Sympa
Sympa

Les secrets de 10 tours de magie réalisés durant des siècles ont finalement été révélés

L’un des magiciens les plus connus au monde, David Copperfield, a dit un jour : “Le seul secret de la magie réside dans la manière de la réaliser”. Dans l’un de ses tours, il fait se lever un wagon de train au-dessus du sol, le fait léviter et disparaître. Comment fait-il ? Il se trouve que la grande partie de n’importe quel tour de magie relève surtout d’une préparation minutieuse, de pratique et de l’art de faire voir au public ce qu’il veut voir.

La magie nous passionne tous, peu importe l’âge. Les bons tours nous fascinent et peu importe combien de fois nous les voyons, ils gardent toujours autant de mystère et éveillent toujours autant notre curiosité jusqu’à la fin. Plus l’astuce sera professionnelle et impressionnante, plus intense sera notre désir de savoir ce qui se cache derrière tout cela.

Chez Sympa, nous avons créé une liste des secrets de plusieurs tours de magie bien connus. Grâce à nos explications assez simples, tu découvriras comment ces tours sont réalisés, et qui sait, tu pourras peut-être même les faire toi-même pour impressionner la galerie !

10. Un morceau de tissu en mouvement.

Ce tour implique qu’un morceau de tissu bouge comme si une créature était cachée dessous. Le public est supposé croire qu’il s’agit d’un fantôme invoqué par le magicien tandis qu’il bouge ses mains sous le tissu.

Comment le tour est-il réalisé : le magicien utilise un tissu coloré qui cache un morceau de câble fin sous une couture. Une extrémité du câble est légèrement pliée et en exerçant une pression dessus, le magicien fait que le câble s’élève. Voici comment il créé l’illusion d’optique qui nous fait croire que le tissu est en mouvement, et les couleurs vives du morceau de toile aident à distraire l’attention du public des petits détails.

9. Faire passer une aiguille à tricoter à travers un ballon de baudruche.

L’aiguille à tricoter passe à travers le ballon sans qu’il n’éclate. En fait, ce tour est plutôt simple à réaliser et tu peux même essayer de le faire à la maison.

Comment fait-on : Il faut recouvrir entièrement l’aiguille avec de l’huile. Les endroits où tu perforeras le ballon sont cruciaux. Enfonce l’aiguille à travers les points “forts” du ballon où la couche de latex est la plus épaisse. Ces zones se trouvent au niveau de la partie supérieure et du noeud qui ferme le ballon.

Tu dois faire en sorte de faire passer l’aiguille dans le ballon à travers ces deux points, et cela évitera au ballon d’exploser. Pour réaliser ce tour, tu peux utiliser une aiguille à tricoter, une aiguille longue avec un fil ou même un crayon.

8. La corde coupée et restaurée.

Le magicien coupe la corde en deux parties, puis plie les moitiés en une main. Il fait ensuite quelques mouvements mystérieux avec l’autre main puis nous montre une corde intacte sans coupures.

Comment fait-il : Voici un autre tour que tu peux facilement réaliser à la maison. L’idée est que le magicien ne coupe pas réellement la corde originale, mais une petite corde identique qui pend dans la même main que celle qui tient la corde. Le magicien cache la pièce coupée et nous montre la corde originale intacte.

7. Résoudre un problème mathématique avec une craie magique.

Au début de ce tour, les spectateurs voient deux petits tableaux. Le magicien écrit un problème mathématique sur l’un des deux. L’espace pour la solution est laissé libre. Ensuite, les deux tableaux sont placés face à face avec un morceau de craie entre les deux.

Le magicien secoue les tableaux, puis les ouvre à nouveau, et les spectateurs voient la solution du problème écrite sur le tableau, exactement à l’endroit où la solution devait figurer.

Comment fait-on : L’un des tableaux a un panneau secret qui s’ajuste au niveau du cadre et le problème et la solution mathématique sont déjà écrits dessus. On le met en position couchée dans le cadre afin que les numéros ne puissent pas être vus. Lorsque le magicien secoue les tableaux et les ouvre, les spectateurs voient ce panneau secret qui tombe, couché, sur le tableau avant.

6. Passer une pièce de monnaie à travers du verre.

Le magicien fait passer une pièce de monnaie à travers une plaque de verre.

Comment fait-il : Le magicien utilise deux pièces de monnaie en acier identiques pour réaliser ce tour. L’une des deux est placée sur le verre, tandis que l’autre reste cachée dans la paume de la main du magicien. Un accessoire essentiel pour ce tour est l’anneau avec un aimant, qui reste caché sous les doigts du magicien.

Il tient la pièce de monnaie cachée sous le verre avec la paume de main qui a l’anneau et qui se trouve sur le verre pour que l’aimant attire la monnaie. Il guide la pièce sous l’effet de l’aimant jusqu’à l’endroit où se trouve l’autre pièce. Lorsqu’il lève la main qui se trouve au-dessus de la plaque de verre, la pièce qui était sous le verre tombe sur la paume de l’autre main ; en même temps, la pièce qui était originellement sur la table est attirée par l’aimant et l’anneau. Voici comment on crée l’illusion d’optique de passer à travers une vitre.

5. L’écharpe qui passe à travers le cou.

L’écharpe est attachée autour du cou du magicien ou de son assistante. Le magicien tire fortement dessus, puis elle finit dans ses mains, en faisant croire au public qu’elle est passée à travers son cou.

Comment fait-il : Et encore un tour que tu peux faire à la maison ! Tout ce dont tu as besoin, c’est d’une écharpe longue ou d’une corde. Tu dois attacher l’écharpe en fonction des instructions qui apparaissent sur l’image ci-dessus. Crée deux boucles lâches et passe l’une au-dessus de l’autre.

Ce noeud rend souvent le spectateur confus et crée l’illusion d’une écharpe serrée autour du cou. Ensuite, retire rapidement l’écharpe et les liens se libèreront pour faire croire que l’écharpe est passée à travers le cou.

4. Comment survivre à une coupure mortelle.

Le magicien coupe le bras de son assistante avec un couteau ; il coupe donc la peau, les muscles et les os. Le tour est vraiment effrayant et dangereux, à première vue. Néanmoins, à la fin, le bras de l’assistante est intact, et ne présente aucun type de coupure.

Comment fait-il : Le secret réside dans le couteau. Il a une lame glissante avec un espace semi-circulaire. Lorsque cet espace est plaqué contre le bras, les formes s’épousent à merveille et on a donc l’impression que le couteau a coupé l’un des membres supérieurs de l’assistante

3. Le lancer de couteaux.

Ce tour est sûrement parmi les plus effrayants qui soient : le magicien attache son assistante sur un plateau vertical et lance un à un des couteaux qui se fichent dans le panneau, tout près de la cible. Heureusement, l’assistante est saine et sauve à la fin du tour !

Comment fait-il : le magicien ne lance jamais les couteaux, il vise une cible puis cache les couteaux dans une poche secrète. Un autre assistant se cache derrière le panneau de fléchettes géantes, et soutient un dispositif spécial qui lance les couteaux depuis la partie arrière, vers l’avant. L’assistant active les dispositifs au même moment où le magicien “lance” les couteaux, et crée l’illusion que le couteau lancé se place juste à côté de l’assistante que le public voit.

2. Capturer une balle de revolver avec les dents.

Le magicien charge un fusil à poudre d’une balle. Ensuite, il donne l’arme à son assistante, qui tire sur le magicien qui se trouve à une distance considérable. Après le tir, le public est surpris et ne peut que s’émerveiller de voir que le magicien tient la balle entre ses dents.

Comment faire : Le fusil utilisé n’est pas réel. Le tir ne part pas réellement : un mécanisme spécial caché dans le fusil fait croire le contraire. En chargeant la balle dans le canon, le magicien utilise un embout spécial avec un petit aimant à l’extrémité. L’aimant attire la balle et le magicien la cache jusqu’à la fin du tour lorsque la balle apparaît entre ses dents.

Pour rendre le tour encore plus impressionnant, certains magiciens placent une structure en verre entre l’assistant et le magicien. Au moment de tirer, le cristal se brise avec l’aide d’un mécanisme spécial, ce qui crée l’illusion d’un tir réel. Marquer la balle d’un signe spécial avant de charger le fusil et montrer ensuite cette même balle à la fin du tour provoque l’étonnement chez le public.

1. La disparition du mythique Orient Express.

Voici l’un des tours les plus fascinants et impressionnants de l’histoire de la magie et de l’illusionnisme. David Copperfield a fait disparaître un wagon du train de l’Orient Express devant une multitude de spectateurs. Le wagon est recouvert d’un tissu et s’élève au-dessus du sol. Lorsque Copperfield retire le tissu, il n’y a plus rien en-dessous !

Comment fait-il : L’une des théories veut qu’il existe une construction spéciale rigide en forme de cadre construite autour du wagon avec une copie de son contour. Une fois que le wagon est recouvert avec le tissu, il le retire et le tissu s’appuie sur les bords. Lorsque les spectateurs voient comment s’élève le wagon, ils voient en réalité le cadre recouvert de la toile.

L’objectif des illusionnistes n’est pas seulement de créer une atmosphère de magie : leur intention principale, c’est de distraire l’attention des spectateurs et de les garder concentrés sur le cadre avec le tissu tandis que l’on retire le wagon du train.

Comme tu auras pu le voir, beaucoup de tours connus peuvent s’expliquer facilement et être réalisés sans trop de difficultés ; des gestes rapides et précis, des illusions artistiques, des effets trompe-l’oeil et une touche personnelle du magicien, voilà les secrets de la réussite.

Laquelle de ces révélations t’a le plus surpris ? Aimerais-tu essayer l’un de ces tours chez toi ? Partage avec nous tes réponses et tes impressions dans les commentaires !

Illustratrice : Ekaterina Gapanovich pour Sympa
Sympa/Arts/Les secrets de 10 tours de magie réalisés durant des siècles ont finalement été révélés
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire