Sympa
Sympa

Voici l’histoire de la personne la plus âgée du monde, qui a rencontré Van Gogh et qui a dit qu’elle ne l’aimait pas

Une personne centenaire est une personne qui a vécu 100 ans ou plus. Jeanne Calment était l’une de ces personnes. Atteindre cet âge est si rare que de nombreux sceptiques ne croient même pas que cela soit possible. Certains d’entre eux ont même émis une théorie selon laquelle Jeanne Calment serait morte depuis bien longtemps, et que sa fille se serait ensuite fait passer pour elle jusqu’à la fin de sa vie. Que cela soit vrai ou non, son histoire vaut vraiment la peine d’être lue.

Chez Sympa, nous avons été très impressionnés de découvrir l’histoire de cette femme qui a vécu bien plus de 100 ans, et nous espérons que tu es tout aussi impatient de connaître son secret de longévité.

La femme qui a vécu jusqu’à 122 ans

Jeanne Calment est née à Arles, en France, en 1875. À cette époque, l’espérance de vie d’une femme était de 45 ans, mais Jeanne a vécu presque trois fois plus longtemps, et sa vie était tout sauf ennuyeuse.
Jeanne Calment a même affirmé avoir rencontré Vincent van Gogh dans un atelier de peinture où elle aidait son futur mari lorsqu’elle avait 13 ans. Il est intéressant de noter qu’il ne lui a pas vraiment fait bonne impression. La centenaire a même déclaré qu’il était laid, qu’il ne sentait pas bon, et qu’il était grossier.

Une longue vie : cadeau ou malédiction ?

En 1898, Jeanne Calment a eu une fille, Yvonne. Malheureusement, celle-ci est décédée en 1934, laissant derrière elle un mari et un fils de sept ans, que Jeanne et son mari Fernand ont élevé comme leur propre fils. En 1942, Jeanne Calment a subi une autre perte difficile, celle de son mari. On pourrait donc penser que cette longue vie a été une malédiction, car Jeanne a survécu à bon nombre de ses proches. En 1963, elle a perdu à la fois son petit-fils et son gendre.

En 1988, alors âgée de 112 ans, elle fut reconnue comme la doyenne du monde. Une autre femme a reçu ce titre quelque temps plus tard, mais en 1991, après la mort de cette dernière, il est revenu à Jeanne Calment. Elle avait 116 ans à l’époque, et elle a vécu jusqu’à 122 ans.

Certaines personnes pensent qu’il est impossible de vivre aussi longtemps

Il est tout à fait compréhensible que certaines personnes soient convaincues qu’il n’est pas possible de vivre jusqu’à un âge aussi avancé. Une équipe de chercheurs a pourtant confirmé que Jeanne Calment était bien celle qu’elle prétendait être. L’un d’eux, un démographe, a dit qu’elle était une véritable “dure à cuire”. Même à cet âge avancé, elle se réveillait encore à 6h45 pour faire sa gymnastique.

Malgré tout, une nouvelle vague de scepticisme concernant la vieille dame eut lieu en 2018. Valery Novoselov, un gériatre russe, a annoncé qu’il voulait prouver que Jeanne Calment était un imposteur et qu’elle n’avait pas réellement vécu jusqu’à l’âge de 122 ans. Il a même fait part de ses réflexions à un mathématicien, Nikolay Zak, qui lui a donné raison.

D’après ses calculs, il est très improbable qu’une personne vive 122 ans. Des modèles mathématiques créés par d’autres chercheurs ont cependant démontré qu’il n’était pas impossible de vivre jusqu’à un tel âge. De plus, il existe d’autres cas bien documentés de personnes ayant vécu presque aussi longtemps.

Certaines preuves semblaient confirmer les opinions de Novoselov et de Zak. Ou du moins, ils les interprétaient en leur faveur. Des investigations plus poussées les ont conduits à une théorie selon laquelle la personne qui prétendait être Jeanne Calment était en fait sa fille, Yvonne.

Ils ont d’ailleurs affirmé que c’était Jeanne Calment qui était décédée en 1934, et que sa famille avait dit qu’il s’agissait d’Yvonne pour éviter les droits de succession. Cependant, cette théorie fut réfutée par un chercheur qui a expliqué que ces droits de succession n’auraient pas pu peser financièrement sur la famille, et qu’il n’y avait donc aucune raison pour qu’ils commettent un tel mensonge.

Il y a également eu d’autres sceptiques et d’autres théories. Cependant, il y avait suffisamment de personnes et de documents permettant de vérifier que Jeanne Calment était bien celle qu’elle prétendait être, et qu’elle a bien vécu jusqu’à 122 ans.

Sa personnalité est ce dont on se souviendra le plus

On pourrait s’attendre à ce que quelqu’un qui a vécu une vie aussi longue que celle de Jeanne et qui a dû assister à la mort d’autant de proches devienne réservé, voire même cynique. Mais ce n’était pas du tout le cas de Jeanne Calment.

Lorsqu’elle a eu 100 ans, elle a marché jusqu’aux maisons de toutes les personnes qui lui ont souhaité un bon anniversaire à Arles afin de les remercier. Elle n’a d’ailleurs jamais perdu son sens de l’humour. À l’âge de 120 ans, elle a déclaré aux journalistes : “Je vois mal, j’entends mal, je ne sens plus rien, mais tout va bien.” Elle a poursuivi : “J’ai attendu 110 ans pour devenir célèbre. J’ai l’intention d’en profiter.”

Quant à savoir comment elle a fait pour vivre aussi longtemps, personne ne le sait vraiment. Elle-même pensait que c’était grâce au rire et à l’huile d’olive. D’autres pensaient que c’était dû à son régime riche en sucre : elle mangeait deux kilos de chocolat par semaine et prenait un dessert à chaque repas. Un chercheur en médecine a même suggéré que c’était parce qu’elle était “immunisée contre le stress”.

Penses-tu que vivre jusqu’à 122 ans fait beaucoup, ou aimerais-tu vivre aussi longtemps ? Connais-tu personnellement une personne centenaire ? N’hésite pas à laisser un message dans les commentaires, et à partager cet article aux personnes de ton entourage, surtout avec celles qui ont peur de vieillir !

Partager cet article