Réfléchis à Deux Fois avant de Manger un Hamburger Emballé, Voici Pourquoi

Conseils
Il y a 7 mois

Aujourd’hui, nous allons te dévoiler quelques secrets de la restauration rapide. Nous savons déjà tous que nous ne mangeons jamais exactement la même chose que ce que nous voyons dans les publicités. Mais il y a bien d’autres choses à savoir sur la façon dont les fast-foods nous poussent à acheter des produits. C’est comme s’ils faisaient comprendre à notre cerveau : “J’ai vu quelque chose de délicieux. Prends ça pour moi, le plus vite possible.”

[1] Imagine que tu entres dans une zone de restauration et que tu sentes toutes ces bonnes odeurs de nourriture. En te baladant, un parfum se détache de tous les autres. Un roulé à la cannelle tout chaud ! Certes, ils les cuisent vraiment, mais l’odeur qui parvient à ton nez ne sort pas directement du four. Les chaînes de boulangeries Cinnabon placent leurs fours près de la porte d’entrée pour attirer les clients. Mais l’odeur n’est pas due qu’à la cuisson. Le personnel fait chauffer des plaques de cuisson saupoudrées de cannelle et de sucre roux pour maintenir l’arôme sucré dans l’air tout au long de la journée. Ces odeurs donnent faim, même si le ventre n’est pas vide. Je te présente le “marketing de l’arôme”. L’objectif est de rendre les produits irrésistibles. As-tu remarqué l’odeur unique des frites croustillantes de McDonald’s ? C’est la même dans tous les magasins du monde. Il s’agit d’une stratégie bien pensée. Lorsque le consommateur sent ces odeurs, son corps augmente la production de ghréline. La ghréline est l’hormone de la faim. C’est ton estomac qui la produit. Donc, oui, ces odeurs peuvent stimuler ton appétit.

[2] Une autre stratégie pour attirer les clients consiste à utiliser le pouvoir des couleurs. Elles stimulent également l’appétit. Réfléchis aux logos des fast-foods les plus célèbres et aux couleurs utilisées à l’intérieur et dans leur stratégie de marque. Les slogans, les emblèmes ou les plats peuvent changer, mais presque toutes les chaînes de restauration rapide connues utilisent une palette de couleurs similaire. Ce n’est pas une coïncidence. Des recherches ont prouvé que ces teintes chaudes activent la faim. De plus, elles attirent l’attention. Imagine un feu de circulation ou un panneau d’arrêt. On a envie de s’arrêter.

[3] Autrefois, les gens dépensaient beaucoup de calories pour trouver leur nourriture. Et toi, tu vas chasser des animaux et cueillir des herbes ? Non. Il te suffit de te rendre dans un restaurant au coin de la rue pour obtenir ton repas en 5 minutes. Comme cette nourriture n’est pas chère et qu’elle est servie rapidement, le système de récompense de ton cerveau la privilégie. La commodité crée également une dépendance, comme le sucre. Les marques en sont conscientes, ce qui nous amène au point suivant. Les entreprises savent comment fonctionne notre cerveau et le manipulent. Si l’on te demande si tu veux des frites ou une boisson en plus grande quantité, il est probable que tu répondras par l’affirmative. Chaque marque gagne des millions de dollars rien qu’en augmentant la taille des menus, par exemple. Augmenter la taille des menus coûte moins cher, mais, oups, en réalité, on vient de dépenser plus que ce que l’on avait prévu. Le format de prix et le menu à un dollar font aussi partie de cette astuce. La publicité annonce des chiffres tels que “seulement 5,89”. C’est presque 6, mais ton cerveau l’associe au chiffre 5 parce qu’il y a écrit 5 et non 6. De plus, les décimales sont parfois petites et difficiles à lire. Lorsque l’on choisit l’option “à la carte”, les plats sont placés sur les côtés et les plats à valeur ajoutée sont affichés en gros plan. Lorsque tu regardes les prix, une zone de ton cerveau appelée cortex orbitofrontal prend le contrôle. Les recherches montrent que lorsqu’une personne achète quelque chose en sachant qu’il y a une meilleure option, l’activité cérébrale présente des signes de souffrance. L’offre est intéressante, mais si tu l’acceptes, tu finiras par manger plus. Peut-être voulais-tu seulement déguster un hamburger, mais tu te retrouves aussi à dévorer des frites et à boire un soda. Cela dit, c’est parfait si c’est ce que tu voulais depuis le début. Je n’ai rien à redire à cela.

[4] Tu sais que tes hamburgers sont emballés dans du papier anti-graisse ? Cela signifie que ce papier peut contenir des substances chimiques nocives. Des chercheurs ont testé des échantillons prélevés sur 400 récipients et emballages de chaînes de restauration rapide. Ils ont découvert que 38 % des emballages de sandwichs et de hamburgers contenaient du fluor, une substance plutôt toxique. Et les emballages de sandwichs et de hamburgers ne sont pas les seuls concernés. Ils ont également découvert que 56 % des emballages de desserts et de pain et 20 % des pochettes de frites contenaient du fluor. Malheureusement, les fast-foods ne sont pas les seuls à être nocifs, leurs emballages le sont aussi.

[5] Voici un autre tour de passe-passe. Lorsque tu vas chercher un en-cas au drive-in, les machines reconnaissent ta plaque d’immatriculation et, sur la base de tes achats précédents, font défiler devant toi des options analogues. Une autre caractéristique des drive-in est qu’ils sont équipés de caméras. Parfois, il suffit de parler à l’aide de la sonnette. On ne voit pas le personnel, mais attention, lui peut nous voir dans certaines chaînes. Celles-ci utilisent des dispositifs tels que des capteurs magnétiques pour détecter les véhicules. Les employés sont alors avertis par leurs écouteurs. Ils appuient sur un bouton spécial pour activer leurs micros. Sans capteurs, sans caméras et sans fenêtres, comment pourraient-ils te voir arriver ? Ils ne sont pas médiums. Ne t’inquiète pas trop, cependant. Les employés ne se soucient probablement pas de ce que tu fais. Ils ont un million d’autres choses à faire.

[6] Imaginons que tu prennes un hamburger au drive-in. Il contient de la viande grillée. Mais attends un peu. Est-elle vraiment grillée ? Mauvaise nouvelle. On ajoute à la viande une solution, une sorte de sauce à la saveur “grillée”, qui crée de fausses lignes de grillade. Il est impossible de faire griller de la viande dans un délai aussi court, mais les clients aiment cet aspect, alors ils choisissent cette option.

[7] En parlant de trucage, les fast-foods sont très industriels et transformés. Je veux dire par là que la saveur des hamburgers et des nuggets disparaît souvent au cours du processus. Pour compenser cela, les entreprises ajoutent des produits chimiques spéciaux pour donner du goût et de l’arôme aux aliments.

[8] Nous avons déjà parlé des astuces utilisées par les enseignes dans les drive-in. Il est temps de révéler les secrets des kiosques en libre-service. Les consommateurs ont tendance à dépenser plus lorsqu’ils commandent leur repas par l’intermédiaire de ces bornes. Les restaurants prévoient que les clients dépenseront environ 20 % de plus. Le système de ces kiosques est conçu pour faire de la vente incitative. Les caissiers posent des questions. Mais lorsque l’on utilise un kiosque en libre-service, on ne se sent pas bousculé ou peut-être jugé pour sa commande et ses choix.

[9] Un procès a été intenté aux États-Unis concernant le sandwich au thon d’une chaîne de restauration rapide. Il s’est avéré que l’ingrédient présenté comme du thon n’en contenait... pas du tout. C’est ce qu’ont conclu des tests effectués par des laboratoires indépendants sur plusieurs échantillons prélevés dans cette chaîne en Californie. La chaîne de restauration rapide a déclaré que les allégations étaient fausses. Nous devons donc attendre et voir ce qu’il en est.

[10] Voici un fait sur les nuggets, et il est prouvé. Cela peut être difficile à digérer, mais les nuggets ne contiennent souvent pas de poulet. Des scientifiques les ont testés et ont constaté qu’ils ne comportaient généralement que 50 % de viande. Apparemment, il existe un procédé appelé “viande séparée mécaniquement”. Le reste du produit provient de là.

[11] Envie de manger un blizzard, un cornet ou un parfait de chez DQ ? Personne ne peut t’en empêcher, mais tu dois savoir que, techniquement, ce que tu manges n’est pas de la crème glacée. Les boissons gazeuses de Dairy Queen contiennent 5 % de matières grasses laitières. Selon la FDA, un produit doit contenir au moins 10 % de matières grasses laitières pour être considéré comme de la crème glacée. Cela dit, l’entreprise ne garde pas ce détail pour elle. C’est effectivement écrit sur son site web.

[12] Qu’en est-il des coupons de réduction ou des produits gratuits ? Tout cela fait partie du plan. Certaines personnes vont au restaurant avec des bons de promotion. Ils se disent : “Je pourrais aussi avoir ceci ou cela puisque je suis déjà là”. La majorité d’entre eux achètent autre chose. Et l’article qu’ils choisissent est souvent plus cher que celui qui était gratuit sur leur coupon.

[13] Il arrive que les gens veuillent choisir des options plus saines dans les chaînes de restauration rapide. Ils ne comprennent peut-être pas que ce qui est sain n’est pas forcément si bon au final, si la personne commande une salade de poulet rempli de sauce. Elle risque même de consommer plus de calories qu’un hamburger. En outre, les options plus saines coûtent souvent plus cher que les produits ordinaires. Quoi qu’il en soit, cette liste ne cesse de s’allonger. Après tout, l’industrie de la restauration rapide est énorme. Il s’agit de milliards de dollars. C’est peut-être pour cela qu’il y a beaucoup de secrets dans les coulisses. Hmm, nous avons parlé de tout cela, et maintenant, j’ai envie de commander un hamburger !

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes