Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

16 Séries courtes de Netflix pour un marathon en soirée ou le week-end

Le catalogue de séries de Netflix est immense, si bien qu’il est facile de se perdre parmi tant d’options ou de laisser certaines pépites de côté. Parfois, il faut attendre plusieurs saisons pour savoir ce qu’il advient des personnages : si le méchant va obtenir la sanction qu’il mérite, si le couple amoureux va parvenir à surmonter les obstacles, ou si la superhéroïne va réussir à sauver le monde.

La rédaction de Sympa a fait une sélection de séries qui comportent relativement peu de saisons (généralement deux à trois) et d’épisodes, à l’issue desquelles, tu connaîtras le destin final de chacun des protagonistes. Et le plus beau, c’est que tu pourras les boucler en quelques jours seulement, voire en une journée ou une soirée ! Si tu es un fan inconditionnel de séries et que tu n’aimes pas laisser des histoires inachevées ou que tu n’as pas beaucoup de temps, les recommandations suivantes sont faites pour toi.

1. Holiday secrets

  • Durée totale : moins de deux heures.
  • Chaque épisode dure 35 minutes.

Cette mini-série en trois épisodes tourne autour d’un rassemblement de Noël de trois générations de femmes traversant des crises émotionnelles mineures. Tout au long de la soirée, chacune d’elles fait ressortir des secrets longtemps gardés. Elles rouvrent de vieilles blessures et les questions sont enfin résolues. Il ne leur reste plus qu’à apprendre à faire face à une telle honnêteté.

2. I Am Not Okay with This

  • Durée : un peu plus de deux heures.
  • Chaque épisode dure 20 minutes.

Cette adaptation en sept épisodes du roman graphique du même nom créé par Charles Forsman raconte comment Syd (Sophia Lillis) se bat avec les problèmes typiques de l’adolescence : drames familiaux, amour non partagé et difficultés scolaires. Et comme si cela ne suffisait pas, la jeune femme doit également relever un défi inhabituel : apprendre à contrôler ses pouvoirs.

3. Self Made

  • Durée : un peu plus de trois heures.
  • Chaque épisode dure 45 minutes.

Octavia Spencer, lauréate d’un Oscar, donne vie à Sarah, une femme qui, après avoir travaillé comme blanchisseuse, devient entrepreneure à succès et pionnière dans les soins capillaires pour Afro-américaines. Basée sur des faits réels, cette mini-série en quatre épisodes raconte l’histoire de la fondatrice de l’entreprise Madame C.J. Walker Manufacturing.

4. Poupée russe

  • Durée : un peu plus de trois heures.
  • Chaque épisode dure 25 minutes.

En huit épisodes, tu découvriras l’histoire insolite de Nadia (Natasha Lyonne), une ingénieure en logiciel qui connaît une fin prématurée à l’âge de 36 ans. Cependant, elle revient sans cesse à la dernière fête que ses amis avaient organisée pour elle. Ne comprenant pas ce qui se passe, elle essaie de reconstituer le puzzle de la veille et refuse d’abandonner tant qu’elle n’a pas trouvé les réponses.

5. Collateral

  • Durée : moins de quatre heures.
  • Chaque épisode dure 58 minutes.

Cette mini-série en quatre épisodes met en scène Carey Mulligan, détective londonienne sur les traces du meurtrier présumé d’un livreur de pizza. Au cours de son enquête, elle découvre qu’il s’agit d’une affaire compliquée qui touche plusieurs membres de la société britannique.

6. Tuca & Bertie

  • Durée : un peu plus de quatre heures.
  • Chaque épisode dure 25 minutes.

Si tu as aimé BoJack Horseman, alors cette série animée te plaira aussi. Lisa Hanawalt, qui a conçu les personnages de BoJack avec Raphael Bob-Waksberg, revient pour présenter 10 épisodes mettant en scène deux oiseaux dans la trentaine. Il s’agit de Tuca et Bertie. Ils partagent tous deux un appartement ainsi que des craintes et des problèmes d’adultes, mais tout est plus supportable car ensemble, ils parviennent à faire face aux défis posés par l’amour, le travail et la vie quotidienne.

7. Captive

  • Durée : un peu plus de quatre heures.
  • Chaque chapitre dure 45 minutes.

Basée sur le roman de Margaret Atwood, cette mini-série de six épisodes dépeint un Canada du XIXe siècle dans lequel Grace (Sarah Gadon), accusée d’un double meurtre, est condamnée à la prison à perpétuité. Elle y rencontre le Dr Simon (Edward Holcroft), qui commence à lui raconter les souvenirs et les détails du jeune condamné avant les terribles événements.

8. Dans leur regard

  • Durée : moins de cinq heures.
  • Chaque épisode dure 1 heure 20.

Basée sur des événements réels, cette mini-série en quatre épisodes créée par Ava DuVernay (Selma, nommée pour l’Oscar du meilleur film) raconte l’histoire de cinq adolescents faussement accusés d’avoir agressé une femme. Les familles des jeunes ne restent pas inactives et se préparent à prouver leur innocence.

9. The End of the F***ing World

  • Durée : cinq heures.
  • Chaque épisode dure 20 minutes.

