Sympa

12 voisins pour lesquels nous devrions être compensés

1--2
46k

Qu’on soit propriétaire ou locataire, les taxes municipales devraient absolument tenir compte du fait qu’on a des voisins. C’est un véritable challenge que de pouvoir tolérer ces amateurs de travaux de rénovation interminables, de musique jouée à fond et de tapage nocturne.

Sympa a trouvé 12 histoires sur des voisins dont la vie ressemble à un film. Tu auras du mal à déterminer s’il s’agit d’une comédie ou d’un film d’horreur.

  • À un moment donné, je louais un appartement près d’une voisine qui n’arrêtait pas d’engueuler son chien. Le pauvre animal se faisait gronder pour tous les torts : ses “pattes sales”, sa manière de manger malpropre, sa gamelle renversée et sa nourriture éparpillée sans compter le nombre de fois où elle lui disait : “Où vas-tu, chien”. De plus, elle criait : “J’aurais dû prendre un cochon, ça mange moins et tu peux toujours l’abattre !” J’avais vraiment pitié de ce chien. Puis un jour, j’ai appris qu’elle n’avait jamais eu de chien mais un mari. © Margadon
  • Pendant 3 ans, la voisine du dessus ne me laissait pas faire de bruit sous prétexte que son enfant dormait. Ma conscience alors me faisait éviter de réparer mon cyclomoteur dans la cour, d’activer ma voiture télécommandée, d’écouter une musique forte, de taper lors de mes bricolages. Si jamais dans la journée, j’écoutais de la musique à un volume un peu plus élevé, elle venait et se plaignait parce que cela réveillait son enfant. Il n’y a pas longtemps, on m’a dit qu’elle n’avait jamais eu d’enfant, mais qu’elle était propriétaire de 3 chats. © MotoGunsVapeRc
  • Quelqu’un a offert des lis à ma mère le jour de son anniversaire, mais comme elle est allergique à ces fleurs, maman a mis le bouquet dans le corridor pour la nuit. Au matin, elle a découvert à sa place une bouteille de champagne et un petit mot : “Merci, chers voisins”. Il s’est avéré que notre voisine avait elle aussi son anniversaire. © kohan_olga
  • J’ai emménagé récemment dans un nouvel appartement et j’ai décidé de nouer des relations amicales avec mes voisins. J’ai tenu la porte d’entrée à une mamie qui en guise de reconnaissance et de confiance m’a appris qu’il y a avait deux SDF dans la benne à ordures.
  • Un de mes amis a un doberman en peluche sur son balcon. Aujourd’hui une voisine a porté plainte sous pretexte qu’il était agressif. Sans blague. © memesoid
  • Il n’y a pas longtemps, mon ami a acheté un appartement dans un immeuble plutôt vieux. Les habitants sont surtout des mamies démodées, des anciennes profs, des papis qui jouent aux échecs et des ingénieurs retraités. Bref, c’est aimable et courtois, tout le monde se dit bonjour. Un samedi matin quelqu’un a frappé à sa porte. Il a ouvert et a vu sa voisine, une mamie gentille comme tout et qui lui a dit :
    — Jeune homme, pourriez-vous me dépanner en bons voisins, je manque d’un petit truc.
    Mon ami, qui est poli et bien élevé :
    — Bien sûr ! Du sel, du sucre, quelques allumettes ?
    — Un petit verre de vin... © dolltroll
  • J’ai un voisin, il est retraité. Il fume sur son balcon, en dessous de chez moi. Les odeurs, bien sûr, c’est nous qui les avons. Conversations et demandes amicales n’ont abouti à rien. Alors on a trouvé une solution gagnant-gagnant : il descend dans la rue pour fumer et je lui paye 20 € par mois. Tout l’été, l’accord marchait bien, je lui donnais ses sous en fin de mois (sans aucun commentaire de ma part). Un de ces jours, quand je le payais pour le mois d’août, il m’a demandé : “Et si j’arrête de fumer tu es prêt à payer combien ? ” © zhekaural
  • Quand j’avais 16 ans, des spécialistes sont venus dans notre immeuble pour nettoyer la tuyauterie du chauffage. Quelqu’un a sonné à la porte, j’ai ouvert et notre voisin, un jeune homme, m’a lancé : “Alors, ça chauffe enfin, les tuyaux !”. Et je lui ai répondu, tout rouge et les yeux baissés : “Le mien, pas encore”. Il est parti sans rien dire. Je peux imaginer ce qu’il a pensé.
  • Je montais dans l’ascenceur et le petit fils de mes voisins m’a dit bonjour avec la phrase : “Salut, téton !” Les parents m’ont expliqué que ce n’était pas une des pires choses qu’il a l’habitude de dire. Tout le monde était mal à l’aise. © kohan_olga
  • Il y a un mois une des voisines à 10 heures du soir mettait son mec dehors. Tous les locataires étaient collés aux judas pour le voir. Elle lui jetait ses affaires dans le corridor et hurlait lui demandant de dégager. Et là, une voisine célibataire a ouvert sa porte. Elle est sortie et a dit : “Vous n’allez quand même pas le jeter dans la rue avec le froid qu’on a ! Rentrez, monsieur, vous pouvez dormir chez moi”. Ce qu’il a fait après avoir ramassé ses affaires. Ça fait un mois que ces deux-là vivent ensemble. © artur654312

  • L’année dernière j’ai clôturé mon jardin avec un grillage haut de 2 mètres. Mon voisin en a été très vexé, mais la récolte des fruits rouges a été étonemment bonne. Il paraît que la hauteur de la clôture est directement proportionnelle à la bonne récolte. © PivBear

  • xxx : " Est-ce qu’il y en a, qui en ont marre de ce chien qui n’arrête pas d’aboyer au 7e ou 8e ? "
    yyy : " Oui, moi “.
    xxx : ” Vous habitez à côté ? "
    yyy : " Je suis proprio du chien ". © PivBear

As-tu déjà vécu des situations marrantes avec le voisinage ? N’hésite pas à nous raconter tes histoires dans les commentaires.

Photo de couverture artur654312 / pikabu
1--2
46k