Sympa
Sympa

10 Erreurs et détails cachés de “Squid Game” que tu as probablement manqués

À moins que tu n’aies vécu dans une grotte, tu as probablement entendu parler (si tu ne l’as pas déjà dévoré) du drame dystopique sud-coréen intitulé Squid Game. Il est rapidement devenu l’une des séries les plus visionnées de Netflix, et s’est rapidement hissé à la première place dans 90 pays. Mais avec plus de paires d’yeux qui regardent, il y a aussi plus de chances de repérer des défauts et des détails cachés de la série.

Chez Sympa, nous avons tout de suite été accros à cette série, c’est pourquoi nous avons parcouru Internet pour trouver les découvertes de Squid Game partagées par les fans les plus observateurs. Attention, pour ceux qui n’ont pas encore vu la série, cet article contient des spoilers !

1. Les numéros des joueurs ont été mélangés

Il y avait 456 participants au début du jeu, et chacun s’est vu attribuer un numéro, selon l’ordre dans lequel il a rejoint le jeu.

Les numéros des personnages principaux étaient cohérents tout au long de la série, mais il semble que les producteurs aient accordé moins d’attention aux détails des joueurs peu pertinents.

Le joueur 061, comme le souligne une vidéo, était à l’origine une femme. Mais la photo du participant éliminé montre un homme portant le même numéro. Cette erreur s’est également produite avec d’autres joueurs dans divers épisodes.

2. L’un des participants a plus de 100 ans

Le participant 017 a un léger avantage lors du 5e jeu — celui où ils doivent deviner sur quels panneaux de verre sauter pour traverser de l’autre côté en toute sécurité.

Il peut dire quels panneaux sont en verre trempé, et lesquels vont se briser. Front Man décide donc de consulter son dossier, et se rend compte qu’il a travaillé dans une usine de verre.

Cependant, un utilisateur de Reddit a repéré une drôle d’anomalie dans l’année de sa naissance. Il est censé être né en 1897, ce qui le ferait avoir 124 ans.

Mais il semble que Netflix ait rectifié cette erreur typographique, car un récent coup d’œil à cet épisode montre déjà l’année corrigée, à savoir 1987.

3. La forme du parapluie sur le mur change entre les scènes

Dans le deuxième jeu, les joueurs doivent choisir parmi 4 formes : cercle, triangle, étoile ou parapluie.

Il s’avère qu’ils doivent extraire la forme choisie d’un dalgona ou d’une tablette de sucre.

Mais les plus fins observateurs ont remarqué que le chapeau du parapluie sur le mur change brusquement de forme — passant d’une ligne droite à des courbes pointues. Cela rend évidemment le jeu plus difficile pour les pauvres participants.

4. Seong Gi-hun fait semblant de manger dans l’une des scènes

Voici un couac amusant pour ceux qui l’ont manqué. Dans le troisième épisode, Gi-hun se plaint de la froideur de sa nourriture. C’est peut-être cette frustration qui lui donne envie de manger de l’air à la place.

Si tu as l’occasion de revoir cette scène particulière, tu verras qu’il fait seulement semblant de manger en mettant une cuillère vide dans sa bouche.

5. Il y a des traductions inexactes dans la version américaine

Une utilisatrice de Twitter a partagé ses réflexions sur la véritable essence des dialogues coréens, et sur la façon dont ils ont été légèrement modifiés dans les sous-titres en anglais.

Par exemple, dans la scène où Han Mi-nyeo (Joueur 212) essaie de convaincre les autres de la choisir dans leur équipe, la traduction indique “Je ne suis pas un génie, mais j’ai quand même réussi à m’en sortir”.

L’internaute a précisé que Mi-nyeo dit en fait : “Je suis très intelligente, je n’ai juste jamais eu l’occasion d’étudier.” L’internaute a d’ailleurs ajouté que c’était une partie importante du scénario, car le personnage “intelligent mais pauvre” est un stéréotype dans la culture coréenne.

6. Gi-hun change de modèle de portable

Vers la fin de la série, on voit Gi-hun dans une gare en train de parler avec sa fille sur son Samsung S7.

Mais alors qu’il attend son vol à l’aéroport, un plan montre qu’il a un Samsung S3 dans la main. Il semblerait que son téléphone ait mystérieusement changé quelque part pendant son trajet.

7. Le portable de Hwang Jun-ho n’est miraculeusement jamais à court de batterie

Le téléphone portable du policier est devenu l’un des objets phares de la série. Il a également suscité des mèmes et des commentaires amusants en raison de la durée de vie exceptionnelle mais irréaliste, de sa batterie.

Pendant environ une semaine, Jun-ho utilise le gadget pour prendre des photos, des vidéos et des notes. On ne le voit jamais charger l’appareil, mais il fonctionne parfaitement jusqu’à la fin.

Nous ne savons pas si Jun-ho a survécu au fait d’être abattu par son frère, mais il y a de fortes chances que son téléphone portable s’en soit sorti.

8. Ils ont utilisé un vrai numéro sur la carte de visite de Squid Game

Dans la série, les joueurs intéressés sont invités à contacter un numéro de téléphone s’ils souhaitent participer au concours.

Dans la vraie vie, le numéro appartient apparemment à une femme sud-coréenne, qui a été inondée de textos et de canulars téléphoniques après que la série a secoué le monde.

Netflix aurait déclaré qu’ils allaient résoudre ce problème en rééditant les scènes où le numéro a été montré.

9. Kang Sae-byeok a un accent nord-coréen

Les téléspectateurs non coréens ne remarqueront probablement pas ce détail impressionnant de la performance de l’actrice. Mais un utilisateur de Reddit a fait remarquer que Sae-byeok (la transfuge) montre des signes d’un accent nord-coréen dans certaines scènes.

L’internaute a ajouté que lorsque Sae-byeok côtoie les joueurs, elle s’adaptait au discours et aux manières de la Corée du Sud pour éviter la discrimination. Et l’accent ne ressort que lorsqu’elle parle à son frère et au courtier.

10. Les jeux sont affichés sur les murs du dortoir

Les indices qui se cachent à la vue de tous sont probablement les “easter eggs” les plus importants et les plus pertinents de la série. Les joueurs ont du mal à deviner le défi suivant, et pourtant il est sous leurs yeux depuis le début.

Les illustrations sur les murs du dortoir représentent tous les jeux, de “1, 2, 3, Soleil” au match final de Squid Game.

Elles sont cachées derrière les lits au début de la compétition, mais sont lentement révélées au fur et à mesure que les participants sont (littéralement) éliminés.

As-tu vu Squid Game ? Que penses-tu de cette série et qui as-tu souhaité voir gagner ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires !

Sympa/Arts/10 Erreurs et détails cachés de “Squid Game” que tu as probablement manqués
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire