Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

13 secrets que les manucures professionnelles partagent avec leurs collègues, mais jamais avec leurs clients

Tous les métiers ont leurs petits secrets. Il y a peu de professionnels qui sont prêts à partager leurs astuces avec tout le monde. En fait, il vaut mieux ne pas connaître certaines d’entre elles. Mais quand il s’agit de la beauté et de la santé, il est toujours utile de savoir bien les choses. Cette fois-ci, nous avons décidé de découvrir ce que les employés des salons de manucure cachent à leurs clients.

Chez Sympa, on a passé quelques jours à parcourir des forums, des chats et des articles écrits par des professionnelles de manucure. On est enfin prêts à partager avec toi des trucs utiles dont nous n’avions pas entendu parler.

Si tu remarques des fissures sur la couche de finition, n’hésite pas à le dire à la manucure

Parfois, on peut remarquer un filet de fissures sur les ongles recouverts de vernis en gel. Ça ne devrait pas arriver avec la couche de finition de vernis semi-permanent quelle que soit la durée de la manucure.

Mais si les ongles sont mous, et que le matériel pour la pose d’ongles n’est pas asez solide, ça provoquera inévitablement des fissures. Informe la manucure de ton problème et demande-lui d’utiliser la base et le top coat de meilleure qualité lors de la prochaine visite dans le salon.

Si tu as des ongles recourbés, insiste pour qu’on te corrige leur forme pendant ta séance de manucure

Beaucoup de manucures préfèrent ignorer la forme recourbée des ongles de leurs clients et déposent simplement le vernis gel UV sans modelage nécessaire. Mais selon les professionnelles de manucure, il est absolument nécessaire de modifier la courbure des ongles. Tout d’abord, les ongles déformés sont peu esthétiques. En plus, le bord libre d’un tel ongle subit une pression supplémentaire et finira certainement par se casser.

Il ne faut pas négliger le vernis à ongles classique

Le vernis semi-permanent ne convient pas à tous les ongles : les traumatismes, les particularités morphologiques, les changements liés à l’âge sont une contre-indication. Le vernis classique sera donc plus approprié. Mais beaucoup de manucures l’ignorent intentionnellement parce que la pose de vernis gel coûte plus cher.

Les clientes, elles aussi, n’aiment pas le vernis classique qui s’écaille au bout de quelques jours et n’a pas l’air si impeccable que le vernis semi-permanent.

En fait, si l’application du vernis classique est faite par une vraie professionnelle, la pose peut durer presque un mois. De toute façon, il est possible de faire une belle déco des ongles avec ce vernis.

Ne demande pas à avoir la pose plus épaisse

Les manucures qui échangent leurs expériences racontent que les jeunes filles demandent souvent de faire la pose plus épaisse pour qu’elle dure plus longtemps. Si tu fais partie de ces clientes, tu dois être au courant que c’est mieux quand c’est fin. L’épaisseur idéale des ongles en gel ne devrait pas dépasser 1 mm. Sinon, ils auront l’air imparfait, surtout quand la repousse des ongles se voit bien.

Il faut éviter de garder ses ongles en gel trop longtemps

Certaines manucures aiment bien publier sur leurs réseaux sociaux les photos avec des ongles repoussés en se vantant que leur pose peut résister 6 semaines. Mais en réalité, les conséquences d’une longue tenue peuvent être regrettables.

Pendant que l’ongle continue de pousser, le bombê (ou l’apex — le bas d’un faux ongle) se déplace et la pression sur l’ongle naturel n’est plus exercée correctement. Cela entraîne des traumatismes, des fissures et l’écaillage qui abîment par la suite les ongles naturels.

Les professionnelles de manucure ne recommandent pas de garder ses ongles en gel plus de 15 jours.

Ne coupe pas tes cuticules trop souvent

Si tu te fais les ongles à la maison tous les 3-4 jours et que tu te coupes chaque fois les cuticules qui ont à peine eu le temps de repousser, tu te trouveras une repousse plus dure et rugueuse. Il ne sera pas facile de remédier aux cuticules endommagées.

C’est pourquoi évite de te faire une manucure trop souvent.

Si tu n’aimes pas la forme de lit de tes ongles, n’hésite pas à demander à la manucure de l’allonger

As-tu jamais remarqué que la pose de vernis sur les courtes et larges plaques à ongles a un air étrange et peu élégant (cela rend visuellement les doigts comme des “sabots”). Les manucures qui manquent d’expérience disent aux femmes que la nature ne les a pas dotées de doigts attrayants et qu’il est impossible de cacher l’imperfection de la forme du lit de l’ongle.

Cependant, les techniques modernes de manucure permettent d’augmenter visuellement la longueur du lit de l’ongle, même extrêmement large. L’esthéticienne des ongles repousse le contour en bas tout en rajoutant des tissus mous sur les côtés. En réalisant systématiquement de telles sessions, tu auras les doigts allongés impeccables.

Allez apprécier le résultat réel de l’extension artificielle du lit de l’ongle.

Si tu as la peau irritée après la manucure au salon, demande à l’esthéticienne des ongles de changer un istrument

Malheureusement, beaucoup de femmes font une irritation de la peau des mains après une séance de manucure au salon. Dans ce cas, on pense en premier lieu que ce sont des composants du vernis à ongles qui ont provoqué des réactions cutanées et on décide de ne plus se faire les ongles.

Mais selon les professionnelles de manucure, ce n’est pas nécessaire. Parfois, il suffit de demander à la manucure de remplacer un pousse cuticule métallique par des bâtons de buis. La peau devient sensible à la manucure avec un pousse à cause de la réaction chimique entre le métal et les couches de vernis qui ne sont pas encore séchées.

On ne sait jamais exactement comment une peau délicate réagirait à une manucure.

Si tes cuticules repoussent trop vite, vérifie si la manucure ne t’a pas trop poncé les ongles

Quand la manucure ponce excessivement les ongles de sa cliente, une partie de la couche enlevée reste intacte sous la cuticule et à mesure que l’ongle pousse, elle commence à se voir sous forme d’écailles à la base.

Les écailles restées après le ponçage sont faciles à confondre avec les morceaux de peau de la cuticule, et elles apparaissent anormalement vite. Selon les professionnelles de manucure, on peut récupérer des ongles abîmés en se débarrassant complètement des écailles à la séance suivante. Mais il vaut mieux opter pour un nouveau salon.

Veille à ce que la manucure ne coupe pas la cuticule de ton petit orteil

Selon les professionnelles des ongles, celles qui coupent régulièrement la peau du contour du petit orteil, ne sont pas au courant des graves conséquences possibles. Cet orteil est constamment sous la pression du poids de notre corps et des chaussures étroites. Beaucoup de gens ont par la suite un petit orteil plus ou moins déformé.

Pour protéger l’orteil des dommages, la cuticule repousse activement en formant une sorte de “capuche” à la base de l’ongle. Il ne faut donc pas provoquer sa repousse de façon plus intense en la coupant.

N’arrache pas le vernis en gel pour l’enlever

Quand le vernis commence à se décoller un peu de l’ongle, il est difficile de se retenir de l’arracher entièrement. Si tu ne peux pas résister à cette tentation, tu retireras avec le vernis une couche supérieure de l’ongle naturel qui est surtout responsable d’une bonne cohésion du gel et de sa plaque.

Ces manipulations feront que tes ongles en gel durent beaucoup moins la fois suivante.

Laisse tes ongles naturels, si leur bord libre est visiblement irrégulier

Les raisons pour lesquelles le bord libre devient imparfait sont nombreuses : des traumatismes, une brûlure chimique, une longue pose de vernis gel. Dans de telles situations, il est interdit de se faire les ongles en gel.

L’espace libre qui se forme entre la peau et l’ongle est rempli par un air chaud et humide, environnement favorable aux champignons microscopiques. Si l’on applique du vernis gel ou même classique sur cet ongle, l’effet de serre sera plus fort et le risque de mycose augmentera.

Maleureusement, les problèmes de bord libre sont asez fréquents, mais beaucoup de manucures préfèrent ne rien remarquer pour ne pas perdre leurs clients.

Réfléchis bien avant de te faire une fish pédicure

Les professionnels ne recommandent pas cette pratique pour plusieurs raisons :

  • Les poissons sont des porteurs potentiels de maladies cutanées et des infections virales parmi les clients d’un seul salon.
  • Les bactéries qui proviennent des poissons eux-mêmes ne sont pas bien étudiées. La réaction de la peau reste donc imprévue.
  • À la place des poissons garra rufa, certains salons utilisent d’autres espèces moins chères qui ont le plus souvent des dents (à la différence des garra rufa qui juste sucent des cellules de peau mortes) et peuvent arracher des fragments de la peau en causant des microblessures.

Et toi ? Te fais-tu les ongles régulièrement ? Travailles-tu peut-être comme manucure ? N’hésite pas à nous faire part de ton expérience et à partager avec nous tes astuces préférées dans les commentaires !

Photo de couverture Depositphotos