Sympa
Sympa

Ces neuf mythes alimentaires devraient appartenir au passé depuis longtemps

On dit que l'huile de palme est nocive pour la santé, que le GMS (glutamate monosodique) est addictif, et que les pommes de terre le sont plus encore - c'est pour cela qu'elles devraient être exclues de tous les régimes sains. Tous les jours nous entendons ces affirmations, mais sont-elles vraies ou complètement fausses ? Dans cet article nous vérifions la véracité de celles-ci.

Sympa a rassemblé ici les mythes les plus populaires sur la nourriture et a vérifié s'il valait la peine ou non de les croire.

Le café au lait contient moins de caféine que l'expresso

De nombreuses personnes croient que le café expresso contient plus de caféine que les autres types de café. Son arôme intense porte peut-être à le croire, mais en fait, il n'influe pas sur la " force” de la boisson. Ajouter du lait ou du sucre n'a pas d'influence non plus. En fait, la quantité de caféine contenue dans le café au lait, le cappuccino et l'expresso est exactement la même. Celle-ci dépend seulement de la variété et du mélange de café.

Fruits et friandises, seulement pour le dessert

De nombreux nutritionnistes ont montré leur désaccord total avec cette tradition bien établie. Il est recommandé de consommer les fruits au petit-déjeuner et pendant les collations de la journée. Mais les friandises devraient seulement être consommées le matin : dans ce cas-là, quelques morceaux de chocolat ne provoqueront pas une montée brusque d'insuline. Il est toujours préférable de s'abstenir de consommer du sucre et des confiseries après le déjeuner.

Le glutamate monosodique est mauvais pour la santé

Le E621, appelé en langage scientifique, le "sel monosodique de l'acide glutamique", est l'un des additifs alimentaires les plus communs au monde. Sa formule vient du Japon. Le chimiste Kikunae Ikeda a extrait en 1908 le glutamate monosodique à partir d'algues et a déclaré que son arôme était « umami », c'est-à-dire délicieux. En réalité, cette substance peut être trouvée dans la majorité des produits naturels : des poivrons jusqu'aux tomates. Elle permet aux récepteurs de goût de notre langue de fonctionner plus intensément, phénomène dont les fabricants profitent. Le principal danger des aliments auxquels on ajoute artificiellement du E621 réside dans le simple risque de les consommer à l'excès.

Le pain de seigle est plus sain que le pain de blé

Nombreuses sont les personnes qui estiment que les produits à base de farine blanche sont strictement contre-indiqués pour ceux qui veulent perdre du poids. Ainsi, nous devrions tous opter pour du pain élaboré avec de la farine de seigle. Cependant, le contenu calorique de ces deux farines est presque identique, et tu peux donc prendre du poids avec l'une comme avec l'autre si tu les consommes en trop grandes quantités. La plus grande différence réside dans la qualité de la farine. Le pain de seigle se fait avec de la farine de seigle, qui contient plus de fibres alimentaires et qui est donc préférée par le métabolisme. D'un autre côté, le pain de blé est plus poreux et il est ainsi plus facile à digérer et c'est pour cela qu'il est recommandé lorsqu'on souffre de certains troubles de l’appareil digestif.

Le granola est en-cas parfait

Cet en-cas américain populaire a été adopté par les adeptes de l'alimentation saine partout dans le monde. Le mélange de flocons d'avoine dorés, de noix et de miel qui forme le granola est considéré comme l'un des goûters ou petit-déjeuner les plus nourrissants. Cependant, pour éviter le surplus de calories, les fabricants ajoutent souvent des édulcorants artificiels aux produits vendus. Ceci provoque une augmentation de l'appétit et finalement, on finit par consommer plus que ce dont on a besoin.

L'huile d'olive est plus saine que celle de tournesol : elle accélère le métabolisme

Les experts soutiennent que toutes les huiles végétales sont bonnes pour la santé, mais à condition de ne pas dépasser plus de 30 g par jour. Celles-ci contiennent des acides gras insaturés qui améliorent le métabolisme du cholestérol, et qui induisent notamment des actions préventives de maladies liées au système cardio-vasculaire.

Le sucre de canne est plus sain

Il contient vraiment beaucoup de microéléments sains, mais leur quantité reste insignifiante. Il est peu probable que quelqu'un soit disposé à consommer 2 kg de sucre pour couvrir la quantité quotidienne nécessaire en potassium. Le principal avantage du sucre de canne est qu’il peut être consommé sans être raffiné. Dire que c'est un produit sain génère beaucoup de controverses parmi les nutritionnistes, car il contient 97 % de saccharose et sa valeur calorique est de presque 387 kilocalories pour 100 g.

Les pâtes et les pommes de terre nuisent à notre silhouette

  • Ce n'est pas aussi terrible qu’on le dit. Les tubercules des pommes de terre contiennent du potassium, du magnésium et du fer. Il faut prendre en compte les données dans le détail. Le contenu calorique pour 100 g de de terre au four est de 80 kcal, mais les pommes de terre frites, pour la même quantité, peuvent atteindre 317 kcal. Et si tu rajoutes de la sauce, le contenu calorique augmentera encore de manière significative.
  • Avec les pâtes, c'est un peu plus compliqué. Pour 100 g de cheveux d'ange traditionnels, on calcule approximativement 114 kcal. Le contenu calorique des pâtes de blé dur est de 230 kilocalories. Cependant, les pâtes de blé dur contiennent beaucoup plus de nutriments et de fibres alimentaires, moins d'amidon et de graisses, tandis que les macaronis classiques sont des calories vides.

L’huile de palme est nocive

La réputation de cette huile tropicale a été affectée par son fort contenu en acides palmitiques, qui sont responsables de l’augmentation du nombre de «mauvais cholestérol ». Cependant, celle-ci contient aussi de l'acide oléique, qui neutralise les possibles dommages causés par l'acide palmitique, et de ce fait, l'huile de palme n'a en réalité pas d'effet sur le métabolisme du cholestérol. L’huile de palme vierge extra, orange vif, est une source d'acides gras insaturés et de bêta carotène. Le principal problème résulte dans le fait que les fabricants sans scrupules ajoutent souvent de huile de palme à moindre coût aux produits qu'ils vendent au lieu des ingrédients les plus chers et trompent ainsi le consommateur.

Sympa a mis la lumière sur ces quelques produits, mais il en existe de nombreux autres dans le monde qui bénéficient d'une popularité qu'ils ne méritent pas. Si tu as des informations sur l'un d'eux, n'hésite pas à partager tes connaissances dans les commentaires.

Sympa/Bien-être/Ces neuf mythes alimentaires devraient appartenir au passé depuis longtemps
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire