Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces monuments vont te toucher au plus profond de ton âme

Les sculptures peuvent être non seulement des œuvres d'art, mais aussi des témoins de l'histoire, qui permettent de ne pas oublier certains événements du passé. Par exemple, beaucoup de mémoriaux ont été érigés à la mémoire des victimes de la seconde guerre mondiale.

Le monde est rempli de monuments et de sculptures devant lesquels les gens passent tous les jours sans y prêter attention. Toutefois, certains d'entre eux restent gravés dans nos esprits à jamais.

Sympa te propose aujourd'hui une sélection des plus fascinants.

10. Le Lion de Lucerne

Ce lion est considéré comme le monument le plus triste du monde. Cette sculpture représentant un lion blessé par une flèche et à l'expression faciale quasi-humaine a été taillée dans la roche au début du XIXème siècle. Ce relief est dédié aux gardes suisses qui ont perdu la vie lors de l'attaque du Palais des Tuileries en 1792.

9. Les chaussures de la Promenade du Danube, Hongrie

En 1944-1945, les membres du parti nazi hongrois ont tiré sur des milliers de personnes sur la Promenade du Danube. Pour économiser les balles, ils avaient attaché 50 ou 60 personnes ensemble et tiré sur la première, qui en tombant a emporté les autres dans sa chute. Avant la fusillade, ils les avaient obligés à enlever leurs chaussures pour pouvoir les vendre ensuite. À la mémoire des morts sur les bords du fleuve, 60 paires de chaussures en fer forgé ont été placées là.

8. Mémorial Edith Stein, Cologne, Allemagne

Edith Stein était une religieuse carmélite canonisée en 1998 par Jean-Paul II. En 1942, elle a été envoyée en compagnie de milliers de Juifs hollandais au camp de concentration de Auschwitz, où elle est morte dans une chambre à gaz.

7. Mémorial de Khatyn, Biélorussie

Le 22 mars 1943, le village de Khatyn, en Biélorussie, a été brûlé lors d'une opération punitive menée pour venger la dissimulation du meurtre d'un officier de la Wehrmacht par des partisans. Les 149 villageois ont été forcés d'entrer dans une grange en bois à laquelle on a mis le feu. Ceux qui sont sortis pour échapper aux flammes ont été fusillés immédiatement. En 1969, à l'emplacement du village détruit, un monument à la mémoire des victimes innocentes de la Seconde Guerre Mondiale a été érigé.

6. Monument pour la paix des enfants de Hiroshima, Japon

Le 6 août 1945, une petite fille de deux ans nommée Sadako Sasaki se trouvait dans la maison de ses parents à Hiroshima. Elle n'est pas morte ce jour-là, mais 10 ans plus tard elle a contracté une leucémie, causée par les radiations. Un peu avant sa mort, elle a découvert une légende selon laquelle en faisant 1 000 grues en papier, on pouvait exaucer n'importe quel vœu. Sadako a fait un vœu : celui de vivre.

Le monument de Sadako où elle porte une grue en papier géante sur sa tête est dédié aux enfants victimes des bombardements de Hiroshima et Nagasaki.

5. Mémorial "Le trou", Minsk, Biélorussie

Le 2 mars 1942, dans la rue Melnikayte à Minsk, des soldats allemands ont tiré sur environ 5 000 personnes qui vivaient dans le ghetto de la capitale biélorusse. En mémoire de cet événement, à l'emplacment de la fusillade, une sculpture appelée Le dernier chemin a été construite en 2000, constituée de plusieurs douzaines de personnages descendant dans le trou. Tout le travail d'installation du monument, dédié à toutes les victimes de l'Holocauste, a été réalisé à la main et a pris pas moins de huit ans.

4. Mémorial pour les enfants morts-nés, Bardejov, Slovaquie

Dans la petite ville slovaque de Bardejov se trouve un monument dédié aux enfants morts-nés. Sur la sculpture originale, dont des copies ont été placées à différents endroits du monde, le visage de l'enfant est en cristal. D'après l'idée de l'auteur Martin Hudáček, le monument doit rappeler aux gens la valeur de la vie humaine.

3. Monument en mémoire de 82 enfants, Lidice, République Tchèque

Le 10 juin 1942, le village de Lidice, près de Prague, a été complètement détruit par les troupes allemandes. Elles soupçonnaient la présence cachée de résistants qui fomentaient l'assassinat d'un officier allemand. Tous les habitants du village, y compris les enfants, ont été fusillés ou envoyés dans des camps de concentration.

2. Monument aux Femmes de la Seconde Guerre Mondiale, Londres, Royaume-Uni

Le monument aux femmes de la Seconde Guerre Mondiale a été inauguré au centre de la capitale britannique en 2005. Dix-sept costumes sont accrochés à un bloc de pierre noire, dont des uniformes d'infirmière, de militaire, de soudeur, et bien d'autres, qui représentent les métiers que les femmes ont dû apprendre pendant la guerre.

1. Monument en l'honneur des animaux morts pendant la guerre, Londres, Royaume-Uni

Près du Hyde Park de Londres se trouve un monument original dédié à tous les animaux morts lors des conflits armés dans le monde. Le monument comporte aussi deux mules chargées qui marchent vers le mur. Derrière se trouvent un cheval en bronze et un chien qui regardent derrière eux à la recherche de leur maître. Le monument a été financé par des particuliers, qui ont fait don de presque 1,5 millions de livres Sterling.

Bonus

Le monument pour les enfants morts-nés a une suite, créée par Martin Hudáček en 2015. Cette sculpture est installée dans l'un des cimetières de la ville polonaise de Breslavia, où sont enterrés les bébés.

As-tu déjà vu un des ces monuments ? Ne trouves-tu pas qu'ils sont très émouvants ?