Sympa

20 Secrets des hôtels “tout inclus” que les hôteliers ne te dévoileront jamais

1---
38k

Les hôtels “tout inclus” sont populaires depuis des années. Mais les tables recouvertes de nourriture, les plages privées et les spectacles pour enfants cachent des secrets que les hôteliers ne veulent pas que l’on découvre.

Chez Sympa, on apprécie beaucoup les voyages et aujourd’hui on a décidé de partager avec toi quelques secrets qui rendront tes vacances bien plus agréables.

1. La sculpture décorative sur fruits est une petite astuce pour que tu manges moins

Les hôtels “tout inclus” décorent souvent les tables de leurs restaurants avec des sculptures sur fruits. Mais ce n’est pas juste pour faire beau. C’est un piège à touristes. Le cuisinier dans l’un des hôtels nous a avoué que les restaurants préparaient 3 fois plus de fruits et de légumes joliment découpés que de plats principaux. Ces fruits et légumes sont placés au début des tables pour que les clients les “dévorent” des yeux dès le départ et qu’ils n’aient plus tellement faim au moment de se servir.

2. La qualité des buffets à volonté a un impact sur le prix des chambres

Les hôtels “tout inclus” comprennent des restaurants de 3 catégories : TI (tout inclus) standard, TI moyen et TI supérieur. Ce système ne semble pas indispensable puisque le nombre d’étoiles définit déjà la qualité de l’hôtel, et pourtant chacune de ces 3 catégories a ses propres exigences qui permettent aux clients de choisir plus facilement un hôtel selon leurs envies particulières. En plus, cela offre aussi la possibilité aux hôteliers d’augumenter les prix de l’hébergement si leur restaurant a été bien noté par les critiques culinaires. Et au contraire, si un restaurant ne remplit pas les conditions minimales, il peut même perdre son statut de “tout inclus”.

3. La majorité des hôtels font des économies sur la qualité des ingrédients

Les tables remplies de nourriture dans les “tout inclus” nous semblent infinies. Certains plats sont même parfois livrés directement dans les chambres. Par contre, la qualité des produits laisse souvent beaucoup à désirer. De nombreux restaurateurs achètent des produits qui étaient destinés à être jetés, voire parfois des produits périmés. Les agences de sécurité sanitaire inspectent régulièrement les cuisines des restaurants qui proposent des buffets à volonté afin d’éviter les conséquences indésirables pour les clients.

4. Trouver de l’alcool de qualité n’est pas si simple

En général, l’alcool gratuit servi dans les bars des hôtels “tout inclus” est de production locale. Il faut savoir que quand tu commandes de l’alcool importé, au bout du troisième verre, le barman va te servir un mélange de la boisson commandée et d’alcool local de qualité douteuse. Ils estiment qu’au bout d’un moment, le client ne remarquera plus la différence.

5. De la volaille déguisée en bœuf

Les amateurs de bœuf, faites attention ! La viande bovine est souvent truquée dans les hôtels “tout inclus” : les cuisiniers utilisent de la volaille à la place du bœuf pour économiser de l’argent. La dinde, par exemple, peut être cuite plusieurs fois grâce à sa texture particulièrement élastique. Ainsi, les restes d’un dîner peuvent être réutilisés le lendemain.

6. Les fruits de mer en boîte

Les restaurateurs utilisent souvent des astuces pour réaliser des économies. Les fruits de mer en boîte en font partie : dans la plupart des cas, avant d’être servies, les conserves sont trempées dans de la bière afin de créer une illusion de fraîcheur.

7. La viande de requin au lieu du saumon

Le goût de la viande de requin et de saumon se ressemble beaucoup. Même les critiques alimentaires ont du mal à faire la différence entre les deux. Le requin est bien évidemment moins cher et plus facile à trouver. Les chefs cuisent la chaire de requin à l’eau salée pour dissimuler son arrière-goût et puis ils la font passer pour un poisson plus coûteux.

8. Les hôteliers n’informent pas les clients quand l’établissement est en rénovation

En règle générale, les hôtels n’informent pas les clients des travaux en cours dans le bâtiment. Mauvaise surprise ! Pour éviter cela, il vaut mieux contacter l’hôtel et poser toutes les questions qui vous intéressent avant de payer pour votre séjour.

9. Les promotions dues à des conditions climatiques extrêmes

Tous les ans, les hôtels proposent des remises importantes pour la basse saison, mais la raison d’une telle générosité est souvent assez banale : le mauvais temps n’attire pas les foules et les hôtels perdent de l’argent pendant des mois. Dans ce qu’on appelle le " cercle de feu " du Pacifique, qui comprend les pays les plus sensibles aux tremblements de terre et aux éruptions volcaniques comme l’Indonésie, les Philippines, le Japon et l’Australie, il y a des centres de crise qui alertent les ministères du tourisme des pays concernés des risques météo éventuels.

10. Un simple transfert de l’aéroport à l’hôtel peut parfois durer plus longtemps que prévu

Si l’hôtel que tu as choisi propose des transferts gratuits, il vaut mieux s’intéresser aux détails. En fait, la plupart du temps, un même bus dessert plusieurs hôtels qui pourraient être très éloignés les uns des autres. Un trajet de 30 minutes peut donc éventuellement prendre 2-3 heures, étant donné que le chauffeur est tenu d’attendre que le bus soit plein avant de quitter l’aéroport.

11. Les activités pour enfants peuvent te coûter cher

Pratiquement tous les messages publicitaires de l’hôtellerie “tout inclus” mentionnent des services destinés aux enfants : du babysitting, des spectacles et des jeux. Par contre, il est assez courant qu’ils “oublient” de préciser que tous ces services sont facturés en supplément. Parfois, la seule activité gratuite est un petit parc aquatique situé dans l’enceinte de l’hôtel, mais les spectacles organisés tous les soirs ne sont pas compris dans la formule.

12. Le pourboire n’est pas un simple geste de courtoisie

Laisser un pourboire à un serveur ou un porteur n’est pas obligatoire dans tous les pays. Cependant, dans les “tout inclus”, le salaire du personnel de service est généralement très bas et les 5-10 euros laissés en pourboire font des fois une vraie différence pour la personne. Attention à votre budget à la fin du séjour !

13. Les activités aquatiques sont aussi très chères

Les photos de touristes heureux qui font du bateau, du ski nautique et de la planche de surf que nous voyons sur les pages internet des hôtels “tout inclus” sont également une sorte d’arnaque. Le fait est que ces activités nous attirent et nous semblent gratuites mais elles ne le sont pas. En réalité, elles sont même très chères. En moyenne, le prix d’une heure varie entre 50 et 200 euros.

14. On peut t’interdire de te baigner dans la mer

Les photos des plages sont toujours très belles mais la baignade dans leur eau turquoise peut être interdite dans certains cas. Par exemple, s’il y a des courants dangereux, les autorités limitent l’accès des touristes à la mer. Tous les ans, l’agence européenne de l’environnement inspecte la qualité de l’eau des plages les plus populaires dans le but de leur attribuer un drapeau bleu si la qualité répond aux normes ou un drapeau noir dans le cas contraire. Les plages situées à côté des ports industriels sont souvent marquées de noir ainsi que les plages polluées par les touristes. Tu as donc intérêt à demander des renseignements sur la plage de l’hôtel avant de le choisir.

15. Un prix élevé pour un joli bronzage

Les hôtels gagnent de l’argent supplémentaire en facturant les chaises longues et les parasols. Une journée à la plage coûte environ 20 euros.

16. Prisonnier de l’hôtel

Pour visiter certains pays, tu n’as même pas besoin de visa et tu t’imagines déjà plonger dans une nouvelle culture. Mais en réalité, une fois sur place, les hôteliers s’efforcent de te retenir dans leur établissement à tout prix : les tours guidés sont tellement chers que les touristes ne quittent que très rarement l’hôtel.

17. Des économies d’électricité

En arrivant à l’hôtel, n’oublie pas de vérifier la puissance du frigo parce qu’il est souvent réglé au minimum afin d’économiser de l’énergie. Très écologique tout ça ! Par contre, la nourriture se détériore très, voire trop vite.

18. Ne t’allonge surtout pas sur le couvre-lit

La première chose à faire en arrivant dans la chambre, c’est enlever le couvre-lit et le cacher dans un placard. Tu n’imagines même pas le nombre de personnes qui étaient là avant toi. Les couvre-lits sont lavés au mieux une fois par mois : le personnel de ménage change les draps après chaque client mais pas les couvre-lits.

19. Des verres pas vraiment propres

Les verres au restaurant et dans la chambre nous paraissent propres mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois, les femmes de ménage essuient juste les verres mais ne les nettoient pas.

20. L’invasion de punaises

Ce problème n’est pas particulier aux petits hôtels pas chers. Les établissements de luxe y sont aussi confrontés : la désinfection ne fonctionne pas toujours. Tu peux retrouver des punaises dans ta valise même après de magnifiques vacances dans des 5 étoiles, parce que les punaises s’installent particulièrement vite dans les matelas, les oreillers et les couettes. Les hôteliers cachent soigneusement ce fait afin de maintenir leur réputation. La désinfection est une procédure longue et les hôtels ne la font pas souvent. La raison est simple : les chambres vides ne rapportent pas d’argent.

21. Si tu réserves une chambre directement avec l’hôtel prépare-toi à perdre ta réservation

Les hôteliers adorent les réservations directes, parce que dans ce cas, ils ne payent pas de commission à l’agence de tourisme. Par contre, en essayant de remplir toutes les chambres à tout prix, ils annulent souvent des réservations individuelles au profit des gros groupes de touristes qui rapportent plus d’argent.

Tu as déjà rencontré ce type de problèmes durant tes vacances ? Partage tes expériences avec nous !

Photo de couverture needpix
1---
38k