Sympa

Plus de 10 trucs et astuces qui rendent les aliments si appétissants dans les publicités

Chaque fois que tu vois une publicité de nourriture, tu as soudainement faim. Ces délicieux plats sont toujours très appétissants dans les photos ou les vidéos, mais dès que tu les achètes en magasin ou à la cafétéria, tu obtiens malheureusement quelque chose de bien différent. La raison de tout cela est que les annonceurs ont recours à des astuces (parfois très sales) qui rendent les aliments plus attrayants.

Chez Sympa nous avons décidé de te dévoiler quelques-unes des astuces utilisées par les professionnels de la publicité pour faire ressembler la nourriture ordinaire à la “Marilyn Monroe du monde des produits alimentaires” à l’écran. Et à la fin de l’article, un bonus t’attend qui te dévoilera aussi quelques secrets bien choquants de l’industrie alimentaire.

Les crèmes glacées

Si la glace était un mannequin, ce serait une diva. Elle est extrêmement capricieuse et fond une fois exposée à la lumière des projecteurs. C’est pourquoi elle est toujours remplacée par une pâte à la texture similaire. Chaque photographe a son propre secret, mais voici ce qui est le plus utilisé en lieu et place de la glace :

  • de la pâte à base de gel ou de silicone
  • de la purée de pommes de terre avec des colorants
  • de la farine ou du sucre glace avec du sirop de maïs ou de la crème

Les belles gaufres sont également difficiles à trouver, alors les photographes les retouchent souvent ou utilisent une " reproduction ". Et pour que la confiture coule élégamment de la surface de la crème glacée, une fine couche de polyéthylène est placée en dessous.

Les soupes et les céréales

Pendant le tournage de publicités pour des soupes (de même que pour les céréales), le problème principal est que les ingrédients coulent au fond et qu’on ne voit plus rien. Par conséquent, une couche de gélatine est placée au fond du plat, puis elle est recouverte d’un peu de bouillon ou d’eau puis on y place les ingrédients.

Pour les publicités de céréales, on n’utilise pas de lait mais de la colle PVA ou de la crème solaire à la surface : elle est plus dense, ressemble à du lait, et notre petit déjeuner sain de céréales ne s’en imbibe pas et conserve donc un aspect appétissant beaucoup plus longtemps.

Les spaghettis

Les spaghettis pour la publicité sont bouillis très peu de temps, seulement 2-3 minutes, sinon ils perdent leur forme. Si on fait de gros plans, les spaghettis sont séparés dans l’assiette à l’aide d’une pince à épiler, c’est ainsi que l’on obtient des photos parfaites.

Le poulet

Le poulet sur la photo et la vidéo doivent être parfaits. Mais pendant sa préparation, il rétrécit, perd sa forme et s’aplatit sur le côté. Pour éviter ce problème, les photographes utilisent plusieurs astuces.

Parfois, le poulet est séché à l’aide d’un pistolet chauffant afin d’obtenir une croûte dorée, mais reste cru à l’intérieur. De cette façon, la viande n’est pas déformée et a l’air juteuse et appétissante.

Parfois, la volaille crue est remplie d’essuie-tout pour obtenir l’effet de densité et de volume, mais elle est par contre recouverte de colorants spéciaux, de l’autobronzant ou même du cirage marron pour les chaussures, dans le but de la rendre plus dorée.

Les raviolis

Les raviolis qui semblent si appétissants dans la publicité causent beaucoup de problèmes pour les stylistes culinaires. Chaque pièce de l’annonce doit être sculptée à la main pour être parfaite. Dans ce cas, elles ne sont pas remplies de viande, car la garniture passe à travers la membrane du ravioli, créant ainsi des taches foncées sur la surface et est donc remplacée par de la pâte. C’est pourquoi les raviolis ont une couleur si idéale. Si nécessaire, elles peuvent également être mouillées avec de l’eau pendant le processus de tournage.

Au lieu de la crème, on utilise un ingrédient éprouvé : la colle PVA. Elle a l’air magnifique, épaisse et ne fond pas à température élevée, contrairement à la crème fraîche.

La bière

La bière parfaite a une belle mousse blanche. Pour la conserver et tourner une publicité pour cette boisson, on ajoute des détergents à la bière et on la bat doucement au fouet.

La purée

La gélatine est l’ingrédient qui est fréquemment ajouté à de la purée avant une séance photo, celle-ci s’épaissit alors, et on peut faire ces belles vagues, connues de tous ceux qui ont déjà vu ce genre de publicités. Parfois, on utilise aussi de la farine ou de l’amidon comme épaississant.

La viande

S’il faut faire une publicité pour de la viande grillée, sache qu’elle n’est généralement grillée qu’un peu jusqu’à ce que la croûte soit appétissante ou qu’elle soit “scellée” avec un chalumeau. Ainsi, la viande dans la publicité est presque toujours crue.

Pour lui donner plus de couleur, cet aliment est teinté à l’iode ou au fioul. Et les magnifiques traces de grill sont peintes avec un marqueur spécial ou créées manuellement : en chauffant une brochette métallique et l’appliquant délicatement sur le filet.

Un fixateur pour cheveux est ensuite appliqué comme une touche finale pour obtenir cet aspect juteux et créer l’impression que ce sont des gouttes de graisse qui dégoulinent.

