Sympa
Sympa

La dégénérescence musculaire commence avec ces 8 symptômes, ne les ignore pas

La dystrophie musculaire est normalement causée par une mutation génétique qui provoque progressivement des dommages et la perte de cellules musculaires dans le corps. Il existe plus de 150 types de maladies musculaires dégénératives qui ont différents fonctionnements ; cependant, elles commencent presque toutes par les mêmes symptômes légers, qui, s’ils ne sont pas détectés, s’aggravent avec le temps.

Chez Sympa, nous avons réuni les 8 signes les plus communs de la dégénération musculaire, que tu ne dois ignorer en aucun cas.

8. Douleurs et raideurs dans les muscles

La perte de cellules musculaires cause généralement une sensation de faiblesse dans les muscles. Ainsi, si tu ressens de la difficulté en te levant d’une chaise, en te lavant les cheveux, en soulevant un objet ou si tu laisses tomber des objets sur le sol, tu souffres probablement de dystrophie musculaire.

Tu peux aussi souffrir de contractures, observer une perte de souplesse et des douleurs musculaires fréquentes qui indiquent que quelque chose ne va pas bien avec tes muscles. En plus de cela, des symptômes comme des spasmes prolongés, une raideur dans les muscles, les bras et les jambes peuvent être des signes de myotonie, un trouble du tonus musculaire qui nécessite un traitement médical immédiat.

7. Muscles des mollets ou muscles jumeaux trop grands

Des muscles des mollets qui sont trop grands peuvent être un signe de la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD). Cette maladie apparaît généralement à un âge relativement jeune chez les enfants et s’aggrave rapidement.

Si tu souffres de cette maladie, ce sont les muscles de tes mollets qui seront affectés en premier. En effet, ce sont ceux-ci qui sont le plus utilisés pour trouver l’équilibre du corps. Dans ce cas, les muscles d’origine seront peu à peu remplacés par de la graisse et du tissu cicatriciel.

6. Déviation de la colonne vertébrale

Si tes muscles ne sont pas suffisamment forts pour maintenir la colonne vertébrale toujours droite, tu peux adopter une mauvaise posture qui peut conduire à la scoliose avec le temps. La colonne se dévie ou se courbe sur le côté en causant un déplacement des organes internes en même temps.

La scoliose est généralement observée chez les adolescents et est diagnostiquée plus fréquemment chez les femmes que chez les hommes. Cette maladie peut avoir divers effets collatéraux sur ta santé, dont des forts maux de têtes et des douleurs dans les jambes.

5. Problèmes avec le système respiratoire

Dans les cas sévères de scoliose, la faiblesse musculaire progressive peut affecter les muscles associés avec le processus respiratoire. Même s’il est possible que tu ne ressentes pas de difficultés à respirer, tu peux expérimenter quelques problèmes qui indiquent une mauvaise fonction respiratoire comme des maux de tête, une difficulté à te concentrer et des cauchemars.

La faiblesse des muscles de la poitrine rend la toux difficile, ce qui augmente le risque d’infection respiratoire grave. C’est ainsi qu’un simple rhume peut se transformer en pneumonie rapidement s’il n’est pas traité convenablement.

4. Difficulté à parler, mastiquer et avaler la nourriture

Les premiers signes de la maladie de Kennedy ou l’amyotrophie bulbo-spinale peuvent être des problèmes alimentaires, comme la perte de la capacité pour mastiquer ou pour avaler les aliments, une toux, une sensation d’étouffement ou de perte de voix après avoir mangé. Cette maladie peut se présenter à tout âge, mais normalement elle se développe à l’âge adulte.

En plus des difficultés pour manger, tu peux remarquer d’autres symptômes comme des changements dans ta voix, une voix nasale ou même l’atrophie complète des muscles du visage, de la mandibule et de la langue. Tous ces symptômes demandent un traitement médical immédiat.

3. Problèmes cardiaques

Des changements progressifs dans le fonctionnement du cœur peuvent être observés dans les différents types de dystrophie musculaire. Ces changements s’appellent cardiomyopathie (ou maladie du muscle cardiaque) ; celle-ci peut ne présenter aucun symptôme dans les premiers temps de la maladie, même si certaines personnes expérimentent des difficultés à respirer, de la fatigue et des gonflements dans les jambes.

Cependant, à cause de ce trouble, le muscle cardiaque peut possiblement ne pas fonctionner aussi bien qu’il ne devrait le faire. C’est pour cela que tu pourrais présenter avec le temps des symptômes comme des battements de cœur irréguliers, des évanouissements et des malaises.

2. Cataractes

En plus des dommages observés dans les muscles, les personnes qui souffrent de dystrophie myotonique souffrent souvent de différents problèmes oculaires. Ces problèmes incluent des faiblesses dans les muscles de l’œil, les yeux larmoyants, une faible pression oculaire et des cataractes.

Ceci est l’un des signes les plus fréquents de dystrophie musculaire. Il se présente comme une opacité située près du centre de la lentille de l’œil qui conduit généralement à souffrir de vision floue, les couleurs paraissent moins brillantes, la personne a une plus grande sensibilité à la lumière et des problèmes de vision nocturne.

1. Chez les hommes, calvitie et infertilité

Certains hommes qui souffrent de dystrophie myotonique souffrent aussi de changements hormonaux. Ces déséquilibres causent généralement une calvitie à un âge assez jeune ( entre 20 et 30 ans) sur la partie avant du cuir chevelu des hommes.

Ce trouble endocrinien peut aussi être responsable chez les hommes d’impuissance et d’une atrophie testiculaire. Généralement, cette condition conduit à l’infertilité ou l’incapacité d’avoir des enfants.

Bonus : Comment traiter la dystrophie musculaire ?

Même s’il n’existe pas vraiment de traitement pour la dégénérescence musculaire, tu peux faire des choses simples pour t’aider à garder des muscles forts et sains :

  • Fais de l’exercice tous les jours. La meilleure manière de contrer l’affaiblissement progressifs de tes muscles est de... les utiliser bien sûr ! L’activité physique de faible intensité et les étirements t’aideront à stimuler ton corps et à développer tes muscles de manière naturelle.
  • Consomme plus d’aliments riches en vitamines E et D. Si tu souffres de dégénérescence musculaire, tu dois manger plus de saumon, de sardines, de crevettes, de fromage, d’œufs, d’amandes, d’avocat, de brocoli et de l’huile d’olive.
  • Utilise du curcuma en poudre pour cuisiner. Cette ancienne épice indienne possède un puissant composant appelé curcumine qui peut t’être très utile si tu souhaites prévenir et traiter la fatigue musculaire.
  • Bois du thé vert à la place d’autres boisson. Selon certaines études, boire approximativement 7 tasses de thé vert par jour peut t’aider à freiner la détérioration du tissu musculaire car cela combat le stress oxydatif dans les muscles actifs.
  • Ajoute du bicarbonate de sodium dans ton bain. Dû à sa nature alcaline, cette substance peut protéger tes muscles et te permettre d’en finir avec les douleurs et l’inflammation musculaire.

Si tu remarques quelques-uns de ces symptômes chez toi, la première chose que tu dois faire est de consulter un spécialiste.

Et toi, connais tu une manière de soigner la dystrophie musculaire ? Partage tes connaissances sur ce sujet dans les commentaires ! Rappelle-toi que l’essentiel est de rester en pleine forme !

Ilustrado por Ekaterina Gapanovich pour Sympa
Sympa/Bien-être/La dégénérescence musculaire commence avec ces 8 symptômes, ne les ignore pas
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire