Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

9 Règles d’hygiène de différents pays du monde qui retourneront la tête aux nouveaux arrivants

Nous considérons les procédures d’hygiène et tous les objets qui y sont liés comme indispensables. De nos jours, il est difficile d’imaginer notre vie sans de simples accessoires tels qu’un peigne, une brosse à dents, ou encore du papier toilette, tout comme nous ne pouvons envisager vivre dans nos appartements sans qu’ils ne soient équipés d’une salle de bain avec de l’eau chaude. Toutefois, dans certains coins du monde, quelques-unes de nos habitudes peuvent être mal perçues et peuvent même être considérées comme étranges, bizarres, voire non-hygiéniques.

Chez Sympa, nous sommes tombés sur les règles d’hygiène de différents pays qui sont assez particulières, et auxquelles il vaut mieux bien se préparer avant de planifier son voyage. Dans le bonus, tu découvriras la triste fatalité des femmes népalaises pendant leurs jours de règles, et en plus nous te conseillerons un endroit pour nager si tu as oublié ton maillot de bain.

En Inde, au Pakistan et dans certains pays arabes et africains, les gens utilisent en guise de brosse à dents, un bout de bois appelé siwak (ses autres noms sont souek, souak, meswak ou " bois d’araq ")

Cette brosse à dents particulière est faite de morceaux de racines et parfois de branches d’arbuste d’arak — le nom latin de cette plante est “Salvadora persica”. Le siwak est utilisé comme brosse à dents naturelle. Pour l’utiliser, il est nécessaire de tremper la baguette dans l’eau entre 2 et 5 heures pour qu’elle devienne plus molle, puis à l’aide des ongles, il faut retirer l’écorce sur 1 cm. Ensuite, les gens séparent les fibres de la moelle en la mâchant avec les dents. Cet objet peut être classé parmi les articles d’hygiène les plus anciens.

En Finlande et en Estonie, les gens utilisent la douche hygiénique au lieu du bidet

En Finlande et en Estonie, il est très rare de trouver un bidet dans les maisons. À la place, des douches hygiéniques les remplacent, et elles sont d’ailleurs installées dans presque tous les nouveaux bâtiments.

En Inde, le papier toilette est remplacé par de l’eau

En Inde, l’utilisation du papier toilette n’est pas très répandue. En remplacement, ils se servent de seaux traditionnels dans lesquels se trouvent de petites casseroles à longue queue. Dans certaines maisons, les occupants installent une douche hygiénique.

Le bidet portable est un accessoire indispensable pour les habitants des pays arabes pendant leurs voyages dans les pays occidentaux

Les citoyens des pays arabes considèrent l’utilisation du papier toilette comme n’étant pas très hygiénique, et c’est pourquoi, ils utilisent de l’eau. Pour ne pas se priver de leurs procédures habituelles, ils prennent un bidet portatif pendant leurs voyages dans les pays occidentaux.

En Europe, les hommes ont à leur disposition des pissoirs publics dans les rues

Dans les rues des Pays-Bas, et principalement dans les pays d’Europe du Nord, on retrouve dans les rues, des pissoirs à ciel ouvert pour les hommes. Ils sont ponctuellement installés durant les festivals et divers événements.

En Chine, les mères de nouveau-nés ne prennent pas de douche pendant un mois après la naissance de leur bébé

En Chine, les femmes qui viennent d’accoucher ne doivent pas se laver les cheveux ou prendre de douche pendant un mois, car c’est ce que la médecine traditionnelle exige. Il est recommandé au lieu de cela, de se nettoyer le corps avec une éponge ou un morceau de tissu imbibé de tisane. En plus, les mères et leurs bébés ne doivent pas quitter la maison, ni accueillir de visiteurs, à cause de leur forte sensibilité aux bactéries et à l’air froid. C’est pourquoi, il leur est recommandé de rester à la maison ou dans des établissements de convalescence spécialisés pour renforcer leurs défenses immunitaires.

En Chine, les chaussettes et les sous-vêtements sont toujours lavés séparément

Les Chinois considèrent insalubre de laver ensemble les sous-vêtements et les chaussettes. En plus, il est très répandu de sécher le linge en plein air au soleil. C’est pourquoi, on peut observer de partout, et même dans les mégapoles, de longs bâtons ou des cordes à linge qui sortent des fenêtres sur lesquels sont suspendus une multitude de vêtements.

En Écosse, les tampons et les serviettes hygiéniques sont accessibles gratuitement

En février 2020, le parlement d’Écosse a adopté une loi sur " la gratuité des protections périodiques pour toutes " (Anglais : Period Products (Free Provision)). Cette proposition a été soutenue par 112 députés et personne n’a voté contre. Grâce à cette loi, le gouvernement garantit la gratuité des protections hygiéniques (des tampons et des serviettes hygiéniques) dans certains lieux comme les pharmacies, clubs de jeunesse, et centres locaux. D’ailleurs, en 2018, le pays avait déjà fait un premier pas dans ce sens en devenant la première nation à distribuer gratuitement les protections périodiques à l’école et à l’université.

Les femmes se lavent plus souvent que les hommes dans tous les pays, sauf en Suède

Des études ont démontré que les femmes se lavent plus souvent que les hommes partout dans le monde. Cependant, les statistiques sont un peu différentes en Suède : 51% des hommes prennent une douche chaque jour contre seulement 49% des femmes.

Bonus № 1 : Les femmes Népalaises sont forcées de quitter leurs maisons pendant la période de leurs menstruations

Selon une ancienne coutume connue comme sous le nom de Chaupadi, les femmes, durant leurs menstruations, sont considérées comme impures et porteuses de malheur. C’est pourquoi, leur famille peut les envoyer dormir dans des cabanes et autres cahutes séparées ou encore dans des étables pour animaux d’élevage. De plus, pendant cette période, il leur est interdit de toucher à certains produits alimentaires, icônes religieuses, et bien entendu aux hommes.

Bonus № 2 : À Helsinki, il existe une piscine publique où les gens se baignent sans maillots de bain

Dans la capitale de Finlande, il y a une piscine municipale ayant une histoire vieille de presque 100 ans, où les gens ont l’habitude de nager sans maillots de bain. Les horaires d’ouverture sont divisés par un temps de nage pour les hommes et les femmes, mais les enfants des deux sexes sont acceptés sans différenciation jusqu’à l’âge de 7 ans, s’ils sont accompagnés d’un de leurs parents.

Et toi, qu’est-ce qui t’a le plus étonné parmi toutes ces particularités hygiéniques à travers le monde ? Partage avec nous ton opinion dans les commentaires.

Partager cet article