Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les règles de conduite dans le cas d’une rencontre avec un chien errant. Elles pourraient un jour te protéger ou même te sauver la vie

Le chien est le meilleur ami de l’homme jusqu’à ce qu’il soit laissé à lui-même. Un chien qui vit selon les règles sévères de la rue a plus de points communs avec un loup qu’avec un toutou domestique : les animaux errants s’unissent en meutes et vivent dans certaines zones qu’ils protègent des autres animaux. De plus, tout comme les habitants de la forêt cités plus haut, ils n’ont pas peur des humains du tout.

La rédaction de Sympa a découvert ce qu’il faut faire si tu te retrouves face à face avec un chien agressif, et nous allons te le raconter dans notre article d’aujourd’hui.

En rencontrant un chien errant, ne t’enfuis pas et n’essaies en aucun cas de lui lancer quelque chose.

Lors d’une rencontre avec un chien, n’essaies pas de courir pour t’éloigner de lui : sinon il pourrait penser que tu veux jouer avec lui et se mettra à courir après toi.

La meilleure solution :

  • Rester à une distance sûre et attendre tranquillement que l’animal parte.
  • Revenir lentement en arrière, en surveillant la réaction du chien. S’il te suit, arrête-toi. S’il reste immobile, continue à reculer au même rythme. Dès que le chien se détourne, tu pourras continuer ton trajet à ton rythme habituel.

Tu peux aussi distraire le chien en posant quelque chose entre lui et toi. Il peut s’agir d’un sac à dos, d’un parapluie, voire même d’une chaussure ou d’une veste. L’animal interprétera ce nouvel obstacle comme étant une barrière entre lui et la proie potentielle, et cela le distraira.

Si tu es à vélo ou que tu utilises un autre moyen de transport du genre, tu attises alors encore plus d’attention.

Les chiens errants réagissent aux mouvements et font souvent preuve d’une certaine agressivité, plus particulièrement envers les vélos. Si un chien se met à te poursuivre alors que tu es à vélo ou en scooter, la solution la plus sûre est de t’arrêter : l’animal se désintéressera alors presque immédiatement de sa nouvelle “victime”.

Tu pourras continuer ton trajet lorsque le chien se retournera et se dirigera dans une autre direction. N’essaie pas d’accélérer, car les chiens courent très vite et te rattraperont sûrement en un rien de temps.

Si tu te promènes avec ton propre animal de compagnie, tu devras probablement choisir entre te mettre en danger ou mettre en danger ton animal.

Si un chien montre les dents à ton animal, il est logique de prendre ce dernier dans tes bras, mais dans ce cas, l’agresseur pourrait réagir au mouvement et se jeter sur vous. La meilleure solution est de faire diversion, en criant (mais cela peut exciter l’autre animal), en produisant un bruit inattendu ou encore en l’arrosant avec de l’eau.

Ici, il n’existe pas de solution correcte. Si tu ne peux pas te permettre de laisser ton animal sur le sol, mieux vaut le jeter par-dessus une clôture ou le poser sur un arbre (s’il s’agit d’un chat).

Cependant, il existe un autre conseil universel : au lieu de prendre ton animal dans les bras, essaie plutôt de distraire le chien. Si tu as une friandise avec toi, lance-la au chien agressif. Généralement, les animaux errants meurent de faim et ne refusent jamais de manger ce qu’on leur propose. La solution idéale serait de jeter de la nourriture de plus en plus loin de toi : le chien se retrouvera finalement à une certaine distance et se calmera un peu, et toi, tu pourras tranquillement t’en aller.

Utiliser une bombe lacrymogène n’est pas vraiment une bonne idée, même si c’est conseillé dans de nombreux forums. Cela peut mettre le chien en colère et le rendre encore plus dangereux.

Si un chien est prêt à attaquer, ne le regarde en aucun cas dans les yeux : il pensera que tu le mets au défi.

L’un des pires scénarios, c’est quand le chien s’approche de toi et se met à grogner. S’il est tout seul, tu peux faire un pas agressif vers lui et crier “Non !” ou “Va-t-en !”.

Si crier n’aide pas, tu peux tout simplement te figer et rester sur place sans regarder l’animal dans les yeux : pour les chiens, un contact visuel est le signal du début du combat. Par contre, lorsque tu restes figé comme un poteau, le chien pense que tu es une proie ennuyeuse et il s’en ira tout simplement après t’avoir aboyé dessus.

Si le chien s’est approché et commence à te renifler, laisse-le faire. Ne bouge pas et ne lui tend en aucun cas ta main : il pourrait interpréter ce geste comme une attaque.

Le conseil de frapper l’animal à un certain endroit (généralement il est question du nez) ne t’aidera probablement pas, car les chiens se déplacent vite et tu n’arriveras sûrement pas à le faire à temps. De plus, une gesticulation active des mains ne fera que le mettre encore plus en colère.

Bien évidemment, la meilleure façon de se protéger d’un animal agressif est de ne pas le rencontrer du tout. Si tu entends un aboiement fort ou si tu aperçois une meute, mieux vaut faire un détour, même si cela augmentera considérablement le temps de ton trajet.

Rencontres-tu souvent des chiens errants dans la rue ?
Que fais-tu d’habitude dans les cas pareils ? Partage ton expérience dans les commentaires !