James (Alex Lawther) souffre d’un trouble de la personnalité antisociale. Son état lui fait commettre des atrocités sans ressentir la moindre culpabilité. Ennuyé par ses méfaits passés, il cherche une nouvelle victime. C’est ainsi qu’il rencontre Alyssa (Jessica Barden), une camarade de classe avec laquelle il entame une relation inhabituelle, qui l’amène à vivre des choses qu’il n’avait jamais imaginées.

La série est basée sur le roman graphique de Charles S. Forsman et comporte 16 épisodes au total. Il a remporté le BAFTA de la meilleure série dramatique.

10. Maniac

  • Durée : un peu plus de six heures.
  • Chaque épisode dure 35 minutes.

Basée sur la série télévisée norvégienne du même nom, cette histoire en dix épisodes suit Annie (Emma Stone) et Owen (Jonah Hill), deux étrangers qui se croisent constamment lors des dernières étapes d’un mystérieux essai pharmaceutique, dont le but est de montrer qu’avec l’utilisation de certaines pilules, on peut réparer n’importe quoi dans son esprit, que ce soit une maladie ou une angoisse.

11. Unbelievable

  • Durée : un peu plus de six heures.
  • Chaque épisode dure 50 minutes.

Après avoir signalé qu’un étranger est entré chez elle, Marie (Kaitlyn Dever) doit faire face aux mauvaises procédures des autorités en charge de son dossier, en plus du traumatisme que cela lui a causé. En cours de route, elle rencontre deux détectives qui l’aident à retrouver l’auteur des faits, devenu aussi un objet de cauchemars pour d’autres femmes. L’histoire racontée en huit épisodes est basée sur un cas réel publié en 2015 et récompensé par un prix Pulitzer.

Et si tu veux une autre raison de la regarder, sache qu’elle a été nommée pour un Golden Globe 2020 dans la catégorie des meilleures mini-séries.

12. Somewhere Between

  • Durée : sept heures.
  • Chaque épisode dure 40 minutes.

Cette mini-série en 10 épisodes est une adaptation de la mystérieuse série coréenne God’s Gift, et tourne autour de Laura (Paula Patton), une productrice de nouvelles de San Francisco qui, après avoir poursuivi un criminel, perd sa fille. Un jour, inexplicablement, elle se réveille et se rend compte qu’elle a voyagé dans le temps, puisqu’elle se trouve une semaine avant la tragédie. À partir de ce moment, elle fait tout son possible pour changer le destin de sa petite fille.

13. Paquita Salas

  • Durée : un peu plus de sept heures.
  • Chaque épisode dure 30 minutes.

Paquita Salas (Brays Efe) est l’une des meilleures agentes d’artistes en Espagne, mais un jour, sa principale star se sépare d’elle. Sans avoir une idée précise de ce qui l’attend, elle décide de tout laisser derrière elle et de prendre les rênes de sa vie pour partir à la chasse aux talents. Dans sa quête, elle rencontre Magüi et Alex, deux amis et collègues qui finissent par faire partie de sa famille et de la nouvelle étape de sa profession. La série se déroule sur trois saisons.

14. Nora Darling n’en fait qu’à sa tête

  • Durée : 11 heures.
  • Chaque épisode dure 30 minutes.

Il y a plus de 30 ans, Spike Lee s’est lancé dans le cinéma indépendant avec sa première oeuvre, Nola Darling n’en fait qu’à sa tête. Aujourd’hui, la même intrigue revient dans une série de deux saisons, avec DeWanda Wise dans le rôle de la brillante Nola. Elle est une artiste de Brooklyn avec trois prétendants : le poli Jamie, le mannequin obsessionnel Greer, et le drôle (mais immature) Mars.

Nola est attirée par le meilleur de chacun d’eux, mais refuse de s’engager avec l’un d’eux, préférant sa liberté, tandis que les amoureux sont déçus car ils l’aiment chacun à sa manière, et la veulent chacun uniquement et exclusivement pour soi.

15. Love

  • Durée : moins de 18 heures.
  • Chaque épisode dure 30 minutes.

Idéale pour un grand marathon ! Sur trois saisons, cette comédie romantique montre comment Mickey (Gillian Jacobs) et Gus (Paul Rust), deux personnes qui semblent n’avoir rien en commun mais beaucoup d’alchimie, font évoluer leur relation.

Créée par Judd Apatow (40 ans, toujours puceau ; En cloque, mode d’emploi), la série montre de façon très honnête les différentes facettes de l’amour, en particulier celles que les couples veulent éviter, sans y parvenir parce qu’elles font partie du jeu : du malaise palpable du premier rendez-vous à la nervosité du jour où ils rencontrent les amis ou les parents de l’autre, en passant par les disputes qu’ils ne savent pas s’ils vont pouvoir surmonter.

16. Jessica Jones

  • Durée : plus de 30 heures.
  • Chaque épisode dure 50 minutes.

Une option supplémentaire pour un week-end entier. Située dans l’univers Marvel, cette série sur trois saisons raconte l’histoire d’une ancienne super-héroïne. Jessica Jones (Krysten Ritter) vit tourmentée par un accident et tente de reconstruire sa vie à New York, où elle travaille comme détective privée. Cependant, rien n’est plus pareil pour elle, car elle se retrouve constamment mêlée à des affaires impliquant des personnes aux capacités extraordinaires qui la relient à ce passé qu’elle cherche tant à oublier.

Sais-tu déjà quand et avec qui tu vas entamer ton marathon ? As-tu d’autres recommandations ? Partage-les dans les commentaires !

Partager cet article