Sympa

10 Produits que tu ne trouveras jamais dans les régimes recommandés par les nutritionnistes

Pour ne pas nous torturer avec des régimes ennuyeux, les nutritionnistes modernes recommandent de maintenir une alimentation correcte et de réaliser des exercices physiques. Les spécialistes de cette sphère élaborent des schémas et des tableaux complets des produits et de leurs valeurs nutritionnelles. Dans la majorité des cas, nous entendons qu’il est interdit de consommer du pain blanc, des produits frits, des friandises ou de boire des boissons gazeuses. Cependant, il y a des produits apparemment sains qui sont aussi “dignes” d’entrer dans cette liste.

Sympa a élaboré une sélection de produits dont les bénéfices ne sont pas aussi importants que les personnes le croient. Et le plus inattendu de ces produits se trouve dans le bonus !

10. Yaourts sucrés

Les produits lactés fermentés bénéfiques ne peuvent être sucrés. Malgré le fait que le kéfir et le yaourt sont des produits nécessaires pour l’organisme, il vaut mieux les consommer sans édulcorants et additifs fruités. Le yaourt sucré est similaire à un dessert en comparaison avec les produits fermentés au lait nécessaires pour l’organisme.

Les nutritionnistes recommandent de s’abstenir de consommer les produits lactés fermentés avec des agents épaississants et de l’amidon, dans lesquels la levure n’est fréquemment pas utilisée. Au lieu de cela, il vaut mieux ajouter des épices, de l’extrait de vanille et des baies fraîches au yaourt naturel soi-même.

9. Riz

Ce n’est pas en vain que l’on dit que le riz dans de nombreux pays est similaire au pain. Le riz blanc pelé est le moins bénéfique. Il est composé d’une grande quantité de carbohydrates simples dont la consommation à l’excès conduit à la formation de dépôts de graisse.

Tous les nutritionnistes mentionnent le riz comme l’une des céréales les plus importantes dans le régime d’une personne, cela quand il s’agit d’un riz de haute qualité.

8. Persil

Bénéfique, riche en vitamines, il donne une saveur particulière aux plats, mais le persil peut aussi être nocif pour l’organisme. Les cuisiniers non experts peuvent se causer du tort ou causer du tort à leurs proches en l’ajoutant aux légumes puis en ajoutant de la mayonnaise, de la crème ou de l’huile. Dans ces conditions, le persil secrète du nitrite, et devient vénéneux après 30 minutes.

Les diététiciens recommandent d’ajouter le persil au goût à chaque plat juste avant de le servir, c’est ainsi que cette plante médicinale conservera toutes ses propriétés.

7. Sauces

As-tu remarqué combien une sauce tomate maison et le ketchup sont différents ? La saveur et l’aspect extérieur sera différent même si on considère d’autres sauces comme la mayonnaise, la sauce tartare, la moutarde ou d’autres sauces simples. Cela est dû au fait que les sauces du supermarché contiennent en général du sucre.

Les nutritionnistes ont expliqué qu’ajouter du sucre pour enrichir la saveur revient moins cher que d’utiliser des tomates naturelles, et cela est plus pratique pour les producteurs de sauces. Ainsi il vaut mieux remplacer les sauces préparées par l’huile de lin et d’olive ou diluer les épices selon ses goûts dans la purée de tomate.

6. Fruits secs et apéritifs croustillants

Dernièrement, les apéritifs secs fruités sont devenus très populaires chez les partisans d’une alimentation correcte : cependant, une grande partie des producteurs élaborent ces produits comme les chips, c’est à dire qu’ils sont frits dans l’huile. De cette manière, les apéritifs croustillants de légumes ou de fruits possèdent la même quantité de calories que les chips.

Fréquemment, l’apparence attractive, l’arôme et la saveur des fruits secs sont donnés via le traitement avec différents composés chimiques avant d’être séchés. De plus, cela prolonge la période de conservation du produit de presque 3 fois. Malheureusement, après un tel processus, il reste très peu de nutriments bénéfiques dans les fruits secs.

En achetant des produits secs, fais attention à leur brillance excessive, à leur éclat non naturel, au goût sucré et à leur arôme, ce sont les principaux signes de l’existence d’un traitement. L’expression “fruits secs” en elle-même nous indique que les fruits devraient être uniquement séchés, ce qui signifie qu’il ne devrait y avoir aucune trace de brillance ou de sucre dans leur forme naturelle.

5. Raisin

Il peut sembler étrange que le raisin apparaisse dans la liste des produits qui sont bénéfiques. Cela est dû à son goût sucré et au désir d’en manger jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. De cette manière, les raisins remplissent l’estomac et saturent l’organisme en sucre.

Depuis peu, les nutritionnistes affirment qu’il faut savoir comment inclure ce fruit au régime. Ainsi, le raisin est risqué pour l’organisme s’il est combiné avec des plats gras, du poisson, des concombres frais, du melon, de la bière et du lait.

4. Poisson cuisiné de manière incorrecte

Du point de vue d’une alimentation saine, il n’y a presque pas de “cholestérol” ni de “graisses” dangereuses dans le poisson — alors qu’ils sont abondants dans la viande — et cependant il y a de nombreux acides gras oméga-3 sains. En analysant la composition chimique des plats de poisson les plus communs, les scientifiques de l’Université d’Hawaï sont arrivés à la conclusion que celui-ci conserve sa valeur nutritionnelle en étant cuisiné à la poële ou au four. Selon les cardiologues nord-américains, le poisson frit ou salé (de la même manière que le poisson fumé ou séché avec une grande quantité de sel) n’est pas bénéfique, mais au contraire très nocif, en particulier à cause des produits qui l’accompagnent.

3. Maïs

Après avoir mené à bien une grande quantité d’expertises il s’est avéré que le maïs modifié nuit aux organismes terrestres et marins. Lors de la production, les scientifiques ont enregistré que le pollen de maïs possède dans sa composition un venin très nocif, et c’est pour cela que le maïs modifié a été interdit dans de nombreux pays par la loi.

Si tu vis dans une région où le maïs est autorisé, il vaut mieux ne pas le consommer en boîte de conserve. En général, il vaut mieux ne pas consommer de produits — quels qu’ils soient — en boîte. Mais la consommation de maïs est bénéfique lorsqu’il est bouilli ou grillé. C’est ainsi que toutes ses propriétés bénéfiques sont conservées.

2. Lait de noix

Le lait d’amande, de coco ou de noix du Brésil et la majorité des produits “lactés” de ce type que l’on trouve sur les étagères des magasins contiennent des calories additionnelles causées par l’ajout de sucre et d’aromatisants. Ainsi, lis avec attention l’emballage avant d’inclure l’un de ces produits à ton régime. Il vaut mieux acheter ces produits dans les boutiques de produits organiques.

1. Gallettes de riz soufflé

Les galettes de riz soufflé sont incluses à de nombreux régimes à cause de leur faible teneur en graisses. Il y a une dizaine d’années, les revues populaires conseillaient activement de remplacer le pain par celles-ci, de les manger entre les repas et de les tartiner avec du fromage pauvre en graisses.

Malheureusement, cette croustillante galette, saine à première vue, possède un fort indice glycémique, et c’est pour cela que tu ressens la faim après l’avoir mangé. Cela ne contribue pas du tout à l’obtention de la silhouette de tes rêves et au final tu consommeras plus de calories que nécessaire.

Bonus : consommer l’avocat en excès est aussi nocif

Aujourd’hui, l’avocat peut être trouvé sur les étals de tous les magasins et de nombreux nutritionnistes ne cessent de présenter ses bienfaits. En même temps, on ne peut ignorer le fort contenu calorique de ce produit : dans 100 grammes d’avocat il y a 245 calories. Ainsi, la consommation d’avocat en grande quantité n’est pas recommandable, selon les spécialistes.

Rappelle-toi que toutes les propriétés saines de l’avocat sont conservées lorsqu’il est consommé cru ; après tout traitement avec de la chaleur, ce produit est moins bénéfique pour l’organisme. La consommation d’avocat en grande quantité peut réduire l’effet des médicaments anti inflammatoires et aussi conduire à la réduction du niveau de globules rouges dans le sang.

Inclus-tu régulièrement l’un de ces aliments à ton régime ? Sinon, comment fais-tu pour les remplacer ? Partage ta réponse dans les commentaires ci-après.

Photo de couverture pixabay