière et blanc à l’avant. Les deux ont des caractères noirs. Cela n’a pas toujours été le cas : les plaques d’immatriculation dans ce pays avaient auparavant des caractères blancs ou argentés. Mais à partir de 1979, tous les véhicules ont dû avoir ces plaques que nous voyons aujourd’hui pour une raison bien particulière. Chaque plaque doit être faite d’un matériau réfléchissant ; or si la plaque à l’arrière de ta voiture est blanche, elle peut refléter une lumière blanche, ce qui n’est pas légal.

D’autres pensent que c’est une loi dont le Royaume-Uni a hérité de sa voisine la France. On y utilisait des plaques d’immatriculation bien avant le Royaume-Uni, et on avait également des plaques arrière jaunes. Du moins jusqu’en 2009, lorsque l’on a adopté des symboles noirs sur fond blanc à l’avant comme à l’arrière. Il y a une autre raison pratique à cette sélection de différentes couleurs. Si le jaune est à l’arrière et le blanc à l’avant, les autres conducteurs peuvent savoir immédiatement quelle partie de ton véhicule ils voient, et donc si ton auto s’éloigne ou s’approche d’eux.

Il existe un phénomène assez cool appelé “réflexion interne totale”. Tu peux l’essayer. Un laser doit se trouver d’un côté d’un réservoir d’eau transparent. Pointe-le vers l’eau et tu verras qu’il passe plus lentement à travers à cause des particules lourdes présentes dans l’eau. Elles “piègent” en quelque sorte le rayon laser. Lorsque tu diminues progressivement le débit d’eau, la lumière du laser reste toujours à l’intérieur du jet — du moins jusqu’à ce que tu coupes complètement le flux d’eau. C’est à ce moment-là qu’elle disparaîtra.

T’es-tu déjà imaginé flotter sur un nuage en apesanteur ? C’est vrai que les nuages ont l’air confortables, duveteux et légers. Mais un cumulus moyen — un de ceux dont la base plate ressemble à du coton — peut peser jusqu’à 450 000 kg, soit à peu près l’équivalent du plus gros avion de ligne du monde lorsqu’il est entièrement chargé de passagers et de marchandises.
Bien qu’il n’ait pas l’air très animé, le sol est en fait plein de vie. Si tu en prends juste une cuillère à café, tu obtiendras plus de micro-organismes qu’il n’y a d’habitants sur notre planète. Des millions d’espèces et des milliards d’organismes, dont des algues, des bactéries, des vers de terre, des insectes microscopiques, des acariens, des champignons et tant d’autres, représentent la plus grande concentration de biomasse partout sur Terre.

Les animaux utilisent le champ magnétique de notre planète pour s’orienter dans l’espace. Lorsque les espèces terrestres se perdent, elles ne sont pas forcément capables de retrouver leur chemin facilement, tandis que les animaux marins le peuvent. Certaines créatures comme le saumon ou les tortues de mer ont la capacité de sentir le champ magnétique de notre planète. Elles peuvent l’utiliser comme un système de navigation.
En parlant de l’océan, savais-tu que c’est le principal “réservoir d’oxygène” de la Terre ? Non, ce n’est pas la forêt amazonienne, comme on l’a souvent entendu. L’océan produit la plupart de l’oxygène présent dans notre atmosphère. En fait, ce sont les organismes marins à base de plantes comme les algues, le plancton et le reste des photo-synthétiseurs que nous pouvons remercier pour cela. Toutes ces plantes marines réalisent la photosynthèse. Elles utilisent l’eau, la lumière du soleil et le dioxyde de carbone pour créer de l’énergie sous forme de sucre et d’oxygène.

Les poissons ont des branchies et des nageoires, mais ils n’ont pas de cou. Au lieu de cela, ils ont une série d’os qui relient leur crâne et leur ceinture scapulaire. L’une des raisons à cela est qu’il leur serait difficile de nager rapidement s’ils avaient un cou qui s’agite d’avant en arrière. De plus, dès qu’une créature semblable aux poissons a développé un cou, la science l’a automatiquement classée dans un autre groupe d’animaux. Cela signifie que si une créature a un cou, on ne peut officiellement pas la qualifier de poisson. Le plus vieux cou que les scientifiques ont répertorié appartient à une créature inhabituelle qui vivait il y a 375 millions d’années. Elle était en partie poisson et en partie tétrapode, qui est un terme désignant un animal doté de 4 membres.

Le corps humain est plus fort que nous le pensons. Notre estomac peut dissoudre même certains objets en métal comme les lames de rasoir — dans un laps de temps relativement court, environ deux heures d’immersion dans l’acide gastrique. Les scientifiques classent les acides sur une échelle de 0 à 14. L’acide devient plus fort à mesure que le niveau de pH diminue. L’acide dans notre estomac a généralement un pH situé entre 1,0 et 2,0.
Lorsque tu refroidis de l’hélium à des températures extrêmes, à quelques degrés seulement du zéro absolu, qui est de −273°C, tu le transformes en un superfluide. Cela signifie qu’il s’écoulera sans friction. Le gaz pourra grimper et passer par-dessus les parois du verre. Il trouvera des fissures minces comme des molécules dans ton récipient et s’échappera à travers elles. Donc, dans ces conditions, l’hélium peut aller à l’encontre de la gravité.

L’hélium est l’invité surprise de toute fête d’anniversaire. Nous savons tous à quel point notre voix peut devenir aiguë et drôle lorsqu’on inhale ce gaz à partir de ballons. Cela ne veut pas dire que l’hélium perturbe vraiment la tonalité de ta voix. En général, lorsque tu parles, les cordes vocales vibrent à un certain rythme ou à une certaine fréquence. En bougeant, elles poussent l’air dans la boîte vocale. Lorsque l’air se déplace, il provoque une onde sonore qu’un auditeur en face de toi capte avec ses oreilles. Lorsque tu inhales de l’hélium, cela n’affecte pas le taux de vibration, qui est chargé de contrôler la hauteur de ta voix et la fréquence, mais la qualité sonore de ta voix ou la couleur de ton timbre. Il existe différents timbres, et c’est la raison pour laquelle tu peux faire la différence entre une guitare et un piano qui jouent pratiquement la même note. La hauteur de la note est la même, mais leur tonalité — ou timbre — ne l’est pas.

Lorsque les cordes vocales vibrent, il y a tout un mélange de fréquences qui se produit, et lorsque tu inhales de l’hélium, les tons les plus aigus résonnent davantage dans le conduit vocal, c’est pourquoi ils ressortent plus forts, tandis que les tons plus graves résonneront moins. Et c’est ce qui te donne cette drôle de voix grinçante.
Il est difficile de croire que tu pourrais manquer un ours polaire qui se trouve près de toi, mais c’est vrai — les caméras infrarouges peuvent à peine les détecter. Les caméras thermiques détectent la chaleur qu’un sujet perd sous forme d’infrarouge. Mais les ours polaires sont de véritables experts lorsqu’il s’agit de conserver la chaleur ! Ils restent au chaud grâce à une épaisse couche de graisse qu’ils ont sous la peau. En plus, ils ont un manteau de fourrure dense qui les aide à traverser les journées les plus froides de l’Arctique — et à passer inaperçus devant les caméras infrarouges.

La pluie ne rend pas toujours le sol humide. Il existe des zones très chaudes et sèches où la pluie peut s’évaporer avant même d’atteindre le sol. C’est ce qu’on appelle la “pluie fantôme”. Tu peux voir des rideaux denses de gouttes venant d’en haut, mais en même temps, il n’y a rien sur le sol, et aucune eau n’atteint les êtres vivants.
Les rats rient quand on les chatouille. Lors d’une expérience où les chercheurs les ont chatouillés, ils ont même couru après leurs mains de façon ludique. Tous les grands singes, y compris les gorilles, les orangs-outans, les bonobos et les chimpanzés, sont également chatouilleux et réagissent généralement aux chatouilles par un rire assez distinctif, semblable à celui des humains. Les pingouins, les chiens, les suricates, et bien d’autres espèces, semblent aussi apprécier les chatouilles.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes