Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

20 Faits qui expliquent pourquoi Wonder Woman est l’un des meilleurs films de son genre

Le film Wonder Woman est sorti en 2017, et il a fait grand bruit car c’était le premier film du genre dans lequel le protagoniste est une femme. D’ailleurs, le site Rotten Tomatoes l’a classé huitième sur sa liste des “meilleurs films de super-héros de tous les temps”.

Avant la sortie de Wonder Woman 1984, Sympa souhaite partager avec toi quelques faits intéressants sur le premier volet qui pourraient te donner envie de le voir ou de le revoir.

1. Wonder Woman devait être incarnée par une autre actrice

Comme c’est souvent le cas, certaines circonstances en déclenchent d’autres : s’il n’y avait pas eu la grève des scénaristes en 2007 et 2008, le visage de Wonder Woman aurait été différent. L’actrice Megan Gale devait faire ses débuts dans Justice League Mortal de George Miller, mais le film a été annulé pour de nombreuses raisons, notamment un manque d’auteurs pour finaliser le scénario. Au final, le visage de Diana Prince est donc resté libre pour la version qui a ensuite été jouée par Gal Gadot.

2. Gal Gadot a gardé sa grossesse secrète

Pendant le tournage de Wonder Woman, Gal Gadot était enceinte, mais au début, elle voulait le cacher au reste de l’équipe pour ne pas être traitée différemment sur le plateau. Bien sûr, cela n’a pas affecté sa performance ; au contraire, cela a montré son extraordinaire talent artistique.

3. Un écran vert pour dissimuler son ventre arrondi

Au moment de faire de nouvelles prises, Gal Gadot ne pouvait plus cacher sa grossesse, car son ventre de cinq mois la trahissait, il a donc fallu recourir à des effets visuels pour le cacher à l’écran. L’actrice drapait un tissu vert phosphorescent sur son ventre et les monteurs le modifiaient en post-production.

4. Le “no man’s land” a failli être supprimé

Il y a une scène dans le film où Diana Prince entre dans ce qu’on appelle le “no man’s land”, une zone qui a réellement existé pendant la Première Guerre mondiale ; c’est le moment précis où l’on voit sa transformation en Wonder Woman. C’est l’une des scènes les plus emblématiques et les plus mémorables du film. Pourtant, la réalisatrice, Patty Jenkins, a eu quelques problèmes à convaincre son équipe de l’importance de la filmer, car certains de ses collègues n’en étaient pas persuadés ; Patty Jenkins a donc fait un storyboard sur comment elle imaginait la scène pour que sa vision soit mieux comprise, et cela a donné le résultat que tout le monde connaît.

5. Le tournage à Themyscira était comme des vacances

Pour filmer la patrie amazonienne de Themyscira, 47 lieux différents ont été envisagés. Finalement, la réalisatrice a opté pour plusieurs lieux de tournage le long de la côte italienne. Les acteurs et l’équipe ont apprécié ce choix, car il leur a donné l’impression d’être en vacances : ils ont séjourné dans un complexe quatre étoiles appelé Happy Village, avec vue sur la plage, spa et tous les services inclus. Que demander de plus ?

6. Les Amazones ont été jouées par des athlètes de renom

La réalisatrice a décidé de confier à des athlètes de diverses catégories le rôle des amazones : des boxeuses professionnelles aux coureuses olympiques de bobsleigh, elles se sont toutes entraînées pendant plusieurs semaines à Londres pour apprendre le maniement des armes et la coordination lors des combats.

7. Wonder Woman a été filmé dans le monde magique de... Harry Potter !

Si tu es fan de Harry Potter et que tu as reconnu l’un de ses décors dans Wonder Woman, c’est normal. De nombreux lieux emblématiques de Londres apparaissent dans Wonder Woman, tels que la gare de King’s Cross, la Sicilian Avenue et la Australia House. Cette dernière est particulièrement reconnaissable pour être l’emplacement de la Banque des sorciers Gringotts. Dans Wonder Woman, le bâtiment a été utilisé pour une scène dans laquelle Diana Prince fait du shopping pour des vêtements moins tape-à-l’oeil.

8. Gal Gadot et Chris Pine ont improvisé la scène du bateau

Une scène particulièrement comique se déroule sur le bateau, lorsque Diana et Steve se rendent à Londres. Elle parle au pilote de sa conception et de son origine divine et il réagit de façon un peu choquée et perplexe. Ce dialogue a été totalement improvisé par les deux acteurs, si bien qu’il est apparu très naturel au montage.

9. Les talons de Diana

Dans une interview, Gal Gadot a révélé qu’elle portait des baskets pour certaines scènes. C’est grâce au montage que ses chaussures de sport ont été transformées en bottes. Mais ce n’est pas le seul élément qui a été édité numériquement. Pendant le tournage à Londres, l’actrice n’avait que le manche d’une épée, car la lame du God Killer a été ajoutée dans un second temps.

10. Gal Gadot n’a pas peur du froid...

S’il y avait encore des doutes sur le professionnalisme de Gal Gadot, après l’avoir vue travailler dans son costume par des températures glaciales, ils ont été dissipés. L’actrice est restée au chaud entre les prises, mais devait porter sa simple tenue d’héroïne pendant le tournage. Son attitude ressemblait tout à fait à celle d’un soldat.

11. ... Mais la course n’est pas l’un de ses super-pouvoirs

Si, pour certains fans, Gal Gadot est parfaite, il s’avère qu’elle est très humaine et qu’elle a aussi des faiblesses. L’une d’entre elles, apparemment, est la course à pied. Pendant la production, on a découvert que l’actrice courait avec plus d’assurance lorsqu’elle était sur un tapis de course que lorsqu’elle était dans un espace ouvert. C’est pourquoi, pour la scène du “No Man’s Land”, il a été décidé de faire des prises de son corps en train de courir dans un studio devant un écran vert.

12. Il fallait beaucoup de temps pour enlever le costume des Amazones

Mayling Ng, qui jouait l’une des Amazones, a révélé que les costumes qu’elles portaient n’étaient pas pratiques lorsqu’elles avaient besoin d’aller aux toilettes. Dans une publication sur Instagram, elle a énuméré chaque étape qu’elle devait exécuter pour retirer son armure. Le processus impliquait notamment de dérouler les bandes autour de ses mains et de défaire un corset.

13. Certaines scènes ont été retouchées

Bien que le film n’ait eu besoin que d’une petite retouche, cette décision s’est avérée importante. Lorsque Diana Prince et Steve Trevor entrent dans la bataille finale contre Arès, la réalisatrice souhaitait créer une atmosphère de tension croissante. Malheureusement, la scène n’avait pas assez d’impact à son goût, si bien qu’elle a été refaite pour inclure un plan de Diana regardant les chevaux qui se faisaient brutalement fouetter, afin que Patty Jenkins obtienne le feeling qu’elle recherchait.

14. La scène la plus difficile à filmer

L’une des scènes les plus difficiles en termes de photographie était celle où Gal Gadot et Danny Huston dansaient. La scène a été filmée à l’intérieur de la maison historique Hatfield, si bien que l’équipe de production ne pouvait pas intervenir avec des appareils. Donc, pour obtenir les clichés des personnages dansant sous les étoiles, il a fallu construire une piste à 360 degrés autour d’eux pour que la caméra puisse glisser librement.

15. Wonder Woman contredit Batman vs Superman

Le personnage de Wonder Woman est entré dans l’univers cinématographique DC dans Batman vs Superman, avant d’avoir son propre film. Cependant, sa performance a semblé un peu différente de ce que Gal Gadot a fait dans Wonder Woman. La production a réfléchi et a décidé qu’elle n’abandonnerait pas l’humanité. Donc, dans le film de 2017, il y a un peu plus d’espoir à ce sujet.

16. Les effets spéciaux ont été adaptés au développement du personnage

Au fur et à mesure que le film avance, les effets spéciaux utilisés se développent, et cela permet de mieux se concentrer sur le personnage. La société en charge des effets spéciaux a veillé à ce que l’image ne soit pas trop animée, afin de refléter le développement du personnage. Au début du film, les effets sont presque imperceptibles, mais à la fin, ils deviennent beaucoup plus imposants. De plus, le superviseur des effets spéciaux a expliqué que le budget dont ils disposaient ne leur permettait pas d’en produire beaucoup plus.

17. La société de production a toujours eu à l’esprit que le film devait être réalisé par une femme

Dès que Warner Bros. a finalement décidé de faire le film Wonder Woman, l’équipe a su qu’une femme devait diriger le projet. La productrice Deborah Snyder a expliqué qu’il aurait été incongru qu’une femme ne réalise pas un film sur une icône féministe. Bien qu’une autre femme ait été initialement prévue pour la réalisation, elle ne s’est pas avérée un bon choix pour le projet. En revanche, dès que Patty Jenkins a été appelée, tout est devenu plus clair.

18. De vraies tranchées ont été recréées

Les tranchées dans lesquelles se déroule une grande partie de l’action du film devaient être réalistes. C’est pourquoi la production a décidé de construire de véritables tranchées à l’extérieur. Elles ont été creusées dans la banlieue de Londres et filmées pendant les mois d’hiver. Ces scènes ont été très difficiles à tourner, car il a fallu coordonner les acteurs et les effets spéciaux, ainsi que faire face aux conditions météorologiques incertaines et aux basses températures.

19. Le look des Amazones a été inspiré par les tenues de femmes importantes

Lindy Hemming, la costumière, a décidé qu’elle voulait que les Amazones aient une apparence à la fois mythologique et contemporaine. Elle s’est inspirée des costumes de la Grèce antique, mais en même temps des vêtements de sport modernes. De plus, la tenue portée par Diana Prince au XXe siècle a été inspirée par les vestes et les jupes portées par le corps auxiliaire féminin pendant la Première Guerre mondiale.

20. L’inclusion des peuples amérindiens

L’acteur Brave Rock a été choisi pour interpréter l’un des plus fervents partisans de Diana, le Chef. Cependant, l’acteur était un peu inquiet à l’idée de jouer un personnage autochtone en raison d’expériences négatives vécues dans des films précédents. Mais la réalisatrice a incité l’acteur à jouer son personnage dans sa langue natale, le blackfoot.

21. La palette de couleurs a été inspirée par l’époque du début du XXe siècle

Même si la réalisatrice souhaitait un décor très réaliste du début du XXe siècle, elle voulait aussi inclure une palette de couleurs modernes dans le film. Il était important pour elle que l’image fasse référence à l’esthétique de la bande dessinée. Pour y parvenir, Patty Jenkins s’est appuyée sur le peintre John Singer Sarget, un portraitiste qui utilise la lumière pour les visages et des tons sombres pour l’arrière-plan. Elle a appliqué cette philosophie visuelle au film.

22. La création de la musique a été très importante

Wonder Woman a représenté plusieurs défis pour les différents artistes derrière le film. Pour le compositeur Rupert Gregson-Williams, le plus grand d’entre eux a été d’écrire la partition de la scène du “No Man’s Land”. Le morceau de musique qui passe lorsque Gal Gadot est dans les tranchées a dû être réécrit plusieurs fois avant d’être parfait. Patty Jenkins et le compositeur ont convenu que la musique monterait en intensité et en importance au fur et à mesure de la transformation de Diana en Wonder Woman, afin de refléter sa croissance intérieure.

23. Il y a une grande force créative féminine derrière le film

L’équipe qui se cache derrière Wonder Woman est une équipe féminine puissante. En plus de sa réalisatrice et de sa vedette, le film a fait appel aux talents de la conceptrice de production Aline Bonetto, de la décoratrice Anna Lynch-Robinson, de la costumière Lindy Hemming et de la productrice d’effets visuels Amber Kirsch. À l’écran, les guerrières amazones du film ont ajouté une présence féminine imposante. Dans les coulisses, des femmes comme la productrice exécutive Rebecca Steel Roven et la productrice Deborah Snyder ont mené la barque. La franchise a d’ailleurs continué à favoriser la parité : Wonder Woman 1984 est aussi le premier film à appliquer les nouvelles directives de la PGA sur le harcèlement.

Quels autres éléments intéressants as-tu remarqués dans le film Wonder Woman ? Quelle est pour toi son importance dans le monde des super-héros ? Donne-nous ton avis dans les commentaires.

Partager cet article