Sympa
Sympa

18 Détails surprenants sur la vie dans différents pays

Les voyages nous permettent parfois de découvrir des endroits que nous ne connaissons que dans les films et dans les livres. Nous sommes habitués à un certain mode de vie, mais il s’avère qu’après seulement quelques heures de vol, nous pouvons rencontrer des gens d’une culture complètement différente que nous trouvons parfois étrange et surprenante.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui déniché pour toi des histoires d’internautes qui sont allés à l’étranger et y ont découvert des coutumes intéressantes et inattendues.

Attitude envers les enfants

En Turquie, j’ai pris un bus avec mon fils de 18 mois. Il s’est collé contre la vitre derrière laquelle il y avait le conducteur : il était attiré par le grand volant et les boutons du tableau de bord. Nous gênions un peu les passagers qui montaient dans le bus mais personne ne nous a rien dit même quand, quelques arrêts plus tard, le chauffeur s’est arrêté et a fait une pause pour laisser mon fils se mettre au volant. © Dounya Peredelkina / Facebook

***

Nous vivons en Corée du Sud. Les gens sont sympathiques et aimables. Si tu es une maman avec un enfant, aucune voiture ne te klaxonnera pour que tu ailles plus vite. Un jour, je marchais avec mon fils le long d’une route étroite (je ne savais même pas que c’était la chaussée). Nous marchions doucement, puis en me retournant, j’ai vu cinq voitures qui me suivaient au pas. Nous nous sommes mis sur le côté pour les laisser passer mais ils ont commencé à me montrer avec des gestes de ne pas m’inquiéter et poursuivre mon chemin. C’était très gentil ! Personne n’a râlé ni klaxonné. © Yulia Can / Facebook

***

Au Japon, j’ai vu des enfants de quatre ans aller seuls à la maternelle. Ils traversaient la rue la main levée pour que les conducteurs puissent les voir. Les gens te traiteront de fou si tu laisses un enfant si jeune se promener tout seul seulement cinq minutes dans les rues de Los Angeles. © Jomer Belisario / Quora

Règles de conduite dans les lieux publics

Dans les restaurants japonais, il faut retirer ses chaussures en entrant. Si tu vas aux toilettes, tu peux enfiler des pantoufles spécialement destinées aux clients. © Oxana Kochergina / Facebook

***

Je suis Anglais. Une fois, j’ai fait une tournée en Europe, où je chantais dans des festivals. Dans le meilleur des cas, le vestiaire était muni d’une douche, mais généralement les organisateurs installent les douches dans les coulisses. Partout sauf en Allemagne. Il n’y avait pas de cloisons entre les cabines et elles étaient installées si près les unes des autres que l’on touchait son voisin en se lavant. Peu importe qui tu es : accordeur de guitare ou chanteur populaire, tout le monde prend la douche ensemble. © Dave Samwell / Quora

***

J’habite en Allemagne. Quand nous avons visité Cologne, nous sommes allés dans un parc aquatique. Nous comptions y passer toute la journée pour faire du toboggan, nager, se faire un jacuzzi... Au début, nous avons eu de la chance car il n’y avait pas beaucoup de monde malgré le fait que ce soit le week-end. Mais tout a changé vers quatre heures quand, en regardant autour de moi, j’ai vu plein de gens complètement nus. Il s’est avéré que ce jour-là, c’était “journée naturiste” à partir de 16h jusqu’à la fermeture du parc. L’hôtesse d’accueil a bien rigolé car elle était persuadée que nous étions au courant. Elle nous a offert une carte cadeau pour deux heures gratuites à utiliser un autre jour. D’ailleurs, on ne s’en est jamais servi. © Negutor / Pikabu

Attitude envers le progrès technique

En Serbie, il n’y a pas de “LeBonCoin” ou autres services utiles auxquels nous sommes si habitués. Si tu souhaites louer un appartement, tu peux bien sûr aller sur internet où il n’y a que quelques offres à des prix élevés. Du coup, il vaut mieux acheter le journal, où tu trouveras plein de petites annonces : appartement à louer, numéro de téléphone. Et puis, il faudra appeler le propriétaire avoir plus de détails. © eugen.gazgen / Pikabu

