Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les recruteurs ont expliqué quels détails de la tenue peuvent améliorer ou réduire tes chances en entretien d’embauche

427-
39k

Selon les statistiques, l’employeur prend la décision d’embaucher ou pas le candidat les 90 premières secondes. En si peu de temps, on ne peut évaluer que l’apparence et le comportement en général, ce qui veut dire que la tenue vestimentaire joue un rôle essentiel. La plupart des gens savent que les tenues négligées, trop décontractées et provocantes sont à éviter en entretien. Mais tout n’est pas aussi simple qu’on ne le pense.

Sympa a voulu savoir ce que les recruteurs disent de l’influence de la tenue vestimentaire d’un candidat sur leur décision de faire une offre ou de renoncer.

1. La couleur de tes vêtements a un impact sur l’impression que les autres se font de toi

Une des plus grandes plateformes sur l’emploi et la carrière CareerBuilder a fait un sondage auprès des recruteurs pour voir quelles couleurs sont les plus attendues en entretien. On a appris que le gris est synonyme de compétence professionnelle et de logique, le blanc est associé à la capacité de se concentrer, le noir caractérise un leader, le violet et le vert reflètent la confiance en soi et la créativité.

La couleur orange est la plus déconseillée par les employeurs, parce qu’elle manque de professionnalisme. Le dynamisme des couleurs jaune et rouge peut fatiguer l’interlocuteur. Le bleu est à privilégier parce que selon beaucoup de recruteurs, le candidat qui le porte cadrerait parfaitement dans l’équipe.

2. La tenue excentrique révèle beaucoup sur qui tu es

La tenue vestimentaire trop excentrique ou provocante montre à l’employeur potentiel que le candidat veut attirer l’attention à tout prix. Ça peut avoir l’effet inverse aux yeux du recruteur : la créativité du candidat peut être remise en question. Les professionnels RH le confirment bien. Même si tu postules à un poste qui demande la vision créative, l’esprit rapide et le talent de résoudre des problèmes de façon inhabituelle, opte pour un look plus ou moins classique.

Il vaut mieux faire voir sa personnalité hors du commun à l’aide des accessoires qui mettraient en valeur la tenue : un bracelet et une montre originaux, des lunettes et une broche insolites. Mais évite d’avoir trop de détails indiscrets, car ils sont capables de tuer le bon goût. Par exemple, avoir des lunettes posées sur le sommet du crâne, ça fait un look peu stylé.

3. Le recruteur renoncera immédiatement à ta candidature, s’il voit que ta tenue n’est pas adaptée au poste convoité

Avant l’entretien d’embauche, tu dois te donner la peine d’apprendre le code vestimentaire de l’entreprise dans laquelle tu voudrais travailler. D’une part, le style sobre et discret est souvent considéré comme universel pour beaucoup de professions sérieuses. Le tailleur classique serait idéal dans l’ambiance sérieuse de la banque. D’autre part, on ne s’habille pas pareil partout. Dans une boîte de pub, le style est peu formalisé, et y porter une cravate serait une maladresse. Ta façon de t’habiller doit donner aux intervieweurs l’impression que tu partages leurs valeurs et leurs goûts. Si tu te présentes en tenue inadaptée au domaine d’activité de l’entreprise, tu suggérerais un désir inconscient de te faire refuser le poste.

Si tu postules dans le domaine des activités créatives (photographe, musicien, designer, acteur, journaliste), opte pour des vêtements plus casual qui valoriseraient ta personnalité unique. Mais il faut veiller en même temps à ce que ton image ne soit pas trop décontractée. La même chose avec les interviews dans de nouvelles entreprises innovantes où l’on adopte souvent la libéralisation vestimentaire. La nouvelle génération des millennials qui y travaillent refuse le diktat du dress code.

4. Le recruteur voit toujours si tu es mal à l’aise dans tes vêtements complètement neufs

Si tu as acheté une pièce de vêtement spécialement pour l’entretien d’embauche, il faut s’efforcer de mettre ta nouvelle tenue au moins une fois avant l’interview pour comprendre si elle te rend confiant et plus sûr de toi et pour avoir le temps de retrouver ses défauts éventuels. Sinon, les vêtements neufs peuvent te jouer un mauvais tour. Par exemple, si tu oublies de couper des bouts de fil ou des croisillons sur les fentes, ça ruinera les effets bénéfiques de ton nouveau costume.

Les erreurs les plus répandues sont de ne pas couper les coutures des poches et ne pas enlever les croisillons au dos de la veste (du blazer, du manteau). Les fentes sont toujours cousues avec un petit croisillon de fil de la même couleur, parce que cela permet que le vêtement ne se froisse pas lors de son transport. Une fois que tu as acheté ta nouvelle veste, pense à ôter ces croisillons.

5. Si tu ne te sens pas bien et confiant dans tes vêtements, cela saute aux yeux immédiatement

Il faut absolument prendre la peine de s’apprêter pour l’entretien. Mais si tu ne te sens pas pleinement toi-même dans les vêtements choisis, cela cause le manque de confiance. Le recruteur le remarquera inévitablement.

Il ne faut pas opter pour les vêtements trop amples ou trop étroits. Préfère les pièces en tissue infroissable : ton image impeccable te rendra plus sûr de toi. Évite d’avoir le maquillage excessif et une coiffure qui laisse à désirer, même si tu veux t’afficher plus décontracté (voir Point 3). Pour réussir son entretien d’embauche, le plus important est de toujours rester fidèle à soi-même et de se sentir bien dans sa peau.

Et toi ? Penses-tu que ces astuces marchent vraiment lors de l’entretien d’embauche ? As-tu jamais raté ou réussi ton interview avec les professionnels RH ? N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience dans les commentaires !

427-
39k