Voici à quoi ressemblent aujourd’hui 17 actrices qui nous ont fait rêver en incarnant des femmes fatales

Le personnage de la femme incroyablement attirante et confiante qui brise les cœurs à tout-va existe dans la culture depuis plus d’un siècle. Ces femmes fatales ont également fait leur place dans le cinéma, et les séductrices à l’écran impressionnent autant les personnages principaux que le public, même quand leurs intentions sont loin d’être bonnes.

Chez Sympa, nous souhaitons te montrer à quoi ressemblent aujourd’hui les actrices qui ont incarné les femmes fatales les plus marquantes du cinéma.

Drew Barrymore (Ivy, Fleur de poison, 1992)

Dans Fleur de poison, la timide Sylvie se lie d’amitié avec la coquette Ivy, interprétée par Drew Barrymore. Mais le dessein de la nouvelle amie n’est guère bienveillant, car elle vise en fait le père de Sylvie et sa fortune.

Actuellement, l’actrice est productrice, elle apparaît dans des séries et anime sa propre émission.

Catherine Deneuve (Miriam, Les Prédateurs, 1983)

Dans Les Prédateurs, Catherine Deneuve prêtait ses traits à Miriam, une vampire immortelle qui se débarrasse avec sang-froid de ses amoureux lorsqu’ils commencent à vieillir. Celui qu’elle choisit comme nouveau compagnon aura bien des peines à endurer.

À 77 ans, Catherine Deneuve continue de jouer activement dans des films.

Sharon Stone (Catherine, Basic Instinct, 1992)

Quand on évoque une femme fatale au cinéma, beaucoup pensent immédiatement à Catherine, du thriller Basic Instinct. La mystérieuse écrivaine qui manipule habilement les policiers restera à jamais dans le cœur du public.

Ce personnage a été incarné par Sharon Stone, qui a publié son autobiographie cette année. Elle y livre d’ailleurs des détails choquants sur le tournage du film.

Jennifer Love Hewitt (Page, Beautés empoisonnées, 2001)

Page, du film Beautés empoisonnées, est la fille d’une arnaqueuse qui dépouille des hommes aisés. Mère et fille mettent en place des stratagèmes pour attirer leur victime dans un piège et mettre la main sur son argent. Mais un jour, leur plan bien rodé déraille.

Aujourd’hui, l’interprète de Page, Jennifer Love Hewitt, participe surtout à des séries.

Elizabeth Berkley (Nomi, Showgirls, 1995)

L’héroïne de Showgirls, Nomi, va conquérir Las Vegas. Elle rêve de danser dans le cabaret le plus populaire de la ville, et pour y parvenir, elle devra séduire le directeur du show et éliminer une rivale.

C’est sous les traits de Nomi qu’Elizabeth Berkley est restée dans la mémoire collective. Hélas, l’actrice joue aujourd’hui des rôles moins importants.

Patricia Arquette (Alice, Lost Highway, 1997)

Le film Lost Highway a offert au public une autre femme fatale mémorable, interprétée par Patricia Arquette. Alice est la petite amie d’un criminel et elle n’est pas très fidèle. La séductrice blonde entame une liaison avec un garagiste, ce qui risque d’entraîner des conséquences désastreuses.

L’actrice joue toujours dans des films et des séries.

Faye Dunaway (Evelyn, Chinatown, 1974)

Dans Chinatown, Evelyn est une femme belle et riche qui se tourne vers un détective pour suivre son mari infidèle. Ainsi, l’héroïne entraîne l’homme qu’elle a engagé dans un tourbillon de scandales, d’intrigues et de manœuvres cachées.

Faye Dunaway, qui a aujourd’hui 80 ans, apparaît de temps en temps sur les écrans.

Rebecca Romijn (Laure, Femme fatale, 2002)

Le film Femme Fatale met en vedette l’histoire de Laure, une jeune femme dépourvue de principes moraux solides. Après avoir participé à une arnaque de taille, elle est obligée de fuir et de se cacher sous un faux nom.

L’actrice Rebecca Romijn tourne dans des séries télévisées et des courts métrages, et est également impliquée dans le doublage.

Nicole Kidman (Suzanne, Prête à tout, 1995)

Tout ce qui intéresse Suzanne dans Prête à tout, c’est sa carrière dans le milieu de la télé. Pour devenir célèbre, rien ne l’arrête et Suzanne entame une liaison avec un jeune garçon et le manipule pour atteindre ses objectifs. Elle a besoin d’un crime pour faire sensation.

Ce personnage a été incarné par Nicole Kidman, actrice très prisée qui brille régulièrement sur les écrans.

Laura Harring (Camilla, Mulholland Drive, 2001)

Laura Harring a joué deux rôles dans le film culte Mulholland Drive : Rita l’apeurée et la charmante Camilla. Cette dernière, actrice, ne prend pas en compte les sentiments de ses proches, ce qui conduit à une fin imprévisible.

Laura Harring apparaît parfois dans des seconds rôles dans des films et des séries.

Charlize Theron (Gilda, Nous étions libres, 2004)

Gilda, du film Nous étions libres, mène une vie plutôt audacieuse, en rejetant toutes les conventions. Face aux événements historiques éprouvants, la blonde fatale continuer à profiter de tous les divertissements possibles, ce qui heurte son amant.

Aujourd’hui, Charlize Theron poursuit sa carrière d’actrice et de productrice.

Emma Sjöberg (Petra, saga Taxi, 1998–2018)

L’actrice et mannequin Emma Sjöberg est restée dans la mémoire des cinéphiles sous les traits de la sublime policière de la saga Taxi, aussi redoutable pour ses ennemis que pour le cœur de ses collègues masculins.

Hélas, l’actrice ne tourne plus au cinéma.

Emmanuelle Seigner (Mimi, Lunes de fiel, 1992)

Le film Lunes de fiel raconte la construction d’une femme fatale. Après la trahison de son bien-aimé, Mimi devient méconnaissable et ses actes ont de quoi laisser perplexe.

Emmanuelle Seigner, interprète de ce personnage, continue de jouer dans des longs et courts métrages.

Gong Li (Hatsumomo, Mémoires d’une geisha, 2005)

Hatsumomo est la protagoniste du film Mémoires d’une geisha. Tout le monde dans son entourage admire sa beauté, de ses soi-disant jeunes sœurs aux hommes les plus riches. Alors, elle est prête à briser la vie de sa rivale grandissante pour ne pas partager sa renommée avec elle.

L’actrice Gong Li est très prisée par les réalisateurs chinois et hollywoodiens.

Kim Basinger (Lynn, L.A. Confidential, 1997)

Son rôle dans L.A. Confidential a valu un Oscar à l’actrice Kim Basinger. Dans le film, la langoureuse Lynn est une femme à la moralité douteuse, mais elle captive le spectateur dès qu’elle apparaît à l’écran.

Encore aujourd’hui, l’interprète de ce personnage, Kim Basinger, continue de ravir avec ses prestations au cinéma. Récemment, elle a joué dans les très médiatisés Cinquante nuances plus sombres et Cinquante nuances plus claires.

Isabella Rossellini (Dorothy, Blue Velvet, 1986)

Dans Blue Velvet, Isabella Rossellini interprétait une chanteuse de cabaret qui faisait tourner la tête d’un gangster redoutable et d’un étudiant ordinaire. La liaison de ce dernier avec la belle séductrice entraîne des problèmes plutôt sérieux.

À l’âge de 68 ans, l’actrice prête sa voix à des personnages de films et continue également de tourner.

Jennifer Coolidge (la mère de Stifler, série de films American Pie, 1999–2012)

Jennifer Coolidge n’apparaît que quelques minutes dans la comédie American Pie, mais elle est devenue l’un des personnages les plus truculents de la franchise. Cette sublime femme mûre, la mère de l’un des personnages principaux, devient l’objet de tous les fantasmes de ses amis.

Aujourd’hui, l’actrice est souvent sollicitée pour des rôles de belles femmes torrides d’âge mûr.

Et toi, quelle héroïne admires-tu le plus ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Partager cet article