Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Sais-tu comment fait-on pour vieillir ou rajeunir les acteurs de cinéma ?

Les personnages de cinéma et de séries télévisées, tout comme nous, doivent bien vivre en accord avec les lois relatives à l'espace et au temps. Donc généralement, pour montrer au spectateur une scène de la petite enfance du héros, le réalisateur cherche tout simplement un enfant ressemblant vaguement au personnage en question. Mais comment faire lorsqu'un personnage d'âge mûr doit remonter dans sa jeunesse, ou au contraire, lorsqu'un jeune acteur doit incarner son propre personnage 20, ou même 50 ans plus tard ?

Sympa a donc enquêté pour toi sur les effets utilisés afin que les personnages de cinéma puissent subitement "rajeunir" sans que nous remarquions le moindre effet, et quelles difficultés les réalisateurs peuvent rencontrer dans la réalisation d'un tel processus.

Qui crée des effets spéciaux dans les films ?

À l'époque où les technologies numériques n'étaient pas encore suffisamment développées, tous ces incroyables "voyages dans le temps" étaient rendus possibles grâce aux maquilleurs, mais également grâce aux experts en effets spéciaux. De plus, le grain photographique lié cette époque permettait facilement à ces professionnels de dissimuler certaines imperfections.

Il a d'ailleurs toujours été plus facile de rajeunir un acteur plutôt que de le faire vieillir, car il ne s'agit pas seulement de lui ajouter quelques rides ou une perruque grise. Sur la photo ci-dessus, Rachel, de la série Friends, s'est retrouvée à l'époque où elle était au lycée. Dans ce cas, le maquilleur s'est aidé d'une coiffure volumineuse et de vêtements amples correspondants à l'époque, ainsi que d'un détail qui attire l'attention : un grand nez. Mais cette série n'aspirait pas non plus à remporter l'oscar des meilleurs effets spéciaux, donc l'équipe de maquilleurs ne s'est pas non plus démenée pour rendre l'effet parfait.

Mais aujourd'hui, la qualité du matériel d'enregistrement a évolué, et on utilise des caméras de haute résolution, permettant de voir jusqu'aux pores de la peau des personnages que l'on filme. Les filles savent toutes qu'une simple couche de fond de teint peut facilement se voir à l'image comme une espèce de masque, et qu'un maquillage trop abondant sera trop perceptible, surtout chez un acteur. Heureusement, les technologies numériques aussi ont rapidement évolué, et une nouvelle catégorie d'effets spéciaux concerne maintenant le "maquillage numérique".

Énorme travail - Résultats différents

On peut se rendre compte de l'énorme qualité visuelle rendue par le rajeunissement numérique lorsque l'on regarde la scène des Gardiens de la Galaxie, Vol.2, où l'on voit Kurt Russel apparaître exactement avec le physique qu'il avait étant jeune. Son personnage est très dynamique, parle et transmet même des émotions en permanence. Cet effet a été réalisé avec l'aide du maquillage numérique et aux technologies informatisées appelées CGI. Et à la faveur des experts en maquillage numérique, il faut tout de même ajouter le fait que Kurt Russell vieillit très élégamment, et que la forme générale de son visage n'a pas beaucoup changé avec les années.

Dans un premier temps, dans les scènes nécessaires, Kurt Russell apparaissait maquillé, puis ses gestes et expressions faciales ont été répétés par un jeune acteur ayant des traits de visage similaires : Aaron Schwartz. Sa jeune peau a ensuite été "transplantée" sur le visage de Kurt Russell. Selon les réalisateurs, il a fallu plusieurs mois pour réaliser l'ensemble de ce processus.

Le rajeunissement de Kurt Russell, tout comme d'autres effets spéciaux de nombreux films populaires, a été réalisé par les studios Lola VFX. Un autre chef-d'œuvre de l'art numérique a été le voyage dans le temps de Michael Douglas dans le film Ant Man de 2015. L'acteur, aujourd'hui âgé de 70 ans, devait subitement paraître 25 ans plus jeune. Et il était impossible de rater ce rajeunissement exprès, puisque la majorité des spectateurs se souviennent encore parfaitement de l'apparence de l'acteur dans sa jeunesse.

Le travail réalisé était similaire à celui d'un chirurgien plasticien. Avec l'âge, la peau humaine a tendance à s'affaisser, surtout sur les paupières, les joues et les lèvres, et les oreilles grandissent tout au long de notre vie. Les experts ont donc longuement travaillé sur la texture de peau de Michael Douglas, lui ajoutant plus d'élasticité et de "jeunesse".

Le jeune personnage interprété par Michael Douglas est donc très crédible. Cependant, lorsqu'il parle, la partie inférieure de son visage semble encore très légèrement "contre nature".

L'artificialité des effets spéciaux est parfois très perceptible, surtout au moment où les personnages numérisés doivent parler. C'est pourquoi ce type de flashbacks dans les films sont généralement très courts, et le personnage en question ne parle pas beaucoup. Par exemple, dans Star Wars, la princesse Leia numérique a beau ne prononcer qu'un seul mot, de nombreux spectateurs ont remarqué que son visage manque encore beaucoup de naturel.

Les maîtres des effets spéciaux avaient déjà montré des résultats incroyables en 2008, lorsque tout le monde a été conquis par le film L'Étrange Histoire de Benjamin Button. Le personnage principal, joué par Brad Pitt, naissait avec l'apparence d'un vieil homme, et tout au long de sa vie, il devenait de plus en plus jeune. Beaucoup de spectateurs pensaient à tort que Brad Pitt était maquillé, mais le "vieux" Benjamin Button a été créé grâce aux efforts incroyables de toute une équipe technique.

Tout d'abord, il a fallu numériser les différentes expressions faciales de Brad Pitt. On a ensuite modélisé en 3D trois modèles différents du visage du héros, le représentant à des âges variés. Enfin, les experts en effets spéciaux ont déplacé les mimiques de l'acteur sur ces modèles. Et pour parfaire l'illusion, le corps du "vieux" Benjamin Button était incarné par deux personnes ayant la taille appropriée.

Il faut énormément de temps et de travail pour réaliser des effets spéciaux de haute qualité. Par exemple, afin de "rajeunir" les deux personnes qui apparaissent dans la vidéo ci-dessous, un artiste numérique de talent a eu besoin d'environ trois semaines de travail.

Les studios Lola VFX sont également parvenus à rajeunir le célèbre capitaine Jack Sparrow, même si certains fans on noté un certain manque de naturel dans certaines de ses expressions faciales.

Mais les versions numériques des personnages de films ne plaisent pas à tout le monde. Certains critiques affirment que les spectateurs ont réellement besoin de ressentir le caractère naturel des personnages. Dans ce cas, il est préférable de se tourner vers de jeunes acteurs ayant des traits similaires au vedettes principales afin de réaliser de telles scènes. Après tout, pour rajeunir les personnages de Johnny Depp et de Kurt Russell, on a forcément dû impliquer d'autres acteurs : Anthony De La Torre et Aaron Schwartz.

En tout cas, les spectateurs ne sont pas dupes, et lorsqu'ils regardent de tels films, ils comprennent bien que le rajeunissement ou le vieillissement des acteurs est artificiel.

Que penses-tu de tout ça ? Pour réaliser de telles scènes, vaut-il mieux recourir à un jeune figurant ou aux technologies numériques modernes ? Laisse ton opinion dans les commentaires, et partage cet article avec tous les cinéphiles de ton entourage !