8 Particularités des sports populaires que les spectateurs ne connaissent pas

Presque une personne sur deux a regardé pendant au moins une minute les Jeux Olympiques d’été de 2016. De nombreux fans pratiquent un sport eux-mêmes : 4% de la population de la planète joue ainsi au football. Mais tout le monde ne se penche pas sur les divers détails de tel ou telle pratique, et le public a parfois des questions, comme : pourquoi les joueurs de foot portent-ils des brassières ou qu’est-ce qui fait crier les joueurs de tennis ?

Chez Sympa, nous connaissons les réponses à ces questions et, certaines d’entre elles nous laissent franchement sans voix.

Crier donne un avantage aux joueurs de tennis

Aussi étrange que cela puisse paraître, la première chose qui attire l’attention lorsqu’on regarde un match de tennis, ce sont les cris des joueurs. Les professionnels affirment que cela augmente les chances de gagner, et les études le confirment.

En règle générale, la balle est frappée à l’expiration et le cri augmente la force de frappe et la vitesse de la balle. De plus, le cri au moment de l’impact étouffe le bruit de la balle contre la raquette. La perception sonore est importante au tennis, car elle permet de réagir plus rapidement et de déterminer la force du coup.

Les joueurs de foot portent souvent une sorte de “brassière” qui sert à améliorer la qualité des entraînements

De temps en temps, les joueurs portent quelque chose qui ressemble à une brassière en dessous de leur maillot. Mais cela n’a évidemment rien à voir avec un soutien-gorge vendu dans le rayon " femme " du magasin de sport. Sa fonction principale n’est pas de maintenir, mais de collecter les données sur la fréquence cardiaque, le métabolisme, la position sur le terrain, etc. Il s’agit d’un système doté d’un certain nombre de capteurs, qui permet de surveiller la condition physique des joueurs, de réduire le risque de blessure et d’améliorer le processus d’entraînement.

De nombreux athlètes utilisent des bandes de couleur

De nombreux athlètes, en particulier pendant les Jeux Olympiques, affichent des rubans de couleurs vives collés sur leur corps. Il s’agit des bandes adhésives de kinésiologie utilisées en médecine du sport. Elles sont collées sur un muscle ou une articulation d’une manière particulière, afin de réduire la douleur après une blessure ou d’éviter les faux mouvements.

Certains athlètes pensent également que ces bandes améliorent les performances, mais cela n’a pas été prouvé scientifiquement.

Les coiffures parfaites et le maquillage vif des nageuses synchronisées ont un secret

Les nageuses synchronisées doivent être maquillées de sorte que les juges et le public puissent voir les expressions sur leurs visages. Par conséquent, le maquillage est appliqué en plusieurs couches ; les ombres à paupières sont mélangées à de la vaseline ou à un fixatif liquide pour ne pas se dissoudre dans l’eau. Il y a aussi des astuces pour la création de coiffures. Les cheveux sont enduits de gélatine alimentaire diluée dans de l’eau, et la forme est fixée avec de nombreuses épingles à cheveux.

Les cyclistes font pipi pendant la course

Lors de la plus grande course, le Tour de France, les cyclistes parcourent des centaines de kilomètres par jour sans s’arrêter. Ils passent de nombreuses heures en selle et boivent des litres d’eau pour s’hydrater. Dans de telles conditions, pour aller aux toilettes, on doit attendre que le rythme de la course ralentisse, descendre du vélo et courir se mettre au bord de la route.

Mais parfois, une telle opportunité ne se présente tout simplement pas, alors les cyclistes se soulagent tout en pédalant. Dans ce cas-là, ils sont aidés par un coéquipier, qui tient leur camarade derrière son dos.

Les gymnastes se produisent pieds nus, et cela, pour une bonne raison

En regardant les présentations de gymnastes, on remarque que certaines portent des chaussettes spéciales, tandis que d’autres sont pieds nus. Le choix dépend des préférences individuelles et du programme exécuté. Par exemple, les mouvements de danse qui comportent de nombreuses rotations sur une jambe, sont beaucoup plus faciles à exécuter avec des chaussons de gym pour éviter les frottements.

Sinon, les pieds nus offrent plus d’adhérence et permettent de s’accrocher à l’agrès avec les orteils en cas de perte d’équilibre.

Les nageurs portent deux bonnets pour améliorer leurs performances

En natation, chaque fraction de seconde compte, c’est pourquoi les athlètes prennent en considération le moindre détail pour aller plus vite. Par exemple, ils se rasent tout le corps pour réduire la résistance à l’eau et portent un modèle de lunettes de poids plume pour éviter de se surcharger. Le choix de porter deux bonnets au lieu d’un est également justifié.

  • Premièrement, cela permet un meilleur maintien des lunettes. Les lunettes sont mises par-dessus le premier bonnet, et ensuite, on enfile le second.

  • Deuxièmement, cela aide à réduire la résistance. En règle générale, le premier bonnet est fait en latex et adhère bien à la tête, mais il a tendance à former des plis. Pour remédier à cela, le second bonnet, cette fois-ci en silicone, est mis par-dessus ; il n’est pas aussi confortable, en revanche, il ne se plisse pas.

La couleur du ballon de basket n’est pas due au hasard

Dans le basketball professionnel, on utilise toujours le même ballon orange avec un motif bien défini. Et cela, parce que c’est une couleur vive qui attire l’attention des joueurs et des spectateurs. Les premiers ballons étaient cousus à partir de cuir naturel, qui avait une teinte marron, mais au fil du temps, on le faisait de plus en plus clair, pour une meilleure visibilité.

Un motif reconnaissable composé de fines lignes noires est également apparu avec le temps. Il rend le ballon plus solide, lui permettant de garder sa forme ronde plus longtemps. De plus, certains amateurs de basket notent que ces lignes creuses permettent aux joueurs une meilleure prise du ballon.

Quel sport aimes ou pratiques-tu ? N’hésite pas à partager avec nous ses particularités dans les commentaires !

Partager cet article