Sympa
Sympa

11 Bourdes de films qui ont échappé à l’attention des réalisateurs, mais pas à la nôtre

Lorsqu’on regarde son film ou sa série préférés, on pense rarement aux erreurs qui ont pu survenir lors du tournage. Il suffit pourtant d’imaginer le temps qu’exige la production d’un film pour réaliser que dans l’effervescence du plateau, il est tout à fait possible de laisser échapper de petites incohérences.

Chez Sympa, nous savons que même les films et séries les mieux écrits et réalisés ne sont pas à l’abri des boulettes. Pour cela, nous partageons dans la compilation d’aujourd’hui quelques erreurs de films que tu n’avais probablement pas remarquées avant.

1. Avengers : Infinity War (2018)

Les films de l’univers Marvel ont depuis longtemps gagné l’amour et la reconnaissance du public. N’empêche que des bourdes se faufilent parfois entre les effets spéciaux époustouflants et les revirements de l’intrigue. Qui sait, s’agit-il peut-être de nouveaux super-pouvoirs des personnages principaux ? Sinon, comment expliquer la mystérieuse disparition du sweat de Tony Stark entre deux prises ?

2. Interstellar (2014)

Le blockbuster spatial Interstellar de Christopher Nolan fait partie des films célèbres à la fois acclamés et critiqués. Les fans de science-fiction y ont repéré plein d’incohérences par rapport à la réalité et aux lois de la physique. Dans le cas présent, on se focalise sur une bévue qui est évidente même pour ceux qui ne sont pas passionnés de la science. Sur la photo, nous voyons un drone à réaction muni d’une antenne sur le haut. Cependant, lorsque l’appareil se retrouve au sol, sa surface est lisse.

3. Dune (2021)

La sortie de la nouvelle adaptation cinématographique du roman de science-fiction Dune a été très attendue en 2021. Cependant, même ce drame d’aventure n’est pas zéro défaut. Ainsi, lorsque les personnages sortent du vaisseau spatial, le soleil frappe leurs yeux avant de disparaître sans laisser de trace dans les cadres suivants.

4. Green Book : Sur les routes du Sud (2018)

L’annonce est rédigée avec une police de caractère inventée en 1982, soit 20 ans après les événements présentés dans le film.

5. Aladdin (2019)

Le film musical Aladdin est sorti en 2019. Les spectateurs ont pu admirer Will Smith dans le rôle du Génie, la beauté des nuits arabes et... des boucles d’oreilles de la princesse Jasmine qui disparaissent entre deux prises. Effectivement, lors de la conversation, la femme de chambre enlève le collier de Jasmine, mais lors du plan suivant, la princesse se retourne, et elle n’a plus de boucles d’oreilles.

6. Insaisissables (2013)

Inscription sur la carte : “29 mars, 16:44, 45 East Evan Street, New York.”

Dans Insaisissables, tout tour joué par les personnages principaux a toujours une explication logique. Cependant, personne ne nous a expliqué pourquoi les héros se retrouvent au bon appartement au bon étage, alors que ce n’est pas indiqué sur la carte d’invitation. Cela dit, dans le cas de ce film, la réponse est évidente : ce sont des magiciens après tout !

7. Doctor Strange (2016)

La première image montre le brillant chirurgien Stephen Strange qui se prépare à opérer et porte un masque de protection pour éviter de contaminer la plaie. Jusque-là, tout semble correct, mais de manière étonnante, ni Strange ni ses assistants ne portent pas de masques pendant l’opération, ce qui est en fait une violation des conditions de stérilité.

8. Twilight (2008)

Même si Twilight est déjà devenue une saga culte, les films ne sont pas exempts d’incohérences. Certaines sont dues aux objets ou personnes qui changent de position entre deux prises, comme par magie. C’est le cas de ce manuel.

9. Sherlock (2010–2017)

On n’a même pas trop envie de se montrer trop pointilleux, tellement cette série qui met en vedette Benedict Cumberbatch est géniale. Et pourtant, quelques bourdes se sont invitées dans Sherlock, dont une est carrément farfelue. Sur l’image ci-dessus, nous voyons John Watson taper un texte sur son blog. Cependant, son ordinateur n’affiche pas une page de navigateur, mais une photo.

10. Spider-Man (2002)

Dans le premier Spider-Man, une erreur s’est introduite dans l’une des scènes les plus spectaculaires. D’abord, un gros plan montre une manche déchirée du costume de Peter Parker, alors que dans la séquence suivante, cette même manche apparaît intacte.

11. Parasite (2019)

Le film Parasite, la vraie pépite du cinéma coréen, n’est pas non plus dépourvu de gaffes. Par exemple, ces cadres montrent les personnages en train de capter le signal Wi-Fi dans les toilettes, tandis qu’ils montrent une vidéo dans la cuisine, bien qu’avant il n’y avait pas de connexion internet là-bas.

Et toi, quelles boulettes as-tu remarquées lors du visionnage de films et séries ?

Sympa/Arts/11 Bourdes de films qui ont échappé à l’attention des réalisateurs, mais pas à la nôtre
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire