Sympa
Sympa

8 Chefs-d’œuvre de la littérature mondiale qui étaient différents à l’origine

Travailler sur une œuvre n’est pas seulement une question de créativité. Bien sûr, le niveau d’écriture, les horizons et l’éducation d’un auteur sont importants, mais beaucoup de paramètres dépendent aussi des éditeurs. Parfois, les écrivains doivent changer leur idée pour que le livre se vende mieux, mais il arrive aussi qu’ils décident simplement de retravailler l’idée originale.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui analysé pour toi des romans que les auteurs ont réécrits pendant qu’ils travaillaient dessus, ou même après que les livres ont été publiés.

“Les Quatre Filles du docteur March”

Le premier tome du roman “Les Quatre Filles du docteur March” de Louisa May Alcott, est l’histoire touchante de quatre sœurs, qui se termine par le retour du père de famille et le départ pour l’université du jeune garçon d’à côté, Laurie, qui a le béguin pour la protagoniste, Jo. Mais les lectrices ont commencé à écrire des lettres à l’écrivaine, demandant avec qui les héroïnes du roman allaient se marier et exigeant une suite. Louisa May Alcott était catégorique : “Je ne compte pas marier Jo à Laurie pour plaire à qui que ce soit”.

Jo aurait donc pu rester une “vieille fille”. Mais les éditeurs ont dit que les lecteurs ne voudraient pas acheter le livre si le personnage principal ne se mariait pas. L’autrice a donc fini par céder et a “marié” Jo, mais a fait de son fiancé un professeur sévère et caricatural.

Par ailleurs, dans l’adaptation cinématographique du livre en 2019, la réalisatrice Greta Gerwig, qui connaissait l’intention originale de l’écrivaine, a modifié le dénouement du roman. “Je voulais que la fin soit telle que Louise May Alcott la souhaitait”, a-t-elle dit.

“Avant toi”

La fin tragique du roman d’amour de Jojo Moyes “Avant toi”, tout comme sa célèbre adaptation cinématographique, a fait pleurer les lecteurs du monde entier. Mais qui aurait cru que l’écrivaine aurait pu garder le personnage principal en vie dans une version.

“Après avoir écrit les trois quarts du roman, j’ai appelé mon agent et je lui ai dit : ” Nous devons faire quelque chose de radical et proposer une histoire avec deux fins. Ainsi, le lecteur pourra s’il la veut heureuse ou triste "". Mais l’agent a dit non à Moyes.

L’auteure a admis par la suite que si l’on avait fait ce qu’elle avait suggéré, le roman n’aurait pas eu un tiers de son lectorat. Le film ne l’a peut-être pas eu non plus.

“Les Grandes Espérances”

Tel que conçu à l’origine par Charles Dickens, le personnage principal, Pip, reste seul. Sa bien-aimée Estella épouse quelqu’un d’autre. Mais un ami proche de l’auteur lui a suggéré de réécrire la fin, ce que l’écrivain a fait, proposant une version plus optimiste où les jeunes gens se marient.

“Je ne doute pas que l’histoire deviendra plus acceptable grâce au changement. Je pense que c’est pour le mieux”, écrivait Dickens à ses amis.

L’adaptation éponyme de 2012, mettant en vedette Jeremy Irvine, Holliday Grainger et Ralph Fiennes, proposait la version modifiée de l’histoire.

“Matilda”

La comédie populaire Matilda de 1996, réalisée par Danny DeVito, est une version cinématographique du roman éponyme de Roald Dahl. Le livre raconte l’histoire d’une jeune fille précoce dont les talents sont ignorés par ses parents stupides. En entrant à l’école, Matilda fait la connaissance de la gentille Mlle Candy. À la fin, l’institutrice adopte la fillette.

Les livres pour enfants de l’écrivain sont connus pour leur côté sombre. Et “Matilda” devait se terminer par la mort du personnage principal. En outre, Dahl a avoué qu’il avait réécrit un roman entièrement achevé : “J’ai passé six ou neuf mois à l’écrire, et quand je l’ai terminé je me suis rendu compte que j’avais fait une erreur. J’ai réécrit chaque mot”.

“Le Hobbit”

Avant de présenter au monde le roman épique “Le Seigneur des anneaux”, John R.R. Tolkien avait d’abord écrit le roman “Le Hobbit”. Mais après sa publication, l’écrivain a décidé de transformer le conte pour enfants en quelque chose de plus sombre et cruel.

Il a notamment modifié le caractère de Gollum. Dans la version originale, ce personnage voulait sincèrement faire de l’anneau un prix dans un jeu avec Bilbo. Lorsque Gollum n’a pas pu tenir sa promesse parce que l’anneau avait disparu, il a été contrarié et a proposé à Bilbo de lui montrer la sortie de la grotte.

Dans la version finale de l’histoire, comme dans les films, nous voyons Gollum comme un personnage nettement négatif qui est obsédé par l’anneau. Dans l’adaptation la plus célèbre, il était interprété par Andy Serkis.

“Le Magicien d’Oz”

Lyman Frank Baum était sur le point de terminer l’histoire avec le sixième livre, “La Cité d’Émeraude d’Oz”. Le conte raconte l’histoire de Dorothée, de son oncle et de sa tante qui traversent un pays magique pour se rendre à la Cité d’Émeraude. Ils y rencontrent le bûcheron en fer blanc et l’épouvantail et ensemble, ils affrontent le méchant roi des nains. Dans le final, la sorcière Glinda ensorcelle le pays d’Oz, le rendant invisible et inaccessible à tous sauf à ses habitants.

Cependant, l’écrivain a ensuite changé d’avis et a écrit huit autres livres. Dans le prologue de l’histoire suivante, Baum explique comment il a réussi à découvrir la suite des événements : il a contacté Dorothée par le télégraphe sans fil.

Il est intéressant de noter que le dixième livre de la série, “Rinkitink in Oz”, décrit les aventures du prince et du roi d’Oz en dehors du pays, où Dorothée n’apparaît qu’à la fin. Cela s’explique par le fait que le roman a été écrit bien avant sa publication et ne faisait pas partie de la série de livres sur Oz. Baum a apporté des modifications à l’intrigue en raison de la popularité de l’histoire.

Le film, basé sur les livres de Baum, se concentre spécifiquement sur l’histoire de Dorothée. Il a fait de Judy Garland, qui jouait le personnage, une star hollywoodienne.

“Persuasion”

L’un des manuscrits de Jane Austen a révélé une fin alternative à son dernier roman terminé, “Persuasion”. Selon le neveu de l’écrivaine qui a rédigé sa biographie, Jane trouvait la version originale ennuyeuse.

Dans l’interprétation alternative, la protagoniste Anne ne reçoit pas la lettre de son amant, Frederick Wentworth, que beaucoup ont qualifiée de déclaration d’amour la plus passionnée des romans de Jane Austen. L’autrice a également introduit une scène dans laquelle Frederick surprend involontairement Anne en train de parler à son ami de l’ardeur que peut avoir la passion d’une femme. Ce sont probablement ces mots qui donnent à Frederick l’inspiration pour écrire une déclaration d’amour.

Si la nouvelle version cinématographique avec Dakota Johnson n’est pas encore sortie, on peut toujours voir l’adaptation de 2007 avec Sally Hawkins dans le rôle d’Anne.

“Harry Potter et les Reliques de la Mort”

L’histoire de notre sorcier préféré aurait pu se terminer différemment. Dans l’épilogue, qui se déroule 19 ans après la défaite de Voldemort, un autre personnage, Dudley Dursley, est censé se tenir sur la voie 9¾ aux côtés de Harry, Ron et Hermione.

À l’origine, J.K. Rowling voulait que Dudley accompagne son enfant sorcier à l’école de Poudlard. Mais l’autrice a ensuite décidé que les gènes “magiques” n’avaient pas survécu à cause de l’ADN moldu “têtu” de Vernon, le père de Dudley.

Dans le dernier film de la franchise, l’épilogue a été inclus dans le scénario : les acteurs maquillés (Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint) accompagnent ensemble leurs enfants à l’école de Poudlard. Dudley, comme dans la version publiée du livre, n’était pas là.

En effet, il est difficile d’imaginer aujourd’hui que nos romans et aventures préférés auraient pu être complètement différents si les auteurs s’en étaient tenus à l’idée originale qui leur était venue à l’esprit. Et toi, si tu pouvais changer l’intrigue d’un livre, de quel ouvrage s’agirait-il et que modifierais-tu exactement ? N’hésite pas à partager tes idées avec nous dans les commentaires !

Sympa/Arts/8 Chefs-d’œuvre de la littérature mondiale qui étaient différents à l’origine
Partager cet article