Sympa

Jette un coup d’œil à cet étrange texte qui peut t’aider à prendre des notes plus rapidement

Nous tenons souvent pour acquis qu’il est très facile de “prendre des notes” de nos jours. En effet, on peut enregistrer un fichier audio ou même filmer une vidéo en un claquement de doigts, et les enseignants peuvent également partager leurs présentations en ligne avec tous leurs élèves. On se demande d’ailleurs comment les gens ont pu survivre à l’époque des stylos et du papier. Eh bien tu vas être surpris... Les gens avaient leur propre système d’écriture secret pour rendre la prise de notes encore plus facile.

Chez Sympa, nous aimons l’écriture, et nous aimons certainement les écrivains. C’est pourquoi nous allons partager avec toi l’histoire intéressante d’un secret du journalisme et du secrétariat, qui a évolué et changé au fil des ans.

Tu as peut-être déjà entendu des personnes parler d’écriture en “sténographie”. C’est un système d’écriture conçu pour être bien plus rapide que l’écriture dite cursive. Voici un exemple de cette méthode, telle qu’elle a été développée par John Robert Gregg dans son livre Gregg Shorthand ; A Light-Line Phonography for the Million.

Au premier regard, ces dessins peuvent ressembler à des hiéroglyphes étrangers, mais en fait, ce n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air. L’idée de John Robert Gregg était d’utiliser des symboles représentant des sons afin de remplacer les lettres traditionnelles, et de les réduire aux formes les plus simples possibles. Cela s’est avéré très efficace, car un même symbole peut correspondre à plusieurs lettres et sons. Par exemple, le son “KE” peut à la fois être désigné par les lettres “C”, “K”, ou encore “QU”

La longueur des traits peut aussi modifier le son que représente chaque symbole. Une ligne diagonale qui s’étend sur un espace correspond ainsi au son “TE”, mais en allongeant cette ligne, le son se transforme en “DE”. Pour simplifier encore plus les choses, certains mots courants comme “ce”, “le”, ou “pour” avaient également leurs propres symboles. Ce système s’est ainsi montré très efficace.

Une fois qu’une personne apprend à utiliser ce système, elle peut écrire jusqu’à 280 mots par minute ! Pour te donner une idée, une personne moyenne parle à un rythme de 125 à 150 mots par minute. Comme tu peux le deviner, l’écriture “sténo” est devenue partie intégrante de nombreux métiers où la prise de notes était importante, comme dans les domaines juridique, médical, ou le secrétariat.

Que penses-tu de cet article ? As-tu tes propres astuces pour te faciliter la prise de notes ? Fais nous part de tes méthodes dans les commentaires !