Sympa
Sympa

Ces 9 méthodes naturelles permettent de purifier tes poumons

Nos poumons sont un filtre naturel qui nous protège contre les infections et la pollution de l'air, c'est pourquoi il est très important de les préserver pour mener une vie heureuse et saine. Malheureusement, notre système respiratoire peut souffrir des substances nocives présentes dans l'air que nous respirons quotidiennement. La toux sèche, les douleurs thoraciques et l'essoufflement peuvent être des signes avant-coureurs de maladies graves, telles que l'asthme, la bronchite chronique, l'embolie pulmonaire et bien d'autres. Si tu as récemment remarqué au moins l'un de ces symptômes, il faut réagir immédiatement.

Chez Sympa, nous avons fait une liste de méthodes simples et naturelles pour garder tes poumons en bonne santé, ou les guérir s'ils ont été exposés à des facteurs nocifs.

9. Surélève ta tête lorsque tu dors.

En inclinant la tête à 15 degrés lorsque tu dors, tu peux réduire la production de mucus dans ta gorge, empêchant ainsi la toux nocturne. Un oreiller supplémentaire suffit à atteindre la hauteur requise.

8. Demande à quelqu'un de t'aider à expulser le mucus de tes poumons.

Tu peux demander à un ami de te tapoter le dos avec ses mains. Il doit frapper fermement la partie supérieure de ton dos, cela t'aidera à expulser le mucus de tes poumons en te forçant à tousser.

7. Nettoie bien ta maison.

Une maladie pulmonaire grave peut être causée par l'exposition à des moisissures toxiques, qui ont besoin de nutriments et d'eau pour se reproduire. Cela peut déclencher des symptômes tels que l'inflammation, les allergies et les crises d'asthme.

Pour respirer sans difficulté, il faut créer une atmosphère saine pour tes poumons, nettoyer tous les recoins de ta maison, et utiliser un purificateur d'air spécial.

6. Protège tes poumons de la pollution.

Si tu vis dans une zone fortement polluée, il faut te protéger des gaz toxiques qui se trouvent dans l'air que tu respires. Quand tu sors, porte toujours un masque. Tu peux en acheter un doté d'un filtre en charbon actif ou végétal. Il existe également le filtre à particules P100, plus sophistiqué, pour un niveau de protection plus élevé de ton système respiratoire.

5. Ne retiens pas ta toux.

La toux est un processus naturel qui aide tes poumons à se débarrasser du mucus lorsque tu as un rhume ou une grippe. Réprimer une quinte de toux peut entraîner la progression sérieuse de l'infection. C'est pourquoi il ne faut utiliser des expectorants que si tu te sens vraiment mal, ou que tu ne peux pas t'arrêter de tousser.

4. Suis un régime équilibré.

Certains aliments contiennent des vitamines et minéraux qui protègent tes poumons, sans avoir besoin de recourir à des médicaments supplémentaires. Voici quelques conseils sur la façon dont tu peux changer tes habitudes alimentaires pour améliorer ta santé :

  • Suivre un régime à base d'aliments bio t'aidera à diminuer le risque de maladies telles que le cancer du poumon, la bronchite chronique et l'emphysème.
  • Si tu ne peux pas consommer uniquement des aliments bio, essaie au moins d'éviter les produits qui contiennent des conservateurs et des additifs, ainsi que les aliments transformés et préemballés. Avant d'acheter un produit, lis attentivement son étiquette.
  • Ne pas oublier de boire une quantité d'eau suffisante chaque jour. Cela t'aidera à garder tes poumons hydratés et libres de mucus, en plus de faciliter la circulation sanguine.
  • Si tu fumes, ne prends pas de suppléments de bêta-carotène, car ils peuvent augmenter le risque de cancer du côlon, du poumon et de la prostate.

3. Fais quelques exercices simples.

L'exercice physique est important non seulement pour garder la forme, mais aussi pour la santé de tes organes internes, car il contribue à augmenter le flux sanguin et permet aux vitamines et minéraux d'atteindre tes poumons plus rapidement.

