Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Films à petit budget dans lesquels les producteurs n’ont pas cru, mais qui ont pourtant fait un carton

4-37
60k

Dans l’industrie cinématographique, l’argent ne fait pas tout, mais il a une grande influence. Chaque année, les réalisateurs toquent à la porte des producteurs pour amasser des fonds, et s’ils n’y parviennent pas, ils mettent leurs idées ambitieuses dans un tiroir et se contentent de mettre en forme leur projet avec un budget réduit, dans l’espoir de montrer au monde leur travail. Mais les critiques et les spectateurs sont imprévisibles, et parfois ces petits films qui n’ont pas été pris au sérieux peuvent devenir de véritables cartons au box office.

Chez Sympa nous sommes persuadés qu’un scénario solide et des acteurs talentueux peuvent compenser un manque de financement. Notre compilation d’aujourd’hui se concentre sur des films à petit budget qui ont pourtant conquis le coeur des cinéphiles du monde entier.

1. Whiplash (2014)

Ce film dramatique sur le désespoir d’un apprenti batteur a remporté trois Oscars et un Golden Globe. Au début, personne ne croyait en l’idée du jeune réalisateur Damien Chazelle, qui a ensuite tourné un autre film à succès, La La Land. Pour les professionnels du secteur, un thriller musical ne pouvait pas avoir un avenir brillant, et il était peu probable que le public s’intéresse à la complexité de la relation entre un batteur de 19 ans et le leader d’un groupe de jazz.

Mais Chazelle a décidé de lancer un court métrage avec l’une des scènes du futur projet, et l’idée a fonctionné : il a remporté un prix au Festival du film de Sundance. Ensuite, ses longs efforts pour transformer Whiplash en long métrage ont été couronnés de succès : le film est devenu un véritable succès et est entré dans le top 10 des films de 2014. Il s’est avéré plus intéressant que ce à quoi l’on pouvait s’attendre, notamment grâce à l’histoire captivante de la formation d’un jeune talent, ainsi qu’au charisme et au talent des acteurs.

2. Get Out (2017)

Cette comédie noire à petit budget d’un metteur en scène novice a réussi à remporter des victoires sur tous les fronts, en remportant l’Oscar du meilleur scénario original et en étant nommé pour celui du meilleur acteur et du meilleur réalisateur. Dans un premier temps, personne n’a parié sur le projet : le scénario était présenté comme un mélange de genres, associant la comédie d’humour noir, le thriller et l’horreur. En même temps, le film ambitionnait de traiter la question des problèmes d’inégalités inhérents à un drame social.

Un tel film était forcément difficile à catégoriser et à évaluer, car on ne savait pas très bien à quel public il s’adresserait. Par exemple, les amateurs du genre action auraient pu trouver qu’il n’y avait pas assez de rebondissements dans l’intrigue, mis à part celui de la fin. Pourtant, les spectateurs tout comme les critiques ont non seulement pardonné la diversité de genres du film, mais l’ont aussi considéré comme un véritable thriller d’auteur.

3. Slumdog Millionaire (2008)

À la base de ce mélodrame se trouve un best-seller de l’écrivain et diplomate indien Vikas Swarup. C’est l’histoire d’un jeune homme sans instruction qui a eu la chance de participer à un concours télévisé dont le prix était un million de dollars.

L’idée est ambiguë au premier abord : le réalisateur Danny Boyle, bien connu du public grâce à des films comme Trainspotting et La Plage, a décidé de mélanger le monde d’Hollywood avec celui de Bollywood. Le film raconte l’histoire classique d’un jeune homme pauvre qui parvient à améliorer sa vie. Mais il a finalement valu à ses créateurs de nombreux prix, dont plusieurs Oscars et Golden Globes, et une récompense du syndicat américain des acteurs (U.S. Actors Union). Le résultat final est un drame sur les bidonvilles indiens doublé d’un mélodrame de conte de fées.

4. Mariage à la grecque (2002)

Les créateurs ont réussi à tourner une comédie romantique légère, mais pas seulement destinée à un public limité, à savoir les spectateurs grecs. Le scénario n’est pourtant pas particulièrement original : les événements tournent autour d’une jeune Grecque qui tombe amoureuse d’un Américain, ce qui provoque l’émoi dans sa famille. Ce dernier doit tout faire pour s’intégrer dans une culture étrangère.

Les personnages sont assez caricaturaux, et le mariage exubérant présenté à la fin est plutôt cliché. Mais ces clichés sont compensés par un humour pétillant, apprécié par la critique et le public. De plus, où que l’on vive, la célébration haute en couleurs d’un mariage, avec toutes ses conséquences, peut parler à tout un chacun, ce qui a expliqué en partie le succès du film. C’est bien le secret de la magie du cinéma, grâce auquel les créateurs de Mariage à la Grecque ont finalement fait fortune, malgré un budget modeste.

5. Paranormal Activity (2007)

Ce film d’horreur à petit budget a été tourné comme un pseudo-documentaire amateur, et on n’en attendait pas un grand succès. Sans compter qu’il a été réalisé très rapidement : le tournage s’est déroulé chez le réalisateur lui-même et n’a duré qu’une semaine.

Mais c’est précisément parce qu’il s’agit d’un pseudo-documentaire que Paranormal Activity a rendu les spectateurs nerveux. Sans prétention, il a fait un carton monumental au box-office, et a fait l’objet de nombreuses critiques enthousiastes. Selon la critique d’un site Web spécialisé en terreur, Paranormal Activity est l’un des meilleurs films d’horreur de tous les temps.

6. Split (2016)

Ce thriller psychologique complexe, à première vue très éloigné du modèle de “succès au box-office”, a été très bien accueilli dans les salles du monde entier. Notamment parce que de grands noms y ont participé : le réalisateur M. Night Shyamalan, connu pour Sixième Sens et Signes, ainsi que la star James McAvoy, qui avait déjà joué un personnage à personnalité multiple dans l’adaptation cinématographique du roman d’Irvine Welsh Une ordure.

Le sort de Billy Milligan, sur lequel le film se concentre, est assez curieux. Le réalisateur a non seulement réussi à parler d’un individu sur lequel de nombreux documentaires s’étaient déjà penchés, mais aussi à construire une œuvre d’art intrigante à partir de la maladie...

7. Lost in translation (2003)

L’histoire de la rencontre entre deux êtres singuliers et solitaires, mettant en vedette Bill Murray et Scarlett Johansson, a secoué les festivals de cinéma internationaux. Le genre de Lost in translation est impossible à définir : pour une comédie, il y a assez peu d’épisodes drôles dans le film, et pour un mélodrame, il est très vital et réaliste. Il ne peut pas non plus être considéré comme un drame car il manque d’émotions vraiment fortes et de dialogues touchants.

Quoiqu’il en soit, les critiques ont trouvé que la réalisatrice Sofia Coppola avait fait un film controversé mais harmonieux, dans lequel l’humour comme les émotions trouvent leur place. La raison du succès de ce film est qu’il montre la vie sans fioritures : les personnages ne manquent ni d’idéaux, ni de passions débordantes, mais on peut facilement s’identifier à eux.

8. Will Hunting (1997)

Ce drame sur un mathématicien de génie, qui se trouve dans la liste des 250 meilleurs films selon le site de référence IMDb, a valu à ses créateurs neuf nominations aux Oscars. En général, le cliché hollywoodien d’un Monsieur-je-sais-tout est un génie fou ; mais le personnage de Matt Damon fait exception, si bien que personne ne s’attendait au succès de ce film. Pourtant, l’argument principal selon lequel le talent ne résout pas les problèmes mais crée parfois encore plus de complications a été au goût des amateurs de cinéma.

9. Little Miss Sunshine (2006)

Ce film sur l’histoire d’une famille qui se retrouve unie derrière la réalisation du rêve d’une petite fille nommée Olive n’était pas promis à un grand avenir, et le scénario ne brillait pas par sa nouveauté. Les personnages et les événements sont pleins de clichés : un adolescent difficile qui s’enferme dans le mutisme, un road trip, des confrontations avec la police.... Tout cela sentait le réchauffé.

Pourtant, l’ensemble de l’équipe du film a été acclamé par la critique : le film a remporté le prix du meilleur scénario, de l’ensemble des acteurs et de la meilleure bande originale. Le personnage principal a également remporté un prix spécial dans sa catégorie d’âge (moins de 10 ans). Dans l’ensemble, le film a réussi à briller pour deux raisons : une performance talentueuse d’Abigail Breslin et la satire très juste des concours de beauté pour enfants.

10. American Nightmare (2013)

Le thriller fantastique avec Ethan Hawke a captivé les cinéphiles du monde entier. Le réalisateur, inspiré par le travail de Stanley Kubrick, de David Fincher et de la série Star Trek, a réussi à raconter une histoire fascinante sur les conséquences dévastatrices de l’effondrement économique aux Etats-Unis.

11. Don’t breathe (2016)

Ce thriller à petit budget s’est transformé en carton inattendu, remportant pas moins de trois prix cinématographiques. Il y a plusieurs années, le réalisateur Federico Alvarez a donné un nouveau départ à la série emblématique de films d’horreur Evil Dead. Le scénario est assez dur et brise toutes les règles du genre : il n’y a pas de compassion pour les personnages principaux, qui se trouvent dans un espace clos.

Beaucoup de détails triviaux ont été glisés dans le film : un “petit génie” héroïque, une fille terrifiée et une maison mystérieuse et terrifiante. Mais tous ces défauts sont compensés par la performance éclatante de Stephen Lang, capable de sublimer n’importe quel film.

12. The Witch (2015)

Le mysticisme dans l’Amérique puritaine du XVIIe siècle ne semble plus très adapté pour le cinéma moderne. Sans compter que ce film d’horreur à petit budget était le premier du réalisateur Robert Eggers. Mais le Festival du film de Sundance, qui peut être considéré comme un véritable faiseur de rois, a contribué à promouvoir le film. Ses créateurs ont d’abord réussi à distribuer le film de façon indépendante, puis mondiale.

Plus tard, l’horreur “low cost” est devenue une tendance mondiale. Notons que la création de The Witch a été très prudente : pour plus de réalisme, la lumière naturelle a été utilisée, au moyen de bougies par exemple, et des tissus usagés ont servi à la confection des costumes.

Quels autres films que tu connais ont été tournés avec un petit budget mais ont connu un succès retentissant ? Partage-les dans les commentaires !

4-37
60k