Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

25 Dédicaces de livres dans lesquelles les auteurs ont fait preuve d’un humour brillant

2-1-
21k

Généralement, l’une des premières choses que nous oublions quand nous refermons un livre, c’est à qui il était dédié. Et personne ne peut nous en vouloir, car après tout, il est difficile de se rappeler de quelque chose qui s’adresse à quelqu’un d’autre que nous, n’est-ce pas ? Mais certains auteurs savent parfois faire preuve de suffisamment d’humour pour retenir notre attention dès la première page, et ainsi, en nous arrachant un sourire dès le début, ils s’assurent que nous aborderons leur récit sous un autre angle, et que nous n’oublierons sans doute pas leur œuvre.

Sympa va te parler aujourd’hui de 30 auteurs qui ont décidé de mettre en œuvre toute leur ingéniosité et tout leur talent humoristique pour écrire les meilleures dédicaces qui soient.

  • À ma grand-mère, pour avoir été ma première rédactrice en chef, et pour m’avoir donné le meilleur conseil que j’aie jamais reçu : “Christopher, je pense que tu devrais attendre la fin de l’école primaire avant de penser que tu es un écrivain raté” (Le Pays des contes — tome 1, Chris Colfer).

  • Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont aidée à créer ce livre, à l’exception du type qui m’a crié dessus quand j’avais huit ans parce qu’il me trouvait “trop bruyante”. Monsieur, vous êtes un idiot. (Let’s Pretend This Never Happened, Jenny Lawson).

  • À Susana, qui a su réfuter l’une après l’autre les cinq excellentes raisons que je lui ai données pour ne jamais écrire ce roman (Ella, Drácula, Javier García Sánchez).

  • À toutes celles qui ont connu la souffrance de l’épilation brésilienne (Virgin, Radhika Sanghani).

  • À Maman (ne lis pas les scènes érotiques, s’il te plaît). (No Way Back, Matthew Klein).

  • Ce livre est dédié à tous ceux que vous détestez. Désolé, mais parfois, la vie, c’est comme ça. (Ruines, Dan Wells).

  • À ma mère et à mon père ; je n’aurais jamais réussi sans leur matériel génétique. (Creación de empresa carneros pelibuey, Carlos Manuel Toro).

  • Ce livre est dédié à Kanye West, parce que je suis sûre qu’il ne le lira jamais. (Diary of a mad diva, Joan Rivers).

  • Ce livre n’est pas pour toi. (La maison des feuilles, Mark Z. Danielewski).

  • À la personne la plus forte que je connaisse : moi (Psychos: A White Girl Problems Book, Babe Walker).

  • Pour Phyllis, qui m’a fait ajouter les dragons (Steel and Snow, George R. R. Martin).

  • Au lecteur imaginaire qui pourrait me payer la moitié d’un paquet de cigarettes s’il achetait mon livre. Je vous préviens que non seulement je ne m’identifie à aucun de mes personnages, mais qu’en plus, je n’aimerais être ami avec aucun d’entre eux... Méfiez-vous des ombres ! (El peso de las sombras, Ángeles Caso).

  • À mes frères et sœurs. Quelle bande de nigauds... (Chelsea Chelsea Bang Bang, Chelsea Handler).

  • À ma sœur Anita, qui a roulé dans les escaliers en mettant sa première robe de soirée, puis qui a ri en restant assise en bas des marches. (Entre visillos, Carmen Martín Gaite).

  • À mon premier beau-père, qui me disait que je pourrais remplir un livre avec tout ce que je ne connais pas. Ben voilà, c’est fait. (This Boy’s Life: A Memoir, Tobías Wolff).

  • Coucou Papa ! *Geste de la main* (La sélection, Kiera Cass).

  • Ce livre est dédié à mon père, Joseph Hill Evans, avec tout mon amour. Comme je l’ai déjà dit, papa ne lit pas de science-fiction. Il n’a toujours pas réalisé que mon travail lui est dédié. Nous en sommes au volume II, voyons combien d’autres livres je vais encore pouvoir écrire avant qu’il ne s’en rende compte (Otherland: River of Blue Fire, Tad Williams).

  • Ce livre est encore dédié à qui vous savez, même s’il ne lira pas. On pourra peut-être garder ce secret jusqu’au dernier volume. (Otherland: Mountain of Black Glass, Tad Williams).

  • Mon père n’a toujours pas lu mes livres, donc non, il ne sait toujours pas qu’ils lui sont dédiés. Je crois que je vais finir par le lui dire. Mais je vais peut-être le faire en douceur, genre : “Que tous ceux qui n’ont jamais eu de livre dédié à leur nom fassent trois pas en avant. Non, papa, reste sur place...” (Otherland: Sea of Silver Light, Tad Williams).

  • À Sophie, qui possède un quart de million de livres sterling. (Les Pirates ! Dans Une aventure avec les savants, Gideon Defoe).

  • À Sophie, qui possède toujours un quart de million de livres, dont je n’ai pas vu le moindre sou, même si c’est le deuxième livre que je lui dédie. (Les Pirates ! : Dans Une aventure avec les baleines, Gideon Defoe).

  • À Sophie, qui, si on prend en compte les intérêts, doit maintenant posséder plus d’un quart de million de livres. C’est donc sa dernière chance de faire ce qu’il faut pour moi, ou alors je dédierai le quatrième livre à cette jeune multimillionaire, Onassis, ou encore à la jolie fille de Lost. (Les Pirates ! : Dans Une aventure avec les communistes, Gideon Defoe).

  • À Evangeline Lilly, Jennifer Garner, Julie Christie, Phoebe Cates, Wendy James de Transvision Vamp, Alison Clarkson, Molly Ringwald, Beyoncé, Louise Lombard, Miss France 1998, et à cette elfe de la première saison de America’s Next Top Model. Ne pleure pas, Sophie. Je t’avais prévenue... (Les Pirates ! dans : Une aventure avec Napoleón, Gideon Defoe).

  • À Peter Lord, qui a son propre studio de cinéma. Tu ne peux pas rivaliser avec ça, n’est-ce pas Sophie ? (Les Pirates ! Une aventure avec les Romantiques, Gideon Defoe).

Laquelle de ces dédicaces t’a le plus fait rire ? Si tu devais en écrire une à quelqu’un, à qui ce serait ? Et que lui écrirais-tu ? Dis-le nous dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

2-1-
21k