10 Objets potentiellement dangereux pour le bébé que l’on trouve dans sa chambre

Parfois, il est difficile de discerner le danger que représentent les objets ordinaires lorsqu’ils se trouvent dans la chambre de bébé. Après tout, en tant qu’adultes, nous nous allongeons bien sur des oreillers, et sans hésitation, utilisons des humidificateurs et dormons sous une couverture la nuit. Cela étant, ces objets du quotidien ne sont pas si inoffensifs pour les bébés, et la liste ne se limite pas à ceux mentionnés ci-dessus.

Chez Sympa, nous avons vérifié quels objets doivent être manipulés avec précaution en présence des enfants.

10. Oreiller

Pour nous, adultes, dormir sans oreiller n’est pas une position confortable, notamment pour le cou. Les jeunes parents peuvent penser qu’un appui-tête est tout aussi important pour leur bébé. Mais les experts estiment que pour un sommeil sain et sécurisé, un bébé de moins d’un an (et même un an et demi) n’a besoin que d’une surface plane sous forme d’un bon matelas et d’un drap propre.

Il y a plusieurs raisons à cela, et la principale est que pendant son sommeil, l’enfant peut enfouir son visage dans la surface moelleuse de l’oreiller sans s’en apercevoir. Plus grand, il cherchera à l’utiliser pour sortir du berceau. Enfin, le rembourrage de l’oreiller (plume ou duvet) peut être une source de puissants allergènes.

9. Humidificateur

L’humidificateur est en soi une chose très utile pour la chambre de bébé, car l’air humidifié a un effet positif sur la respiration et la peau. Cependant, s’il n’est pas utilisé correctement, cet appareil peut causer des dégâts. Le plus courant est l’apparition de moisissures.

Pour éviter que cela ne se produise, les pédiatres recommandent d’utiliser un appareil qui mesure le niveau d’humidité, l’hygromètre, en association avec l’humidificateur. On peut également choisir un humidificateur avec un hygrostat intégré. On estime que le taux optimal d’humidité est de 50%.

8. Aimants

Les lettres magnétiques colorées et des jouets similaires attirent l’attention de l’enfant, mais constituent une source de danger, surtout si les aimants ne sont pas correctement fixés. Laissé sans surveillance, l’enfant peut facilement avaler ces petits éléments. Dans le cas où plusieurs aimants se trouvent dans le système digestif, ils peuvent s’attirer avec une force suffisante pour causer des dommages au niveau de sa santé.

Afin de ne pas exposer le bébé à des risques inutiles, il ne faut jamais le laisser seul avec de tels jouets. Une surveillance est de mise pendant toute manipulation de ces jeux par le bébé. Il serait prudent de ne pas mettre à la disposition de l’enfant des quantités trop importantes de pièces aimantées, car dans le cas de plusieurs éléments manquants, cela ne se remarquera pas immédiatement.

7. Tour de lit

Malgré la popularité du tour de lit et la conviction des jeunes parents que l’enfant est ainsi protégé contre les bosses et les bleus, les experts et la communauté pédiatrique déclarent que ce produit est dangereux. Le bébé peut s’y emmêler, y enfouir sa tête, tout comme avec un oreiller. Un tour de lit qui n’est pas bien fixé peut également tomber sur le bébé et le recouvrir.

Par ailleurs, des tours de lit épais peuvent bloquer la circulation de l’air dans le berceau et donner chaud au bébé. La plupart des pédiatres considèrent qu’il n’y a aucun besoin de recourir à ce genre d’accessoire.

6. Babyphone ou caméra de surveillance pour bébé

Le danger des prises ouvertes et facilement accessibles est une évidence pour tout le monde. Cependant, il convient de prêter attention à tous les objets qui possèdent des fils. Il ne faut jamais mettre de caméra ou de babyphone dans le berceau, ni l’attacher sur le bord : le bébé peut tout simplement s’enrouler avec le fil. De plus, les petits enfants adorent mâchouiller les objets. Par conséquent, il est préférable d’acheter un appareil sans fil ou de l’installer dans un endroit inaccessible pour le bébé. Tout fil, bien entendu, doit être hors de portée de l’enfant, pour éviter qu’il ne tire dessus.

5. Couvertures et couettes

La couverture fait partie de la liste des objets dangereux pour les mêmes raisons que le tour de lit et les oreillers : son utilisation peut entraîner un manque d’air et une éventuelle surchauffe du nourrisson. Afin de minimiser les risques et d’assurer la sécurité du bébé, la règle la plus simple à retenir est qu’il ne devrait rien y avoir dans le berceau jusqu’à l’âge de18 mois.

Cela étant, un emmaillotage correct pendant les deux premiers mois n’est pas interdit, même au contraire, il favorise le sommeil chez un nourrisson agité. Pour le reste, si l’on a peur que le bébé ait froid, la meilleure alternative à une couverture serait la gigoteuse.

4. Jouets à piles

Une pile est un corps étranger chimiquement actif qui, en cas d’ingestion, peut provoquer des brûlures de l’œsophage et des voies respiratoires en raison de son oxydation, entraînant ainsi de très graves complications. Le danger est également présent dans le cas où les piles sont insérées dans le nez ou dans les oreilles. Compte tenu de tous ces risques, les piles ne doivent en aucun cas tomber entre les mains d’un bébé, ce qui signifie qu’elles doivent être stockées dans un endroit inaccessible, et être bien fixées dans les jouets et dans d’autres articles ménagers avec lesquels l’enfant joue.

3. Meubles instables

Les meubles dans la chambre d’enfant doivent être fixés pour éviter les accidents. Nous ne parlons pas seulement des objets de grande taille, comme les armoires et les commodes, sur lesquelles l’enfant voudra certainement grimper, mais aussi des miroirs posés au sol, ainsi que des téléviseurs et d’autres équipements qu’il peut faire tomber sur lui.

Pour réduire les risques, on privilégie les meubles bas avec une base large et solide, et on utilise toutes sortes de fixations murales. On veillera également à ne pas inciter l’enfant à grimper en hauteur, en y mettant son jouet préféré ou tout autre objet qu’il convoite.

2. Désodorisants et bougies parfumées

Ce n’est un secret pour personne que les bougies parfumées et les désodorisants contiennent des substances chimiques. En cas de ventilation insuffisante, ils peuvent irriter les voies respiratoires, même chez les adultes, en particulier chez les personnes sujettes aux allergies et à l’asthme. L’utilisation de tels produits dans la chambre du nouveau-né doit être tout simplement proscrite.

Il faut se rappeler que ses poumons sont encore en développement et que l’exposition à de tels irritants est très nocive au système respiratoire, ainsi qu’à la peau délicate sur laquelle les particules de ces substances se déposeront. La modération reste toujours la meilleure solution. Dans le cas où il n’y a aucun moyen d’accepter une odeur désagréable, on sort l’enfant de la pièce et on aère.

1. Peluches à poils longs

Outre le fait que les peluches de grande taille ne doivent pas être laissées dans le berceau pour les mêmes raisons que les oreillers, les éléments suivants sont à prendre en compte lors de l’achat d’un doudou pour bébé :

  • les yeux et le nez doivent idéalement être faits avec du fil. Les boutons sont très faciles à arracher et le bébé le fera sûrement en premier, pour ensuite les porter à sa bouche ;
  • la teinture des poils doit être résistante ou bien inexistante ;
  • une attention particulière doit être portée aux coutures : elles doivent être solides, pour que le rembourrage reste toujours à sa place et ne finisse pas dans la bouche de l’enfant ;
  • il en va de même pour le textile à partir duquel la peluche est fabriquée. Malgré le charme d’un lionceau à belle crinière, il vaut mieux s’abstenir de l’acheter pour un enfant en bas âge. En plus du fait qu’il sera difficile de le garder propre tout le temps, les poils commenceront tôt ou tard à tomber et finiront certainement dans les yeux, le nez ou dans la bouche du bébé.

Pour plus de sécurité, il est préférable d’acheter des peluches de petite taille, spécialement conçues pour les bébés.

Il y a probablement des parents expérimentés parmi nos lecteurs. Quels autres conseils pourrais-tu donner aux futurs parents ou aux jeunes mamans et papas sur les propriétés cachées des objets du quotidien ? N’hésite pas à partager ton expérience dans les commentaires.

Partager cet article