Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Secrets curieux que les créateurs ont brillamment cachés dans les dessins animés

Les dessins animés peuvent parfois soulever des thèmes tout aussi importants et pertinents que les films dramatiques. En effet, les réalisateurs et les scénaristes accordent parfois une attention particulière aux petits détails à première vue insignifiants, aux retournements de situation soudains, ainsi qu’aux caractères des personnages. Il arrive même que certaines particularités curieuses ne soient visibles et compréhensibles qu’aux spectateurs très méticuleux et attentifs.

Chez Sympa, nous avons trouvé 15 détails inattendus que la plupart des spectateurs n’ont jamais remarqué, même après avoir vu et revu ces films des centaines de fois, et nous sommes enfin prêts à te les révéler.

Les lunettes du chef Bogo dans Zootopia

Dans Zootopia, le chef de police Bogo a mis ses lunettes lorsqu’il s’apprêtait à lire des documents, et dans l’une des interviews, les réalisateurs ont confirmé que ce détail était loin d’être un simple caprice des scénaristes. En fait, les buffles comme Bogo ont réellement une mauvaise vue. C’est pour cette raison que les créateurs ont décidé que ce petit détail à première vue insignifiant, ajouterait un peu plus de plausibilité à cette scène.

Le Petit Chaperon rouge dans Shrek le troisième

Dans l’une des scènes de Shrek le troisième est apparu un personnage qui ressemblait beaucoup au Petit Chaperon rouge. Plus encore, nous voyons qu’elle est assise avec les méchants et est, apparemment, passée du côté du prince charmant. Selon l’une des versions, c’est parce que le Loup gris s’est rangé du côté de Shrek. Une autre raison possible pourrait être le fait qu’au début du deuxième film, l’ogre l’avait effrayée lorsqu’elle avait frappé à la porte de sa maison durant la lune de miel : en voyant Shrek, le Petit Chaperon Rouge s’était enfuie en hurlant.

L’affiche dans Monstres Academy

À l’académie des monstres, nous apercevons dans la chambre de Randall, une affiche avec la phrase inspirante “Les vents du changement”. Randall a dû être très motivé par cette belle phrase, car dans Monstres, Inc., lorsqu’il s’apprêtait à obtenir la première place dans le classement, il a dit à Sally : “Tu entends ça ? Ce sont les vents du changement !”

Les griffes de Scar dans Le Roi Lion

Dans Le Roi Lion, le méchant Scar est le seul lion à montrer ses griffes dans chaque scène où il apparaît. Cela est probablement censé montrer sa disposition à attaquer et battre ses ennemis en tout moment.

Timon et Pumbaa dans Leroy et Stitch

Dans le dessin animé Leroy et Stitch, qui est censé conclure la série animée Lilo et Stitch, se trouve un petit détail très curieux que beaucoup de spectateurs n’ont pas remarqué. Peu avant la bataille finale entre les confrères expérimentaux de Stitch et l’armée de Leroy, nous pouvons apercevoir d’autres personnages Disney en arrière-plan : Timon et Pumbaa.

Le café dans Monstres, Inc.

Dans Monsters, Inc., Sally et Mike passent devant le Hidden City Café, ce qui nous renvoie à l’établissement réel qui est situé à Richmond, en Californie. En 1994, plusieurs célèbres réalisateurs du studio Pixar y déjeunaient et discutaient de leurs nouvelles idées : les films animés 1001 Pattes, Monsters, Inc., Trouver Nemo et WALL-E.

Les yeux de Mulan

Au début du dessin animé, Mulan avait de longs cils : il s’agit d’une technique couramment utilisée par les illustrateurs pour représenter les personnages féminins. Mais lorsqu’elle se faisait passer pour un homme, ses longs cils (ou peut-être qu’il s’agissait de traits d’eye-liner) ont soudain disparu. Plus tard, lorsque son secret a été révélé, les cils sont de nouveau réapparus sur ses yeux.

Le piano dans Les Noces funèbres

Dans Les Noces funèbres, nous pouvons remarquer une toute petite inscription située sur le piano de Victor. On peut y lire Harryhausen. Il s’agit en fait d’une sorte d’hommage au légendaire animateur Ray Harryhausen de la part du créateur de ce film animé, Tim Burton.

Les chiffres dans Monstres, Inc.

Dans Monsters, Inc., sur le panneau de contrôle apparaissent les chiffres 510: 732: 3 000. Ces chiffres représentaient en fait le numéro de téléphone réel qu’avait le studio Pixar lors de la sortie du dessin animé.

La commande dans Aladdin

Dans Aladdin, lors de sa chanson, le djinn mentionne prendre la commande d’Aladdin. Pour correspondre au mieux à l’ambiance orientale du dessin animé, les animateurs ont pensé à chaque détail et ont même ajouté une inscription en persan dans le carnet du djinn. Celle-ci est clairement visible durant l’une des scènes et signifie “pilaf à la dinde”.

L’absence de respiration chez Elsa dans La Reine des neiges

Dans La Reine des neiges, lorsque Hans parle avec Elsa dans la prison, nous pouvons voir son souffle. Cependant, lorsque c’est Elsa qui prononce sa réplique, aucune vapeur ne sort de sa bouche, car elle possède le pouvoir de la glace. Cela est particulièrement évident dans ce petit extrait.

Les pantoufles dans le film animé Coraline

Dans le dessin animé Coraline, le papa porte des pantoufles en forme de têtes de singe, ce qui fait référence à la comédie Monkeybone, réalisée par Henry Selick, le créateur de Coraline.

Les cheveux d’Ariel

Dans La Petite Sirène, lorsqu’Ariel sauve Eric et lui chante sa chanson, la lueur derrière elle donne l’impression que ses cheveux ont une teinte brun foncé, voire même noire. Cela explique donc pourquoi le prince n’avait pas l’ombre d’un doute lorsqu’Ursula s’est présentée à lui sous la forme d’une humaine aux cheveux noirs et a déclaré l’avoir sauvé.

L’humour noir dans Ratatouille

Dans le film animé Ratatouille, dans le placard d’Auguste Gusteau se trouvent plusieurs boîtes de caviar de la marque Nemo. Peut-être s’agit-il d’une référence au film animé Trouver Nemo qui a également été produit par le studio Pixar. Nemo est un petit poisson-clown qui s’est rendu en plein océan et s’est retrouvé dans le pétrin. C’est son père qui s’est lancé à sa recherche dans cette vaste étendue d’eau dans l’espoir de le ramener chez lui.

Le garçon qui boitait dans Anastasia

Lors de la scène de danse dans Anastasia, nous pouvons retrouver l’héroïne principale, ainsi qu’un personnage qui est vraisemblablement le roi. Mais là-bas, se trouvait aussi un personnage que beaucoup n’ont pas remarqué : en arrière-plan, il y avait un garçon qui boitait légèrement lorsqu’il marchait. Selon l’une des versions, il s’agissait du jeune héritier du trône, Alexis, qui était le petit frère d’Anastasia et qui boitait à cause d’une maladie.

Et toi, quels détails peu évidents as-tu remarqué dans les divers films et dessins animés ? N’hésite pas à partager tes découvertes dans les commentaires !

Partager cet article