Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Voici 10 plats dangereux que les gens continuent à manger malgré tout

Voici 10 plats dangereux que les gens continuent à manger malgré tout

----
30k

Avoir du mal à dire non à un plat que l'on sait mauvais pour la santé mais également délicieux au goût est compréhensible. Mais comment les gens peuvent-ils consommer un aliment qui ne sent pas bon, a une drôle de saveur et peut, en plus, être mortel ? Penses-en ce que tu veux, certaines traditions n'ont vraiment pasd'explications logiques.

Sympa a listé pour toi 10 aliments dangereux que l'on ne devrait plus consommer, mais que certains persistent à vouloir ingérer, parfois au péril de leur vie.

10. La carambole

La carambole paraît inoffensive aux premiers abords, voire bonne pour la santé puisqu'elle contient une quantité importante de vitamine C. Cependant, la consommation de ce fruit est contre-indiquée pour tous ceux qui souffrent de gastrites ou d'ulcères, car il est très concentré en acide oxalique. Même pour ceux qui sont en bonne santé, la carambole ne leur sera pas forcément bénéfique, car sa consommation régulière peut entraîner une insuffisance renale.

9. Le fesikh

Ce plat d'Égypte est élaboré à base de mulet pourri, oui, pourri, tu as bien lu. Tous les printemps, suite aux inondations du Nil, un grand nombre de poissons morts se retrouve sur le rivage. Le fesikh se déguste donc habituellement au printemps pendant les vacances de Sham Ennessim. Le ministère de la santé égyptien invite tous les ans ses citoyens à ne plus consommer ce plat car il peut être à l'origine de graves intoxications alimentaires pouvant être fatales. Malgré cela, la tradition perdure toujours.

8. La grenouille taureau

Les énormes grenouilles taureau sont utilisées dans la cuisine africaine et asiatique, surtout leurs cuisses. Si elles sont bien préparées, les plats de ces amphibiens ne représentent aucun danger pour la santé, mais le cuisinier doit bien garder à l'esprit qu'aussi bien la peau que les organes internes de ce type de grenouilles taureau sont venimeux. Il arrive aussi parfois que ces batraciens soient confondus avec un autre type de grenouilles très dangereux, ce qui peut avoir des conséquences dévastatrices.

7. Le fugu

Nous ne pouvions bien sûr pas omettre ce célèbre plat hautement dangereux. Ce poisson, qui s'utilise pour la préparation du fugu (il est de la famille du Takifugu) contient une dose mortelle de tétrodotoxine. Le cuisinier, spécialement entraîné pour cela, est capable d'enlever les parties venimeuses lors de la préparation, mais cela ne garantit pas une sécurité totale : tous les ans, on enregistre, au Japon, de nombreux cas d'intoxications provoquée par ce délicieux plat.

6. Le fromage casu marzu

En langue sarde, "casu marzu" signifie "fromage pourri". Il est difficile de trouver une explication au fait d'avoir voulu infester ce fromage de larves de mouches, mais on suppose que c'est pour lui apporter un certain piquant et une saveur unique. La consommation de ce fromage peut provoquer des réactions allergiques, une intoxication alimentaire et présente aussi un risque d'infection à cause des larves.

5. Le pangium edule

Le pangium n'est pas un fruit, ni une noix, mais une graine du fruit des arbustes de la famille des achariaceas. Bizarrement, on l'utilise en cuisine, malgré son taux élevé d'acide cyanhydrique. Avant de consommer le pangium, il doit être cuit, puis ensuite enterré pendant 40 jours au beau milieu de cendres et de feuilles de bananiers. C'est grâce à ce processus particulier que le pangium devient apte à la consommation, acquérant une saveur et un arôme spéciaux.

4. La "soupe de sang"

La cuisine vietnamienne utilise le sang pour la cuisson de certaines soupes, qu'il soit d'oie, de canard ou de porc. On estime que sa consommation fortifie non seulement celui qui le mange, mais aussi celui qui le prépare. Mais il existe un danger, lié à laconsommation de sang animal. Mais rien ne peut arrêter les amoureux de ce plat sanglant, même pas une épidémie de grippe aviaire.

3. Le paxillus involutus

Ce champignon est vénéneux, mais ses manifestations ne sont pas tout de suite évidentes et notables. À première vue, les chercheurs de champignons les connaissent et pourtant, ils continuent à ramasser les paxilus involutus. Les toxines que contiennent ces champignons ne peuvent pas être éliminées, même à la suite de nombreux lavages à l'eau bouillante et elles peuvent s'accumuler dans le corps humain, pouvant ainsi être la cause d'une insuffisance reinale.

2. L'igunaq

L'igunaq est un des plats de la cuisine traditionnelle inuit. Il se prépare avec de la viande de cerf ou de morse, à travers un processus de fermentation. Seuls ceux qui ont l'habitude de manger de l'igunaq depuis leur enfance peuvent en consommer sans aucun problème. En fait, au cours de la fermentation, une toxine se développe dans la viande et peut conduire à des graves intoxications alimentaires, voire avoir des conséquences mortelles si une attention médicale appropriée n'est pas immédiatement apportée.

1. L'ackee

L'ackee est le fruit national de la Jamaïque, et ce, malgré sa toxicité : il contient des toxines hipoglicines A et B. Seuls les fruits sont comestibles car les graines sont vénéneuses. La consommation d'ackee peut être à l'origine du "syndrome vomitif de la Jamaïque".

----
30k