***

J’habite en Allemagne. Ici, les cartes bancaires ne sont pas toujours acceptées, surtout s’il s’agit d’une boulangerie ou d’une petite boutique. Pendant notre voyage dans le sud du pays, nous sommes allés dans un restaurant très classe. Après avoir goûté leur cuisine gastronomique, j’ai sorti ma CB pour régler l’addition. Le serveur m’a alors fait tout un discours en disant que leur restaurant accueillait des clients depuis 1800, qu’ils respectaient les traditions et ne faisaient pas confiance à cette tendance moderne d’utiliser de l’argent virtuel. J’ai donc dû aller retirer de l’argent au distributeur le plus proche. © Auswanderer / Pikabu

Espaces publics équipés

Un week-end, nous avons fait du bateau sur le lac Saimaa en Finlande et nous avons passé une demi-journée sur l’île d’Ilkonsaari. J’ai été surpris de voir que sur cette île minuscule, qui se trouve à 50 minutes (en bateau à moteur) de la ville la plus proche, il y avait quatre endroits équipés pour faire un barbecue, avec du bois, une scie et une hache pour en couper un peu plus, ainsi que des brosses de nettoyage et même un tire-bouchon.

Sentiment de sécurité et de confiance envers les autres

Sur un parking en Espagne, une fille a fermé sa voiture et est partie. Je lui ai crié :
— Madame, vous n’avez pas remonté les vitres !
— Oui, je sais.
— Mais il y a votre sac sur le siège...
— Je sais !
Puis elle est partie boire un café. © spec1alone / Pikabu

***

Au Monténégro, on peut garer sa voiture sur le parking du centre commercial et partir en laissant les clés sur le contact. Ainsi, si quelqu’un arrive, la personne peut déplacer la voiture gênante elle-même. © Kovalevan7 / Pikabu

***

J’habite en Allemagne. Hier, nous sommes allés au restaurant et j’y suis arrivée à vélo, que j’ai laissé devant l’entrée sans l’attacher. Après le dîner, nous avons décidé de nous promener et j’ai complètement oublié mon vélo. Je ne m’en suis souvenu que ce matin et suis allée vérifier s’il était toujours là. Je l’ai trouvé exactement là où je l’ai laissé hier soir. © Ekateri21596145 / Twitter

Cadeaux inattendus

Je suis allé me faire couper les cheveux pour 50 livres turques. J’ai eu une superbe coupe de cheveux, un masque facial, une coupe de barbe, du thé et du baklava. Cela a été ma meilleure visite dans un salon de coiffure, et la moins chère ! © AirportCreep / Reddit

Accueil des touristes

Née au Brésil, quand je suis allée pour la première fois au Danemark, j’ai surtout été frappée par la gentillesse des gens. Un gars au café s’est mis à me parler et m’a ensuite proposé de me montrer les sites touristiques. Quand je me suis plaint à un ami danois que j’avais mal aux jambes d’avoir trop marché, il m’a proposé de me masser les pieds. Une autre fois, alors que je regardais le plan du métro avec un air confus, un inconnu m’a proposé de l’aide. Je me suis sentie comme une princesse ! © Gia Giampãolo-Garcia / Quora

***

Si tu demandes de l’eau en Géorgie, on t’invitera à la maison pour te proposer à manger et à boire. © Давид Пипия / Facebook

Attitude envers les dépenses

En Angleterre, j’achète toujours mes billets bien en avance à la gare car le guichetier propose toujours les tarifs les moins chers. C’est mieux que de les acheter sur internet. Un jour, j’ai vu un contrôleur de train vendre un billet à une fille qui n’avait pas eu le temps de l’acheter avant le départ. Elle n’avait pas suffisamment d’argent pour payer son ticket, alors le contrôleur est parti pour revenir vers elle quelques stations plus loin pour lui vendre le billet à l’arrêt précédant le terminus. © Tatjana Cesniuk / Facebook

Habitudes ménagères

Au Japon, j’ai été étonnée d’apprendre que la plupart des machines à laver lavent le linge en n’utilisant que de l’eau froide. Au début, je ne leur faisais pas confiance, puis j’ai commencé à faire comme tout le monde : si je vois des taches difficiles sur mes vêtements, je les lave un peu à la main avant de les mettre à la machine. © Maria Prokhorova / Facebook

Particularités

Au Danemark, j’ai été étonnée de voir les photos de profil des hommes sur un site de rencontres local. Mon père serait ravi de voir ça ! Beaucoup de gars se prennent en photo avec un poisson qu’ils ont pêché. © Copine / Pikabu

Et toi, as-tu déjà remarqué des particularités locales lors de tes voyages ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article