Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Nous avons découvert comment sont créées les figures du musée Madame Tussauds et nous allons tout t’expliquer

Depuis plus de deux siècles, le Musée Madame Tussauds réalise des copies de personnages célèbres en cire et il est très difficile de les distinguer de l’original. Aujourd’hui, ce n’est plus seulement un musée mais une marque célèbre avec plus de 20 succursales dans le monde entier.

Toutefois, tout ce travail est le fruit du travail d’un véritable maître. Auparavant, les copies de ces célébrités étaient créées par Madame Tussaud elle-même, aujourd’hui, une équipe de spécialistes travaille sur chaque figure : certains choisissent la couleur des yeux et des cheveux, d’autres s’occupent du maquillage et d’autres des accessoires nécessaires.

Sympa va te dévoiler quelques mystères et te raconter comment les artistes de ce musée donnent vie quotidiennement à des répliques en cire de personnages célèbres. Nous allons aussi te raconter les débuts de cette célèbre galerie et pourquoi il vaut la peine de visiter la “Chamber of Horrors” à Londres.

Un peu d’histoire

Marie est née en France mais peu de temps après, elle a déménagé en Suisse avec sa mère. C’est précisément là que la carrière de cette jeune fille a débuté : sa mère travaillait comme femme de ménage pour un célèbre sculpteur nommé Philippe Curtius et Marie est devenue son assistante et apprentie.

La jeune fille n’avait que 17 ans lorsqu’elle a créé sa première œuvre, le buste de Voltaire :

La renommée de la jeune artiste a pris beaucoup d’ampleur et, en 1779, elle a été invitée à la cour : elle a enseigné l’art de la sculpture à Isabel, la sœur du roi. Malheureusement, le succès n’a pas duré longtemps puisque la Révolution française a commencé et Marie a été arrêtée, emprisonnée et s’est vue condamnée à la guillotine pour ses relations avec la noblesse.

Graciée en raison de ses talents, elle a alors été employée pour réaliser les masques mortuaires de révolutionnaires assassinés et de décapités. Ses premiers modèles “terribles” furent Louis XVI de France et Marie-Antoinette d’Autriche.

Les révolutionnaires exécutaient impitoyablement tous les opposants au nouveau régime et la collection de Marie se remplissait. Elle s’est rapidement “diversifiée” étant forcée de réaliser des masques de criminels exécutés. Tant de choses se sont accumulées que Marie a finalement décidé de ne pas exposer ses réalisations une à une, mais de créer sa première collection.

Figurines en cire de meurtriers exécutés : Diereneuk, Barmouth et Dr Crippen.

Figurine en cire : Madame Tussaud au travail.

En 1795, Marie a épousé Francis Tussaud, qui a donné son nom de famille au musée. Mais le mariage n’a pas duré longtemps et la jeune fille a quitté son mari pour partir en Grande-Bretagne avec son fils où elle a rempli sa collection et organisé des expositions dans de nombreuses villes.

Le premier musée permanent a été inauguré lorsque Madame Tussaud avait 74 ans. A cette époque, sa renommée était si phénoménale que des foules de gens venaient voir ses œuvres. Marie a continué de travailler en particulier avec les agresseurs pour fabriquer des masques post-mortem de tueurs en série et de criminels célèbres.

Comment se réalisent les figures de cire ?

C’est un processus laborieux, le travail de chaque figure prend entre 3 et 4 mois. 15 artistes travaillent pour chaque nouvelle création d’une copie en cire, et chaque année, le musée présente environ 200 nouvelles figures.

La première étape du travail est la rencontre avec la célébrité et la “mesure”.

Les designers recueillent plus de 250 indicateurs : la teinte précise de la peau, la couleur des yeux, la structure, la couleur des cheveux, la forme du visage, etc.

Après les mesures, la première étape du travail débute : le sculpteur fabrique un prototype d’une figure en argile, en particulier les cheveux. Il s’agit d’une partie essentielle de l’œuvre, car c’est précisément à ce stade que l’on donne le maximum de ressemblance avec l’original.

Après cela, un moule de ce modèle est réalisé et laissé à sécher ce qui prend au total une semaine.

C’est alors que démarre le processus plus compliqué. L’artiste, à l’aide de peintures à l’huile spéciales, donne à la peau la teinte appropriée. Puis, la figurine en cire reçoit ses yeux et ses dents. La couleur des yeux est exactement la même que celle de la célébrité, les dents sont créées selon des moules qui ont été faits lors de la première étape de la préparation.

Les yeux des personnages en cire sont réalisés en résine acrylique. Chacun de ces éléments est fait à la main et adapté individuellement au personnage. Afin de rendre les yeux plus réalistes, les veines les plus fines sont “peintes” à l’aide d’un fil de soie.

Chaque paire d’yeux représente environ 15 heures de travail pour l’artiste, mais le résultat est probant : les figures en cire acquièrent un aspect remarquablement “vivant”.

L’étape suivante consiste à ajouter le cuir chevelu. Chaque cheveu est fixé à la main pour rendre la coiffure aussi réaliste que possible. Généralement, l’ensemble du processus prend jusqu’à un mois et demi.

Voilà comment ils ont créé les cheveux de la copie de Lady Gaga.

Voici le début et la fin du processus

La dernière étape est le choix des vêtements et du maquillage. Les célébrités remettent généralement leur propre garde-robe au musée.

Par la suite, des accessoires sont ajoutés à la figurine, le maquillage est appliqué et une coiffure est réalisée.

Voici comment le maquillage pour la figurine en cire de la reine Elizabeth II a été réalisé :

C’est ainsi qu’ils ont “peint” Albert Einstein :

Bonus : peux-tu deviner dans quelle photo se trouve la figurine en cire et où se trouve la vraie célébrité ?

Réponses

La vraie Sandra Bullock est sur le côté droit, dans sa robe noire.

Scarlett Johansson est encore plus belle dans sa copie en cire : la vraie Scarlett se trouve sur la droite.

Autre bonus : au musée, tu peux embrasser le prince William

Connais-tu ce musée ? Tu y es déjà allé ? Quelle est ta statue préférée ? Raconte-nous ton expérience en commentaires !