Sympa

11 Restaurants et cafés pour lesquels les touristes sont prêts à se rendre à l’autre bout du monde

79 % des milléniaux déclarent qu’ils aiment bien goûter aux plats de différentes nations et peuples. De nos jours, toutes les grandes villes ont des restaurants qui proposent des recettes venues des quatre coins du monde, et il nous semble parfois qu’il n’y a plus aucune raison de voyager pour goûter à de nouvelles choses. Mais ce n’est pas tout à fait vrai : certains restaurants, cafés, et même cantines valent la peine de faire un long voyage pour les visiter.

Sympa a attentivement lu les commentaires des touristes et a créé une liste des établissements dont la nourriture ou la décoration resteront à jamais dans le cœur et la mémoire des voyageurs.

1. Wattana Panit à Bangkok, Thaïlande

Cet endroit a plus l’air d’une petite cantine. Ce restaurant est célèbre pour son bouillon de bœuf qu’ils préparent depuis l’ouverture de leur établissement, il y a 60 ans. Les propriétaires ne font qu’ajouter de temps en temps de l’eau et de la viande fraîche. Le restaurant propose du ragoût de bœuf avec des nouilles, du sukiyaki, du bœuf sauté à la sauce d’huître, et du porc à l’ail et au riz.

2. Rokunen Yonkumi à Tokyo, Japon

À Rokunen Yonkumi qui se trouve à Tokyo, tu peux temporairement te transformer en élève de primaire japonais : il y a le bureau du directeur adjoint, le cabinet médical, et des salles de cours. Ici, tu peux goûter non seulement aux célèbres petits-déjeuners d’écoliers (des spaghettis et du pain grillé), mais aussi des plat plus habituels comme la salade César. Les sauces sont servies dans d’énormes seringues et les boissons sont versées dans des béchers et des fioles. À la fin du repas, on propose aux invités de passer un vrai test et d’obtenir une note.

3. El Diablo à Lanzarote, Espagne

Le restaurant est situé au sommet d’un volcan qui dégage non pas de la lave, mais de la chaleur. La marque de fabrique de cet endroit est la friteuse qui fonctionne grâce à la chaleur volcanique. Le trou a été creusé et entouré de pierres et des grilles spéciales ont été installées, sur lesquelles la viande, le poisson et les légumes sont grillés. Grâce à cette chaleur naturelle, les plats prennent beaucoup moins de temps à être préparés et tous les visiteurs peuvent assister au processus de cuisson.

4. Rollercoaster Restaurant, une chaîne mondiale

Les restaurants Rollercoaster sont situés dans différents pays du monde, y compris l’Angleterre, l’Allemagne, et l’Autriche. Les plats sont commandés via des tablettes et sont livrés aux clients à l’aide de petites montagnes russes : sur chaque table, se trouve une spirale par laquelle descendent les assiettes. Il est très rare que des serveurs apportent la commande.

5. HaiDiLao Hotpot, une chaîne mondiale

Le premier restaurant HaiDiLao Hotpot est apparu dans la ville chinoise Jianyang en 1994, et maintenant, nous pouvons retrouver ces établissements en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada, en Corée du Sud, à Singapour et dans d’autres pays du monde. Le menu nous propose des plats chinois traditionnels, mais ce sont les clients qui doivent les préparer.

Le restaurant est si populaire, qu’il y a toujours d’énormes files d’attente devant ses portes. Pendant que tu attends, on te propose de te faire une manucure gratuite, de nettoyer tes chaussures, ou d’imprimer une photo. Dans les toilettes, un employé spécial s’occupe de presser le savon sur les mains des invités, d’ouvrir le robinet et de donner des serviettes.

6. New Lucky à Ahmedabad, Inde

Sans ses voisins inhabituels, ça n’aurait été qu’un petit restau indien ordinaire. L’établissement est situé sur le site d’un ancien cimetière musulman : les visiteurs boivent leur thé à côté de vieux tombeaux fermés derrière une grille. Cela ne dérange personne et c’est même considéré comme étant la clé du succès de ce restaurant (du moins, c’est ce que pense le propriétaire).

7. Cabbage and condoms en Thaïlande

La devise du restaurant est “Vous ne tomberez sûrement pas enceinte de notre nourriture”. Cependant, ici, manger n’est pas l’élément principal. Les serveurs mettent parfois des préservatifs sur leur tête, et dans le hall se trouvent des sculptures, dont les vêtements sont entièrement faits de capotes. Il y a des affiches thématiques sur les murs, et à la fin du repas, au lieu de donner des chewing-gums, les clients reçoivent quelques préservatifs.

Ce restaurant n’est qu’un des nombreux projets de Mechai Viravaidya, un activiste qui promeut l’éducation sexuelle et la protection contre les conséquences indésirables des relations intimes. Ce restaurant est disponible non seulement en Thaïlande, mais aussi en Angleterre.

8. De Kas à Amsterdam aux Pays-Bas

Le restaurant est situé dans une ancienne serre, qui a été construite en 1926. Aux alentours se trouvent des potagers où les propriétaires cultivent des légumes et des fruits pour leurs futurs plats. Cet établissement n’a pas de menu au sens propre du terme : ici, on propose aux clients une liste à base des aliments qui ont eu le temps de mûrir. Ce restaurant est particulièrement apprécié par les adeptes de la nourriture saine et par les végétariens : il y a beaucoup de plats faits de légumes.

9. Säräpirtti Kippurasarvi à Lemi, Finlande

Voici le seul plat qui est servi dans ce restaurant. Et pour pouvoir y manger, tu dois réserver à l’avance : l’établissement ne travaille pas tous les jours. En fait, le särä (ou agneau à la pomme de terre) est un plat dont la recette remonte à près de 1000 ans et qui est préparé pendant 8-9 heures dans une cuve en bois. Le restaurant travaille pendant des heures convenues à l’avance, et c’est pour cette raison qu’il faut réserver sa place. Par contre, tu peux manger autant que tu en as envie : il suffit de payer € 33 par personne.

10. L’Entrecote à Bordeaux

Le restaurant a ouvert ses portes en 1959 et continue toujours de faire plaisir à ses clients avec un seul et unique plat : l’entrecôte à la sauce, dont la recette est gardée dans le plus grand secret. En 60 ans, on a découvert qu’il y a du beurre et de la moutarde de Dijon, mais le reste des ingrédients ne sont connus que par la famille du propriétaire de cet établissement.

L’entrecôte est servie avec des frites. La décoration du restaurant est extrêmement modeste : à la place des nappes, il y a des serviettes de table, des couverts qui en ont vu de toutes les couleurs, et il n’y a même pas de menu. Néanmoins, chaque soir, des centaines de clients font la queue pour y entrer.

11. Emin Usta Balicisi à Istanbul, Turquie

Le balik ekmek est une sorte de sandwich avec du poisson grillé. Un des vendeurs de ce plat est connu sous le nom de SuperMario (son vrai nom est Emin) à cause de sa ressemblance avec le personnage virtuel.

Selon la rumeur, c’est lui qui cuisine le meilleur balik ekmek dans toute la capitale turque : il rôtit des maquereaux sur de l’huile d’olive avec du jus de citron, en ajoutant des oignons, des tomates, du chili, des épices et une sauce spéciale (dont la recette est secrète, comme d’habitude). La preuve de sa popularité sont les files d’attente interminables devant son kiosque. Emin circule dans le centre d’Istanbul depuis maitenant plus de 20 ans.

Quel restaurant ou café t’a le plus marqué ? Pourquoi ?

Photo de couverture Mark Wiens / YouTube