Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

D’après une étude, le chromosome Y est en train de décliner et pourrait même disparaître à l’avenir

1--4
696

Grâce aux cours de SVT au lycée, nous savons que les chromosomes sont chargés de déterminer le sexe d’un individu : la paire XX engendre une femme, tandis que la paire XY engendre un homme. Cependant, bien que l’on croyait que les choses seraient toujours ainsi, au fil des années, les chromosomes X et Y ont pris leurs distances, et s’ils continuent ainsi, le chromosome Y pourrait cesser d’exister dans environ 4,6 millions d’années...

Sympa souhaite te présenter les causes et les conséquences de la possible disparition du chromosome identifié au sexe masculin.

Le chromosome Y est en train de disparaître

Une étude publiée par Chromosome Research a révélé la tendance du chromosome Y à disparaître. Pour mettre en lumière ce phénomène, une comparaison a été effectuée entre la préhistoire, où les chromosomes X et Y avaient la même taille et la même quantité de gènes, et notre époque, où la déclinaison de Y est six fois inférieure à celle de X, et où il porte 12 fois moins de gènes.

Le défaut du chromosome Y

Dès sa formation, le chromosome Y a un défaut : alors que les autres chromosomes ont deux copies dans chacune de leurs cellules, le Y n’en a qu’une seule. Il s’agit d’une chaîne génétique unique qui n’est héritée que d’homme à homme. Par conséquent, les gènes du chromosome Y ne peuvent pas être “recombinés” génétiquement lorsqu’un individu est formé, et il n’est pas débarrassé des mutations, mais se dégrade de génération en génération, pour finalement disparaître. D’après une étude de la faculté de médecine de l’université de Stanford, cela s’est déjà produit auparavant, puisque contrairement à d’autres types d’ADN, le chromosome Y de l’homme de Néandertal ne se trouve pas dans l’ADN des humains modernes.

Mammifères sans chromosome Y

Lors de la 18e Conférence internationale sur les chromosomes qui s’est tenue à Manchester, le professeur Jenny Graves a souligné qu’il existe des preuves que, chez d’autres mammifères, le chromosome Y a subi une dégradation spécifique de la lignée, de sorte qu’il a totalement disparu. Elle a notamment fait référence aux souris japonaises “Tokudaia muenninki”, un type de rongeur qui n’a plus aucune trace du chromosome Y parmi ses lignées.

Réadaptation génétique chez le mâle

Pendant longtemps, le chromosome Y des mammifères a été considéré comme un symbole de masculinité, car c’est le gène qui code la détermination de ce sexe ; mais sa disparition ne signifie pas que les hommes cesseront d’exister dans le futur. Comme on l’a observé chez d’autres mammifères comme les rongeurs, si le chromosome Y disparaît, ce qui suivra sera un ajustement génétique qui n’a aucune conséquence sérieuse sur l’identité masculine. En d’autres termes, le gène qui détermine le sexe masculin pourra être transféré sur un chromosome différent, produisant un mâle sans avoir besoin d’un chromosome Y.

Bien que la prédiction du Dr Graves soit fondée sur des arguments scientifiques solides, certains de ses pairs réfutent encore la possibilité que cette dégradation du chromosome Y se poursuive chez les humains. C’est pourquoi le débat est toujours ouvert. Toutefois, il ne fait aucun doute que la génétique continuera de nous surprendre; notre nature humaine est si fascinante que la découverte de tous ses mystères est loin d’être terminée.

Que penses-tu de cette étude ? Crois-tu qu’il existera de nouvelles façons de nous constituer génétiquement ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

1--4
696