Les frites

Pour que les frites soient bien belles, elles sont fixées avec des cure-dents. Chaque frite est placée sur un cure-dent et toute la structure repose sur une éponge à vaisselle, ce qui permet de former des rangées de frites bien droites. Il est tout simplement impossible de le réaliser autrement.

Voici d’un côté le résultat d’un travail minutieux de positionnement frite par frite et de l’autre côté une image réelle d’une portion de frites telle qu’on te la servira dans un restaurant.

La vapeur

La délicieuse vapeur qui s’échappe des assiettes mérite une attention particulière. Naturellement, la nourriture fraîchement préparée ne reste pas chaude longtemps. On ne peut pas imaginer les trucs que les photographes doivent utiliser pour créer une belle vapeur ! Ils utilisent donc des pistolets à vapeur, de l’encens et d’autres moyens. Mais l’option la plus courante est de chauffer une éponge ou un tampon humide au micro-ondes : on les place ainsi derrière les aliments en créant l’effet escompté.

Les boissons frâiches

Le plus gros problème quand on photographie des boissons rafraîchissantes sont les glaçons qui fondent en un clin d’œil. C’est pourquoi dans la publicité, on utilise toujours des glaçons artificiels, généralement en acrylique ou en silicone.

Le verre a l’air de transpirer, mais ce n’est pas parce que la boisson est froide. En fait, c’est un mélange d’eau et de glycérine avec lequel on recouvre les verres pour créer cette sensation de fraîcheur.

Le champagne requiert une attention particulière pour les séances photo. On le fait avec de l’eau, de la sauce soja et des comprimés effervescents afin d’obtenir plus de bulles.

Les sandwichs et les hamburgers

Le processus de photographie d’un sandwich peut aussi être un gros problème. Les délicieux hamburgers “multi-étages” ne sont pas stables du tout. En fait, chaque couche est placée par le photographe. Et pour donner du volume, on utilise du coton ou une compresse de maquillage, et les ingrédients sont fixés avec des baguettes pour soutenir l’ensemble de la structure.

Le fromage est parfait parce qu’il est chauffé juste un peu dans les coins pour qu’il fonde mais sans devenir une pâte sans forme.

Les côtelettes brillent parce qu’elles sont recouvertes d’un fixateur pour coiffure. On n’utilise pas d’huile de friture classique car elle serait absorbée presque instantanément.

Tu vois ces graines de sésame idéales à la surface du pain de hamburger ? En fait, ces petits pains n’existent pas dans la vie réelle. Juste avant la séance photo, une personne très dévouée a mis chaque graine en place à l’aide d’une pince à épiler avec une patience incroyable, et ce n’est pas une blague !

Les salades

Les salades et les légumes que tu vois dans les annonces ne sont pas très naturels non plus. Il s’agit de produits précuits, qui sont soigneusement placés sur une assiette et recouverts de laque ou de glycérine pour les faire briller.

Les desserts

Les beaux gâteaux à plusieurs étages sont en règle générale, faits à l’aide de carton. Un épais morceau de carton est placé entre les couches et ce n’est qu’ensuite que les trous sont remplis de crème.

On peut donc bien apprécier dans les photos ci-dessous la différence entre la réalité à gauche et le gâteau réalisé pour la session photo à droite :

Cette astuce fonctionne pour n’importe quel produit à plusieurs couches

D’ailleurs la crème n’est pas authentique non plus. Comme la crème glacée, elle fond rapidement à cause de l’éclairage, donc les photographes utilisent souvent de la mousse à raser parce qu’elle conserve sa densité et la forme nécessaire.

Les tacos et autres plats mexicains

Le produit de remplissage que tu vois dans les annonces de tacos est en fait à base d’éponges, de colle et de colorants cosmétiques. La vraie garniture étant trop difficile à photographier : les tacos s’en imbibent et perdent leur forme. C’est pourquoi la plupart des photographes peignent simplement des éponges de maquillage et les placent dans la nourriture. Au lieu des tomates, dans la plupart des cas, c’est du poivron rouge qui est utilisé en raison de sa couleur plus vive.

Et les tortillas arrivent à rester ensemble sans bouger, parce qu’on les colle souvent les unes aux autres.

La nourriture mexicaine, est bien sûr très savoureuse, mais ce n’est pas la plus photogénique. C’est un vrai casse-tête pour les photographes. Par exemple, pour donner du volume et de la beauté aux enchiladas, on utilise de la purée de pommes de terre (d’ailleurs, on l’utilise aussi pour remplir les empanadas et même la viande pour la rendre plus appétissante). Ensuite, seulement sur les bords de la tortilla on ajoute les légumes, et le fromage que l’on expose au pistolet thermique pour le faire griller sans qu’il ne fonde.

Le café

Le café n’a jamais l’air bon sur une photo, il est donc remplacé par de la sauce soja, avec parfois un peu de gélatine pour lui donner une consistance et un aspect plus “onctueux”.

Lorsqu’on a besoin de prendre la photo d’un cappuccino, la mousse de lait est généralement réelle. Mais pour garder les belles bulles dans la mousse, un peu de détergent est ajouté. Et parfois, on disperse même manuellement les bulles le long du bord de la tasse.

Et toi ? Connais-tu aussi des astuces pour que les photos de nourritures soient parfaites ? Raconte-nous tout dans la section commentaires de cet article !

Photo de couverture 5-Minute Crafts