Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Grosses erreurs de costume et de maquillage trouvées dans des films cultes

Bien sûr, il est difficile de faire un film irréprochable qui pourrait plaire à tous. Cependant, les spectateurs sont en droit de s’attendre à ce que l’équipe de tournage vérifie tous les détails pour éviter les erreurs regrettables, comme les vêtements et le maquillage qui n’existaient pas à l’époque du film ou les pièces qui disparaissent périodiquement. L’erreur est humaine, comme on dit, mais, volontaires ou non, les gaffes du film peuvent choquer le public.

Chez Sympa, nous avons décidé de lister certaines des plus grosses gaffes du cinéma. Si tu as remarqué dans un film d’autres erreurs commises par les personnes en charge de costumes ou de maquillage, n’hésite pas à compléter notre liste dans les commentaires.

  • Le célèbre costumier d’Hollywood Orry-Kelly, qui s’occupait du style des acteurs pour le film “Certains l’aiment chaud”, a dû transformer tous les costumes de Marilyn Monroe selon sa morphologie, car les tenues des années 1920 ne pouvaient pas mettre en valeur sa silhouette. L’actrice porte donc des robes dans le style des années 50 dans le film dont l’action se déroule en 1929.

  • Le maquillage de l’Époque édouardienne était très différent de celui de l’héroïne principale du film “Titanic”. Les lèvres de Rose auraient dû être de couleur beaucoup plus vive et le fard aurait dû être plus prononcé en couvrant entièrement les joues. Et sans parler du fait que le mascara noir et l’eyeliner, que la jeune fille porte dans le film, n’ont été inventés qu’en 1916 (le Titanic a coulé en 1912).

  • Les personnages du film “Doctor Strange” opèrent le cerveau du patient sans mettre de masques, ce qui n’est pas possible dans la vraie vie.
  • Encore un exemple de la négligence de détails historiques dans le but de créer un look chic et stylé du personnage. Cléopâtre a régné sur l’Égypte entre −51 et −30, à l’époque où la notion même de coupe de vêtements et de telles couleurs n’existaient pas. Malgré tout, les réalisateurs ont réussi à créer une belle image inoubliable de la reine d’Égypte antique interprétée avec brio par Elizabeth Taylor.

  • La semelle de chaussures modernes dans le film d’aventures préhistorique “Alpha” est une grosse gaffe impardonnable.
  • La sublime Angelina Jolie est ravissante dans le film historique épique “Alexandre”, qui est pourtant rempli d’erreurs. À cette époque-là, on ne savait pas coudre les vêtements, et il était peu probable qu’une femme noble sorte en public sans mettre une ceinture. Dans la Grèce Antique, on portait principalement un chiton (un tissu de forme rectangulaire fixé le long des épaules et des bras par une série d’attaches) avec un peplos au-dessus (un morceau de tissu carré formant beaucoup de gros plis).
  • Dans le film “À tous les garçons que j’ai aimés”, le cardigan de l’héroïne principale Lara Jean est d’abord mis à l’envers, mais dans une séquence suivante, il est étrangement bien mis.
  • Malheureusement, la saga “Le Seigneur des Anneaux” n’a pas non plus échappé aux erreurs de costume. Par exemple, dans la scène où Sam dit au revoir à Frodon, on voit d’abord bien que Sam porte un gilet, mais quelques minutes après, cette pièce de vêtement disparaît comme par magie.
  • Dans une scène du film culte “Slumdog Millionaire”, l’un des personnages principaux porte un bijou de nez qui disparaît périodiquement et réapparaît chaque fois.
  • Le personnage principal du film américain “Happiness Therapy” interprété par Bradley Cooper est assis dans une scène sur le sol avec les pieds entourés de ruban adhésif. Mais après un moment, on voit que du scotch s’est soudainement volatilisé, et l’héroïne Jennifer Lawrence commence à en mettre sur les baskets de l’homme.
  • Dans le film “The Dark Knight : Le Chevalier noir”, le Joker change brusquement de couleur de cheveux du brun au vert.
  • Les fans de la série télévisée “Game of Thrones” remarquent tous les détails, y compris le bout de la doudoune avec un bouton-pression sorti d’en dessous du costume de Sam Tarly.
  • Les costumiers, qui ont œuvré à la création des tenues de personnages du film “Marie-Antoinette”, se sont efforcés de transmettre l’atmosphère. Cependant, il est peu probable que les tennis étaient déjà à la mode au XVIIIe siècle. Le style vestimentaire rococo était connu pour la pléthore de volants et de dentelles, ce qui manquait dans le film.

  • Le film “Mémoires d’une geisha” abonde de grosses et petites erreurs. Par exemple, les coiffures d’une geisha adulte (geiko — une artiste et une dame de compagnie) présentées dans le film. Les coiffures authentiques étaient beaucoup plus sophistiquées. La geisha mettait environ 5-6 heures pour bien coiffer ses cheveux. Ces œuvres d’art n’ont rien à voir avec les coiffures du film.
  • Le personnage du film “Once Upon a Time... in Hollywood” interprété par Brad Pitt porte une montre Citizen 8118 Bullhead qui ne fera son apparition qu’en 1970. Soit 1 an après la période à laquelle est censé faire référence le film.

De telles gaffes, gâchent-elles vraiment le film ? Doit-on faire attention à tous les petits détails en regardant le film ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture Alexander / Warner Bros.