Sympa
Sympa

Découvre comment Freddie Mercury a été ridiculisé à cause de ses dents, qui étaient ses amants et comment il a passé ses derniers jours

Le 5 septembre 1946, Farrokh Bulsara est né. 76 ans plus tard, il reste une légende du rock qui a non seulement été un phénomène de son vivant, mais qui a laissé un héritage aux générations à venir. Alors que nous célébrons cette étape importante, plongeons un peu plus profondément dans la façon dont il est devenu Freddie Mercury, qui il aimait et comment il a passé ses derniers jours.

Sympa pense que certaines personnes sont nées pour écrire l’histoire ; voyons comment Freddie a réussi et découvrons quelques faits peu connus à son sujet.

Il est né avec des dents supplémentaires — un super pouvoir qui a apporté à Freddie la reconnaissance qu’il méritait

La star aux dents surnuméraires ne les a jamais fait réparer car il pensait que son impressionnante gamme vocale de 4 octaves ne serait jamais la même. À l’âge de sept ans, Freddie prenait déjà des cours de piano. Cinq ans plus tard, il rejoignait son premier groupe, The Hectics.

Le 2 juin 1969, Freddie est devenu citoyen britannique, et peu après, sa famille a immigré en Angleterre. Après avoir été diplômé de l’Ealing Art College, il a rejoint différents groupes, tout en vendant des vêtements et des écharpes édouardiens sur le marché de Londres. Il a fait tout cela en travaillant comme bagagiste à l’aéroport d’Heathrow.

“Quand je suis sur scène, je suis un extraverti, mais à l’intérieur, je suis un homme complètement différent.” — Freddie M.

Courtesy Everett Collection / East News

En 1970, lorsque le chanteur du groupe Smile a démissionné, Farrokh l’a remplacé. À ce moment-là, il était déjà ami avec les autres membres du groupe, le guitariste Brian May et le batteur Roger Taylor. Smile est devenu Queen et le reste appartient à l’histoire.

Mais, tout n’était pas tout beau, tout rose. À cette époque, Farrokh Bulsara est officiellement devenu Freddie Mercury. Trois ans après la création du groupe, les membres ont sorti leurs deux premiers albums, Queen et Queen II, qui mélangent des éléments de heavy metal et de glam rock, mais qui n’ont jamais battu les records. La troisième fois était la bonne, car leur album, Sheer Heart Attack, a ébranlé les charts internationaux.

“Bohemian Rhapsody”, qui se trouve sur leur album A Night at the Opera et qui est toujours populaire aujourd’hui, 50 ans après ses débuts, a été écrit principalement par Freddie, et a passé neuf semaines en tête du classement des singles britanniques. “We Are the Champions” et “We Will Rock You” ont suivi en 1977, et au début des années 80, Queen était considéré comme un phénomène international.

KYDPL KYODO/Associated Press/East News

L’une des étapes les plus mémorables de la carrière de Queen a été franchie lors du concert Live Aid en 1985. Devant 72 000 spectateurs en direct et près de deux milliards de téléspectateurs, le groupe a livré une performance absolument exceptionnelle, et Freddie a dominé la scène comme un ventriloque expérimenté, contrôlant son public. Aujourd’hui, ce concert est largement reconnu comme la plus grande performance de tous les temps.

Freddie avait deux relations spéciales — une avec Mary et une avec Jim

Au cours de sa vie, Freddie a admis avoir eu de multiples partenaires. Cependant, seules deux personnes sont entrées dans la liste des plus spéciales. Freddie a rencontré Mary Austin en 1969 et s’est fiancé en 1973, tout en lui dédiant la chanson “Love of My Life”.

Des années plus tard, alors que Freddie ne pouvait nier son attirance pour les hommes, il a admis à Mary qu’il était bisexuel. Mary dira plus tard : “Je n’oublierai jamais ce moment. Je me souviens lui avoir dit : “Non, Freddie, je ne pense pas que tu sois bisexuel. Je pense que tu es gay.’”

“Tous mes amants m’ont demandé pourquoi ils ne pouvaient pas remplacer Mary, mais c’est tout simplement impossible”, a déclaré Freddie dans une interview de 1985. “La seule amie que j’ai est Mary, et je ne veux personne d’autre. Pour moi, elle était ma concubine. Pour moi, c’était un mariage. Nous croyons l’un en l’autre, c’est suffisant pour moi.” Le couple est resté proche jusqu’à ses derniers jours.

À gauche, Jim Hutton, le petit ami de Freddie.

Jim Hutton, coiffeur d’origine irlandaise, amoureux et partenaire de vie de Freddie, est une personne que le chanteur a rencontrée dans une boîte de nuit gay dans les années 80. Ils sont restés ensemble pendant sept ans, jusqu’au dernier souffle de Freddie. Lorsque Freddie lui a fait ses premières avances, Jim n’avait aucune idée de sa notoriété. Ce n’était pas le coup de foudre, mais le couple a vécu une vie heureuse et tranquille. Jim a partagé : “Il aimait ses chats. Je rentrais du travail. On s’allongeait ensemble sur le canapé. Il me massait les pieds et me demandait comment s’était passée ma journée.”

Le diagnostic du VIH de Freddie est resté confidentiel, mais cela ne l’a pas empêché de faire ce qu’il aimait : créer de la musique

ASSOCIATED PRESS/East News

Vers 1987, Freddie a été diagnostiqué séropositif et a choisi de ne pas en parler au public. Il a toujours dit : “Je ne veux pas imposer un fardeau aux autres en leur racontant ma tragédie.” À l’époque, le virus mal vu était à son apogée dans le monde entier et des traitements efficaces n’avaient malheureusement pas encore été découverts. L’icône de la musique rock a perdu de nombreux amis à cause du sida et a toujours espéré que cela ne lui arriverait jamais.

L’année suivante, les fans ont remarqué que Freddie ne semblait pas bien. En 1990, lorsque Queen a reçu son prix pour sa contribution exceptionnelle à la musique britannique, Freddie avait l’air malade.

Malgré son état de santé, Freddie a continué à travailler jusqu’à ses derniers jours

Même pendant sa lutte contre la dure condition du VIH, Freddie a essayé de garder le moral. Lorsqu’il le pouvait, il se rendait au studio 1 ou 2 heures d’affilée et, selon Brian May, il disait : " ’Ecris plus. Ecris-moi des trucs. Je veux juste chanter et quand je serai parti, tu pourras terminer le travail. Il n’avait aucune crainte, vraiment."

Le dernier clip de Queen, “These Are the Days of Our Lives”, montre un Freddie mince et frêle, portant une veste de chat, qui essaie de nous divertir jusqu’à la fin. La vidéo se termine avec Freddie regardant droit dans la caméra et chantant : “Ce furent les jours de notre vie, les mauvaises choses de la vie étaient si peu nombreuses. Ces jours sont tous révolus maintenant mais une chose est toujours vraie ; quand je cherche et que je trouve, je t’aime encore !”

Un jour seulement avant sa mort, en novembre 1991, Freddie a rendu son diagnostic public :

“Suite à d’énormes conjectures dans la presse, je souhaite confirmer que j’ai été testé séropositif et que j’ai le SIDA. Il m’a semblé correct de garder cette information privée afin de protéger la vie privée de ceux qui m’entourent. Cependant, le temps est maintenant venu pour mes amis et mes fans du monde entier de connaître la vérité, et j’espère que tout le monde se joindra à moi, à mes médecins et à tous ceux qui, dans le monde entier, luttent contre cette terrible maladie.”

Freddie Mercury est décédé le 24 novembre à seulement 45 ans. Nous nous souviendrons à jamais de son héritage et chérirons toujours la musique de Queen qui survivra pendant des décennies, des siècles et, espérons-le, des millénaires. Cher Freddie, nous nous inclinons et te remercions pour chaque frisson que tu provoques en nous et chaque chanson que tu nous as laissée, pour toujours.

Connais-tu les paroles de “Bohemian Rhapsody” ? Comment as-tu découvert Queen ? Si tu pouvais poser une question à Freddie, quelle serait-elle ? Célébrons la vie de cette légende ensemble !

Sympa/Gens/Découvre comment Freddie Mercury a été ridiculisé à cause de ses dents, qui étaient ses amants et comment il a passé ses derniers jours
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire