Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Lorsqu’il fait froid, l’envie d’uriner augmente et nous t’expliquons pourquoi

As-tu déjà remarqué que lorsque les températures baissent, l’envie d’uriner augmente ? Ce phénomène n’a pas d’explication psychologique, il s’agit de quelque chose de normal qui arrive à tout le monde et son origine est purement physiologique.

Chez Sympa, nous avons effectué des recherches pour comprendre les raisons de cette situation et nous souhaitons partager nos trouvailles avec nos lecteurs.

Le corps et l’eau

Pour comprendre ce phénomène physiologique, il faut savoir que le corps dispose de deux façons principales pour éliminer l’excès de liquide :

  • Par la transpiration : Au quotidien, le corps humain effectue différentes fonctions qui nécessitent de l’énergie qui produit de la chaleur. De plus, un climat chaud et la pratique d’une activité physique augmentent la température corporelle, par conséquent, la transpiration fonctionne comme un système de refroidissement.
  • Par l’urine : L’eau que nous ingérons est absorbée par le système digestif et passe par le sang. Le surplus d’eau est capté par les reins et transporté dans la vessie pour être éliminé sous forme d’urine.

La conclusion la plus simple est que lorsqu’il fait froid, nous transpirons moins. S’il n’y a pas de transpiration, le seul moyen que possède le corps pour expulser l’eau est par l’urine. Bien que cette explication soit vraie, en réalité, elle est un peu plus compliquée et elle est due à la diurèse induite par le froid.

Qu’est-ce que la diurèse induite par le froid ?

Il s’agit de l’apparition d’une production d’urine plus importante causée par l’exposition au froid. Tu as peut-être déjà remarqué que lorsqu’il fait chaud, ton corps paraît plus gonflé à cause de la rétention de liquides. Pendant l’hiver, le contraire se produit, le corps est contracté et il n’arrive pas à retenir les liquides.

Quand la température baisse, la dilatation de notre corps diminue aussi, il se contracte et retient moins de liquides, ce qui fait que nous générons plus d’urine. Le corps réagit au froid pour se protéger. Il envoie une plus importante quantité de sang vers le centre du corps où se trouvent les organes et diminue le flux vers les extrémités.

Lorsque les vaisseaux sanguins se contractent et la pression perçue par les reins augmente (même quantité de sang dans un espace plus réduit), ils ont pour mission de libérer cette pression artérielle en éliminant les liquides qui ne sont pas nécessaires et qui finissent par se transformer en urine.

Par conséquent, la diurèse induite par le froid est courante dans certaines activités aquatiques comme la natation. En plus d’être confrontés aux faibles températures, les nageurs souffrent d’un changement de pression dans l’atmosphère provoqué par la profondeur.

Quand faut-il s’en inquiéter ?

Il existe de nombreux facteurs qui interviennent dans le nombre de fois que nous urinons en une journée, comme l’alimentation, l’activité physique ou les liquides ingérés. Il n’est pas possible de déterminer un nombre exact, mais il tournerait autour de 6 ou 7 fois la journée et une fois la nuit. Si tu remarques que tu te rends aux toilettes plus souvent que la moyenne, surtout pendant la nuit, alors tu devrais consulter un médecin pour écarter un éventuel problème de santé.

De plus, il existe une pathologie prénommée miction urgente, caractérisée par des envies fréquentes d’urines, provoquant des désagréments au niveau de la vessie, pouvant provoquer une infection de l’appareil urinaire, un urètre infecté ou enflammé, ainsi que des problèmes nerveux.

En plus d’aller aux toilettes plus fréquemment, si tu présentes d’autres symptômes comme de la difficulté ou une certaine douleur au moment d’uriner, une perte de contrôle de la vessie ou un changement de couleur inhabituel, il est important de prendre rendez-vous chez un médecin.

Concernant les plus petits, il est essentiel de surveiller le nombre de fois où ils se rendent aux toilettes. Bien que les enfants puissent avoir des oublis pendant la nuit, s’ils le font quotidiennement ou le refont après une longue période, cela peut signaler des problèmes de vessie ou de développement physique plus long que la normale.

Comme tu as pu le lire, une augmentation des envies d’uriner lorsqu’il fait froid n’est pas le fruit de ton imagination. As-tu une anecdote particulièrement gênante à ce sujet ? N’hésite pas à la partager dans les commentaires.