Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

11 Vérités cyniques sur la vie que les gens s’obstinent à ne pas vouloir admettre

Les gens heureux ne voient pas la vie en rose, mais acceptent le monde tel qu’il est, aussi injuste et désagréable qu’il puisse être parfois. Ceux qui ne veulent pas le remarquer, courent un marathon sans fin dans un cercle vicieux rempli d’erreurs. La vie montre que tu ne peux pas tout avoir, mais pour le voir, tu dois retirer tes œillères !

Chez Sympa, nous essayons de regarder la vérité en face, aussi cruelle qu’elle soit. Et dans cette tâche, les vérités simples, que beaucoup oublient, nous sont d’une aide précieuse.

Il ne faut pas chercher un sens à la vie, il suffit de trouver sa vocation !

Nous ne saurons malheureusement pas si notre vie a une prédestination supérieure. Par conséquent, il vaut mieux ne pas gaspiller notre temps si précieux à essayer d’expliquer les mystères de l’univers, à moins d’être un philosophe professionnel.

Tout perd de son sens lorsque tu n’as tout simplement rien à faire ou lorsque rien ne te fait plaisir. Il faut trouver sa vocation, grâce à laquelle tu pourras apprécier chaque instant de ta vie, et alors toutes les questions sur le sens de la vie disparaîtront d’elles-mêmes. Rester allongé sur son canapé devant la télé ne compte pas.

Personne n’en a rien à faire de tes problèmes

Beaucoup de gens partagent leurs soucis avec les autres sans le vouloir : “mon salaire a baissé, j’ai mal au dos, mon chef est en colère.” En même temps, ils considèrent de telles conversations comme de simples bavardages, sans se rendre compte qu’avec leur pleurnichage ils agacent leur entourage qui s’éloigne des personnes toujours insatisfaites.

Avant de commencer à te plaindre de l’injustice de ce monde, réfléchis dans quel but tu veux le partager : demander de l’aide ou simplement déverser tes émotions négatives ? Si la personne n’est pas en mesure de t’aider, ne lui mets pas tes soucis sur le dos inutilement, cela t’évitera la déception de ne pas avoir été soutenu.

La vie devient de plus en plus ennuyeuse chaque année

Une même action répétée maintes fois peut rapidement devenir ennuyeuse. Et la vie n’est en fait qu’une suite de répétitions des mêmes actions jour après jour. Tu peux voyager, prendre des cours d’équitation, apprendre le chinois, mais chaque année, il y aura de moins en moins de choses qui pourraient te surprendre. Et les attaques d’ennui deviendront de plus en plus fréquentes, ce qui est tout à fait naturel.

Joseph Brodsky conseillait de traiter l’ennui de la façon suivante : “Lorsque l’ennui vous guette, livrez-vous à lui. Laissez-le vous écraser, plongez à l’intérieur, touchez le fond. En cas de problème, en général, la règle est la suivante : plus vite vous toucherez le fond, plus vite vous pourrez remonter à la surface !”

Il y aura toujours quelqu’un de plus intelligent, plus beau et plus jeune que toi

Il est particulièrement difficile, mais nécessaire, d’évaluer correctement sa valeur pour les autres. Si tu te considères comme quelqu’un de spécial, tu vis dans l’illusion et tu le paieras très cher.

Comment la croyance en son caractère unique complique-t-elle la vie ? Une jeune femme tombe amoureuse d’un jeune homme frivole et pense que les autres femmes n’ont tout simplement pas réussi à l’apprivoiser, mais pour elle il changera, car elle n’est pas comme toutes les autres. Bien sûr, cela n’arrive pas. Ou bien un employé en colère jette sa lettre de démission sur le bureau du chef, en espérant qu’il le persuade de rester : il ne voudra pas perdre un spécialiste aussi compétent. Mais le directeur accepte calmement sa démission.

Bref, ranger sa couronne et accepter que pour les autres tu sois comme tout le monde est un moyen miraculeux de te faciliter la vie !

Les gens les plus proches nous font le plus souffrir

Les personnes qui te sont proches connaissent tes faiblesses, et parfois, consciemment ou non, frappent là où cela fait mal. Ce sont ces coups-là qui sont les plus douloureux, car tu ne t’y attends pas. Pour ne pas souffrir autant, il faudrait revoir tes attentes à la baisse. Ce sont des êtres humains, comme toi, qui peuvent faire des erreurs, et qui ont leurs propres désirs qui ne coïncident pas toujours avec les tiens.

