Une étude révolutionnaire révèle que les enfants apprendraient mieux sur papier que sur écran

C’est curieux
Il y a 1 mois

À l’ère du numérique, où les tablettes et ordinateurs portables envahissent les salles de classe, une étude vient bouleverser les idées reçues. Cette recherche révèle que les enfants apprendraient mieux en utilisant du papier plutôt que des écrans. En s’appuyant sur des données surprenantes, cette étude met en lumière l’importance de revenir aux méthodes d’apprentissage traditionnelles.

Lire pour comprendre et apprendre

Une récente étude révèle que les enfants de 10 à 12 ans comprennent mieux et lisent plus profondément sur du papier que sur un écran. Basée sur un échantillon de 59 enfants et utilisant une nouvelle méthode d’association de mots, l’étude a montré un avantage net pour la lecture sur papier en termes de “lecture approfondie”, tandis que la lecture sur écran favorisait une “lecture superficielle”.

Les chercheurs ont utilisé une méthode innovante d’association de mots, analysant les réponses cérébrales des enfants à l’aide d’électrodes pendant la lecture. La tendance à la “lecture superficielle” sur écran peut nuire à la rétention d’informations et à la réflexion critique, des compétences essentielles dans l’éducation.

L’âge des participants, une période cruciale dans le développement de la lecture, a été un facteur déterminant. La quatrième année marque la transition cruciale de “l’apprentissage à lire” à “lire pour apprendre”. Bien que les chercheurs soient prudents dans leurs conclusions, ils suggèrent que les résultats justifient le maintien de l’utilisation des livres imprimés.

Une autre étude a comparé la lecture imprimée à la lecture numérique, évaluant l’impact des supports sur la compréhension. Les résultats ont montré que la lecture sur écran était systématiquement associée à des niveaux de compréhension plus faibles, avec une ampleur d’effet de −0,21. Bien que cette ampleur soit relativement faible, elle est significative dans le contexte de la compréhension de la lecture, où les enfants progressent en moyenne chaque année d’environ 0,32. Cela suggère que fournir des textes imprimés aux élèves semble plus bénéfique.

Écrans ou livres ?

Cependant, il est important d’aborder ces conclusions avec prudence. L’échantillon de 59 enfants est relativement restreint, et il serait utile de reproduire cette étude à plus grande échelle pour confirmer les résultats. Les chercheurs restent prudents dans leurs conclusions et hésitent à formuler des recommandations précises, soulignant la nécessité de continuer à explorer ce sujet avant de tirer des conclusions définitives.

L’appel à ne pas abandonner les livres imprimés est compréhensible, mais une coexistence entre supports papier et numérique pourrait être une approche plus équilibrée. Il serait préférable de trouver des moyens de combiner judicieusement les deux supports pour créer un environnement éducatif enrichissant. Pour certains analystes, l’équilibre entre le papier et les écrans pourrait être la clé pour optimiser l’apprentissage des enfants dans un monde de plus en plus numérique.

Une étude explique pourquoi certaines personnes sont de véritables aimants à moustiques.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes