Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Fois où des inconnus ont enfilé leur cape de super-héros

Parfois, même les actions les plus minimalistes et en apparence superflues peuvent avoir un impact énorme sur la vie des autres. Qu’il s’agisse de mots gentils ou d’un parapluie tendu en pleine rue lors d’un déluge, ces gestes simples peuvent illuminer la vie des gens.

Chez Sympa, nous avons adoré ces 15 histoires de personnes qui aident les inconnus, ce qui prouve que tu n’as pas besoin de super-pouvoirs pour être un véritable super-héros.

1.

Un chiot (du nom de Meadow) avait disparu depuis plus d’une semaine. Il neigeait et il faisait plutôt froid dehors, donc tout le village a cherché le chiot, mais sans succès. Son maître a, à nouveau, tenté sa chance et a partagé l’affiche annonçant que son chien était perdu sur le réseau social de la ville. Un inconnu a répondu immédiatement et a proposé de chercher Meadow avec son drone. Mais il restait peu d’espoir à ce moment-là, puisque cela faisait plus de dix jours. Puis, le maître de Meadow a reçu une notification du réseau social, disant que l’inconnu avait trouvé le chiot ! Brian (l’inconnu) avait refusé les 500 € de récompense et au lieu de cela, il les a donnés à un refuge pour animaux. butterscotcheggs / Reddit

2.

Un jour, mon père a sorti un homme inconscient de sa voiture qui prenait feu, et a appelé une ambulance pour qu’elle vienne à son secours. Même s’il a de terribles maux de dos depuis l’accident, il dit qu’il pense parfois à cet homme et qu’il ne regrette jamais son geste. lolingroflcopter / Reddit

3.

J’étais à Disney World avec mes parents et j’ai décidé de me balader tout seul pour voir un spectacle d’artistes de rue. Tout a dégénéré quand une fillette a été choisie pour lancer une quille de bowling. Elle a lancé beaucoup trop loin, et la quille se dirigeait vers mon visage (j’avais 13 ans). Je n’avais d’autre choix que de tourner la tête et de me préparer à recevoir l’impact. Seulement, cela n’est jamais arrivé. J’ai entendu le public retenir son souffle puis applaudir lorsque le jeune garçon, qui écrivait un texto à côté de moi, avait réussi à attraper la quille au vol, à quelques centimètres de mon visage. J’étais trop choqué pour dire merci, et je n’ai pas réussi à retrouver mon sauveur. classygal / Reddit

4.

Alors que j’étais enfant, je suis allé skier avec mon père dans de mauvaises conditions, et je l’ai perdu de vue. J’ai passé un long moment à crier et à pleurer. Enfin, une femme avec un bonnet rose m’a trouvé et m’a raccompagné jusqu’en bas de la montagne où se trouvait mon père. Je ne l’oublierai jamais. eeyeit / Reddit

5.

Un jour, quand j’étais à la fac, je faisais les courses et ma carte de crédit a été refusée. C’était assez problématique car je n’avais plus rien à manger et je n’allais pas être payé avant au moins une semaine. C’était vraiment gênant de se retrouver à la caisse avec des courses équivalent à 100 €, et de se disputer avec sa copine pour savoir comment payer ça. Eh bien, l’homme derrière nous a proposé de payer nos courses. J’ai essayé de le dissuader mais il a insisté, et je me sentais vraiment gêné de bloquer tous ces clients qui attendaient de payer. Je l’ai remercié de tout mon cœur et il m’a répondu, mot pour mot : “Si tu en as l’occasion, fais la même chose la prochaine fois”. Depuis, je n’ai jamais refusé de donner un ou deux euros quand je vois une boîte pour des associations, quand je peux donner un pourboire équivalent à 5% de la note, quand je tends la main à des SDF, et je ne refuse jamais une occasion de “faire la même chose”. synthesizerToady / Reddit

6.

Je descendais du bus du lycée. Une voiture qui se trouvait derrière le bus a décidé qu’elle ne voulait pas attendre, et a dépassé le bus par la gauche. J’aurais dû être percuté, mais juste avant ça, quelqu’un qui montait dans sa voiture m’a sifflé. Je me suis arrêté et je me suis retourné pour voir qui c’était. Ce geste m’a probablement évité la collision. BAM225 / Reddit

7.

Quand j’étais encore au collège du canton, j’ai vu cette fille à l’extérieur de la salle de cours, et elle avait une sérieuse crise de panique. Je me rendais en cours mais je lui ai dit, comme si ça sortait de nulle part : “On dirait que tu as besoin d’un câlin”. Elle a marqué une pause, elle m’a regardé un moment, puis elle m’a fait le câlin le plus désespéré du monde. Ensuite, je lui ai demandé s’il y avait quelque chose que je pouvais faire pour l’aider, et elle m’a dit qu’elle faisait une crise d’angoisse et qu’elle voulait juste rentrer chez elle. Le problème était qu’elle avait laissé son sac et tous ses livres dans la classe. J’y suis donc allé et j’ai dit : “Ma sœur ne se sent pas bien donc je suis venu chercher ses affaires”. Je lui ai tendu son sac, et elle m’a remercié du fond du cœur. WorkinAndLurkin / Reddit

8.

Je n’ai pas eu une enfance facile. Mon père adoptif avait des méthodes d’éducation peu conventionnelles, alors je pleurais beaucoup. À une occasion, j’étais assis sur un banc au parc, je sanglotais. Une vieille dame s’est assise de l’autre côté du banc et nous sommes restés silencieux quelques minutes. Elle avait évidemment remarqué que je m’essuyais les yeux et elle m’a demandé si ça allait. Je lui ai dit que oui, mais elle a insisté pour me payer une viennoiserie et une tasse de chocolat chaud. C’était la plus belle chose qu’on ait faite pour moi, et c’était tellement bon de savoir que quelqu’un se souciait de moi. BeyondA*** / Reddit

9.

Quand j’ai eu 18 ans, mon frère et ses amis ont eu une crevaison sous une pluie diluvienne. Personne d’entre nous ne savait changer un pneu, alors nous nous sommes contentés de regarder le pneu dégonflé alors que nous étions trempés jusqu’aux os. Tout d’un coup, un homme d’affaires en costume s’est arrêté et est sorti de son SUV, et il a changé notre roue en 30 secondes. Nous l’avons remercié et il est remonté dans son SUV, tout trempé. n1ch0la5 / Reddit

10.

Quand j’avais environ 10 ans, j’allais faire du ski le week-end avec un club. Il y avait plusieurs enfants, âgés entre huit et seize ans. Je me souviens de ce premier, et unique voyage que j’ai fait. J’étais tout simplement terrifié. Tout le monde semblait se connaître. Je suis monté dans le bus et je me suis assis, en faisant tout mon possible pour ne pas hurler d’anxiété. Un autre enfant s’est assis à côté de moi, ce qui n’a certainement pas aidé à réduire mon complexe d’infériorité. Mais il m’a simplement regardé et m’a dit : “Tu as peur ? Ne t’inquiète pas, ça va aller”. Je ne peux pas expliquer à quel point ces mots ont su me soulager. Je n’ai jamais pu le remercier et je suis certain qu’il n’a jamais su non plus à quel point il m’avait aidé. DuttyW*** / Reddit

11.

Quand j’ai eu quatre ans, je suis allée avec ma famille skier. Ma sœur aînée et moi sommes montées sur la remontée mécanique ensemble. J’ai commencé à m’installer, mais avant que je ne sache ce qui était en train de se passer, je glissais sous la barre. Ma sœur a attrapé mon poignet avant que je ne tombe et je me suis retrouvée accrochée à sa main. Mais comme elle n’était pas assez forte pour me tenir, les employés de la station avaient arrêté le mécanisme. Un homme a skié jusqu’à mon niveau et m’a dit de laisser tomber mes skis. Puis il m’a dit de me laisser tomber. C’était un grand saut pour quelqu’un de quatre ans, mais j’ai lâché prise et il m’a rattrapée. Juste comme ça, ce n’était pas si difficile. DTLMurphy / Reddit

12.

Je rendais visite à ma sœur au Japon. Un jour, alors qu’elle était au travail, j’ai décidé de prendre son vélo et d’explorer la petite ville dans laquelle elle vivait. Je me promenais quand soudainement, mon pneu arrière a crevé. J’ai commencé à marcher à côté du vélo, puis un Japonais est sorti de nulle part avec son pick-up, il a mis le vélo à l’arrière, et il m’a dit de monter sur le siège passager. En anglais très approximatif, il a dit qu’il allait m’aider. Il m’a emmené jusqu’à un magasin de vélo, et il a réparé le pneu. Apparemment, c’était le propriétaire du magasin. SDSF / Reddit

13.

Un jour, alors que j’avais six ans, je me chamaillais avec mon petit frère sur le siège avant du camion de mon père qui était parti dans un magasin rendre un film. Le camion avait un levier de vitesse et était garé en haut d’une colline. L’un de nous a enlevé le frein à main, et le camion a commencé à avancer. J’ai compris que nous allions dégringoler la colline, mais j’étais bien trop jeune pour savoir comment réagir et quoi faire. Soudainement, un homme est monté dans le camion, a ouvert la portière, tiré le frein à main, et a arrêté le camion. Il ne nous a jamais dit un mot. d420down / Reddit

14.

Je rentrais d’une année de volontariat en Inde et j’avais une longue attente entre deux vols à Zurich. Je voulais visiter un peu la ville, mais j’avais très peu d’argent et mon compte était presque vide. Durant le vol, j’ai pu parler à deux jeunes femmes qui se rendaient toutes les deux en ville avec le père de l’une d’elles. Il a insisté pour me payer le petit-déjeuner, m’a montré quelques endroits où je pouvais emprunter des vélos gratuitement, et m’a forcé à accepter une pièce de 20 Francs suisses pour m’acheter à manger. Il m’a dit que la même chose lui était arrivé à lui. H***IArdlyKnowEr / Reddit

15.

Une femme s’est approchée, m’a enlacée et m’a demandé comment ma mère allait. Puis quelques minutes après, elle a murmuré qu’elle avait remarqué qu’un homme bizarre me regardait et me suivait depuis un petit moment, et elle voulait l’éloigner et lui faire peur. Puis elle m’a accompagnée jusqu’à ma destination. Je n’avais que 14 ans. gleefulthoughts / Twitter

Laquelle de ces histoires t’a le plus touché ? As-tu une histoire similaire à nous raconter ? Dis-nous dans les commentaires !

Partager cet article