Tout le monde t’utilise, parce que tu ne te respectes pas

Ici, tout est très simple : si ton propre temps et ton énergie ne sont pas importants pour toi, alors tu les dépenseras au profit des autres. Et il semblera que tu le fais de bon cœur. Tu aides les gens à chaque fois, et il s’avère qu’ils t’ont simplement laissé prendre soin d’eux, sans rien donner en retour. Ils pourront même se plaindre quand tu cesseras de te rendre utile.

Mais ne pense pas que les gens sont ingrats. Non, c’est toi qui ne t’aimes pas assez. Au lieu de t’occuper de toi-même, tu consacres ton temps aux autres. Pense à toi d’abord, aide tes proches et ceux qui en ont vraiment besoin.

La santé commencera à te lâcher

“Le cœur ne vieillit pas” est un bon dicton. Mais il faudra admettre qu’à 40 ans ta santé ne sera plus au rendez-vous, comme à 20 (les bobos te le rappelleront). Plus tôt tu en prendras conscience et prendras des mesures, mieux tu te porteras dans le futur !

Les mauvaises habitudes aident les maladies à se manifester plus rapidement. Selon les médecins, des gènes défectueux chargent le pistolet et le mode de vie appuie sur la gâchette. Par conséquent, marcher plus, manger des légumes cuits à la vapeur au lieu de la restauration rapide, prendre un arrêt maladie, si tu as un rhume, sont des choix raisonnables. Et te considérer comme éternellement jeune et traiter ta santé comme une ressource inépuisable peut être lourd de conséquences.

En vieillissant tu te retrouveras seul et il faut t’y préparer

Et tu dois t’y préparer physiquement (voir paragraphe sur la santé), financièrement et moralement. C’est très regrettable, mais avec l’âge, les liens sociaux s’affaiblissent. Les enfants et les petits-enfants ne sauvent pas de la solitude, et dans la vieillesse la plupart du temps, nous sommes livrés à nous-mêmes.

Cependant, vieillir n’est pas si effrayant que cela. De nos jours, les personnes âgées ont plus d’opportunités : elles peuvent continuer à travailler (si elles deviennent des experts dans leur domaine) ou se consacrer à des loisirs. Tout dépend de l’attitude envers le vieillissement. Si tu repenses ta position dans la société et dans le monde en général, tu pourras bien t’adapter au nouvel ordre des choses. Tu ne voudrais tout de même pas rester assis toute la journée sur le banc devant la maison ?

Il est toujours possible que ton partenaire finisse par ne plus t’aimer

Les promesses d’amour pour toujours ne sont malheureusement que très rarement tenues. Les sociologues supposent que les gens sont prédisposés à changer de partenaire. Les sentiments passent et il faut le garder à l’esprit étant dans une relation. Il ne faut pas se dissoudre dans l’autre, ne vivre que par ses intérêts et ne fréquenter que ses amis. Si l’amour finit par s’estomper, il te faudra reconstruire ta vie de zéro, et cela n’est pas donné à tout le monde.

Dans les relations, il y a souvent l’un qui aime et l’autre qui se laisse aimer

Si tu as le sentiment que tu donnes plus que ce que tu reçois dans une relation, c’est probablement le cas. Cela peut venir soit du fait que le partenaire ne montre pas son amour comme tu le voudrais, soit parce qu’il ne t’aime pas et qu’il est simplement pratique pour lui de se laisser chouchouter par toi. Dans le premier cas, si tu lui parles directement de tes désirs, il changera. Et si le changement n’intervient pas, alors il s’agit du deuxième cas et il faudra décider si une telle relation est vraiment nécessaire.

Travailler sur une relation est presque toujours inutile

Beaucoup voient le travail sur une relation comme le désir de changer l’autre, des ultimatums et une lutte sans fin pour défendre ses intérêts. Tout cela ne mène qu’à une crise encore plus grande. Au lieu d’essayer d’obtenir ce que l’on veut de son être cher, les psychologues conseillent de lui donner ce qu’il veut lui. Ainsi, il ne faut pas travailler sur la relation, mais plutôt sur soi-même et cela concerne les deux partenaires.

Quelles vérités te font voir le monde tel qu’il est ? Raconte-nous dans les commentaires !