Si tu as un problème de respiration, consulte ton médecin avant de commencer un nouveau sport.

L'exercice chinois.

Position initiale : assis sur une chaise ou sur le sol

  1. Inspire en levant les bras et en les plaçant devant toi, puis expire.
  2. Inspire en déplaçant tes bras sur les côtés et en les gardant au niveau des épaules, puis expire.
  3. Inspire en levant les bras vers le haut au-dessus de ta tête, puis expire

Reviens à la position initiale.

Répète l'exercice 10 à 12 fois.

Expulse l'air.

Position initiale : debout sur le sol avec les jambes serrées

  1. Penche-toi lentement vers le bas aussi loin que possible.
  2. Fais sortir autant d'air que possible de tes poumons.
  3. Reviens à la position initiale. Inspire.

Attention : Ne fais pas cet exercice si tu souffres de douleurs au bas du dos ou derrière les jambes.

Étirement latéral.

Position initiale : tiens-toi droit avec tes jambes écartées à l'aplomb des épaules

  • Prends une profonde respiration.
  • Soulève ton bras gauche au-dessus de ta tête, et incline lentement ton corps vers le côté droit tout en expirant.
  • Inspire en revenant à la position initiale.

Fais la même chose de l'autre côté.

2. Respire correctement.

La façon dont tu respires a une influence directe sur ta santé. En règle générale, plus tes poumons sont forts, mieux tu te sens.

Pour augmenter la quantité d'oxygène dans tes poumons et améliorer ta capacité à libérer du dioxyde de carbone, tu peux faire quelques exercices de respiration.

Respiration avec lèvres fermées

  1. Inspire par le nez pendant deux à trois secondes.
  2. Expire lentement avec les lèvres pincées pendant quatre à neuf secondes.

Cet exercice peut également t'aider à gérer efficacement une crise d'asthme et à te calmer.

Respiration diaphragmatique.

Position initiale : allongé à plat sur le dos

  1. Mets une main sur ton ventre et l'autre sur ta poitrine.
  2. Inspire par le nez pendant deux à trois secondes en gonflant ton ventre vers l'extérieur.
  3. Expire avec les lèvres serrées en appuyant doucement sur ton ventre pendant trois à quatre secondes.

Durée : Cinq minutes

Bien que ce genre de respiration ne soit pas très utilisée, elle peut t'aider à augmenter ta capacité pulmonaire et à renforcer tes poumons.

Respiration en "bourdonnant".

  1. Prends une grande inspiration par le nez.
  2. Pendant que tu expires, effectue un "bourdonnement".

Ce genre de respiration peut t'aider à renforcer ton diaphragme, et tes poumons auront plus d'oxygène.

Anulom-Vilom Pranayama.

Position initiale : confortablement assis sur le sol dans la position padmasana (position du lotus). Mains sur les genoux avec les paumes vers le haut.

  1. Soulève un de tes bras et bouche-toi une narine avec un doigt. Inspire profondément.
  2. Bouche l'autre narine et expire.
  3. Inspire par la même narine que celle avec laquelle tu viens d'expirer.
  4. Bouche-la et expire avec la première.

Durée : Trois minutes pour les débutants, 15 à 20 minutes pour les habitués.

1. Utilise l'acupuncture.

D'après le guide des points d'acupression, il existe des points sur ton corps qui peuvent soulager les problèmes respiratoires et la toux. L'un d'eux est situé à la base du pouce. Appuie sur ce point pendant trois minutes et observe les résultats.

Lequel des conseils ci-dessus trouves-tu le plus efficace ? Connais-tu d'autres méthodes pour rendre tes poumons plus sains ? Donne-nous ton avis dans les commentaires.

Illustrateurs Natalia Kulakova y Oleg Guta pour Sympa
Sympa/Conseils/Ces 9 méthodes naturelles permettent de purifier tes poumons
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire