Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les scientifiques ont peut-être trouvé un moyen d’empêcher le vieillissement, et nous sommes particulièrement enthousiastes à ce sujet

Les histoires et légendes parlant de fontaine de jouvence ou de pierre philosophale ont torturé de nombreux esprits pendant des siècles. À l’ère de la science, nous avons enfin découvert que le vieillissement est déterminé par nos gènes, et la seule chose que nous pouvons faire, c’est finalement accepter que tôt ou tard, nous vieillirons, et ça se verra. Mais le scientifique australien David Sinclair pense au contraire que le vieillissement est une maladie comme une autre, qui peut être traitée.

Chez Sympa, nous sommes curieux de tout ce qui se passe dans le monde de la science. Aujourd’hui, nous sommes heureux de faire part à tous nos lecteurs de ces incroyables recherches qui pourraient finalement ralentir le processus de vieillissement, et qui nous permettraient de profiter plus longtemps de notre bonne santé et de notre bien-être, ce qui changerait certainement le monde.

Il ne vieillit pas ?

“À l’approche de la cinquantaine, j’apprécie que les gens me disent que j’ai l’air plus jeune que je ne le suis vraiment.
Quel est mon secret ? Une bonne alimentation ? De l’exercice régulier ? Des pilules miracles ?
Non : j’utilise de vieilles photos.”

David Sinclair, un scientifique australien très respecté, va bientôt avoir 50 ans. C’est un vrai bourreau de travail, et il ne fait pas beaucoup d’exercice, il n’a pas un seul cheveu blanc, mais selon de nombreux tests génétiques, son âge biologique serait de 31 ans !

Molécules anti-vieillissement : Mythe ou réalité ?

Ses recherches portent sur les molécules “anti-vieillissement”, et il pense qu’elles pourraient faire gagner jusqu’à 10 ans d’espérance de vie, tout en profitant d’une bonne santé physique. David affirme que sa mère a prolongé sa vie d’environ 20 ans après avoir souffert d’un cancer du poumon, juste en prenant les molécules que son fils lui donnait. Son père a 79 ans, il prend aussi ces pilules depuis des années, et il pratique encore le rafting et la randonnée. Sa femme, ses collègues et même ses chiens prennent tous ces molécules miracles, et ils en apprécient tous les résultats.

Le vieillissement est une maladie que l’on peut traiter.

David Sinclair prétend que le vieillissement est une maladie qui peut être traitée comme n’importe quelle autre. Étant donné que le vieillissement touche tout le monde, les gouvernements ne reconnaîssent pas qu’il s’agit d’une maladie à part entière, et par conséquent, ils n’approuveront aucune pilule permettant de la traiter.

Le Dr Sinclair souhaite que l’Australie devienne le premier pays à déclarer que le vieillissement peut être soigné. Mais jusqu’à maintenant, les compagnies pharmaceutiques et biotechnologiques ne peuvent pas développer de traitement anti-vieillissement comme ils le feraient pour d’autres maladies. Tout ce qu’elles peuvent faire, c’est produire des médicaments traitant les maladies liées au vieillissement, et ainsi essayer de maintenir certains organes en bonne santé.

Reprogrammation génétique

“Sortie au laboratoire de Harvard avec Bjarke Ingels : pourquoi un architecte de renommée mondiale et un scientifique vieillissant travailleraient-ils ensemble pour changer le monde ? Restez attentifs pour le savoir.”

Beaucoup d’entre nous ont déjà accepté que le vieillissement est “programmé” par notre ADN, mais David Sinclair n’y croit pas. Selon lui, les molécules de l’épigénome envoient des signaux chimiques spécifiques à notre génome, ce qui conduit à notre vieillissement. Au fil des années, il en est arrivé à la conclusion qu’au lieu d’essayer de mélanger et modifier les gènes, nous pouvons arrêter le vieillissement en disant simplement quoi faire aux gènes de l’épigénome.

Le stress biologique est le véritable secret de la jeunesse

Au fur et à mesure que nous vieillissons, les gènes présents dans nos cellules changent, et ils dégénèrent peu à peu, et nous commençons à vieillir. En stimulant un type spécial d’enzymes appelées sirtuines, celles-ci “désactivent” certains des gènes accélérant habituellement le processus de vieillissement. Ceci provoque un stress biologique, et oblige le corps à mettre tout en œuvre pour se maintenir en bonne santé.

Comment le stress biologique se déclenche-t-il ?

Auparavant, personne n’avait la moindre idée de ce qu’étaient les sirtuines et qu’on pouvait les trouver chez les mammifères. Plus tard, leurs caractéristiques ont été identifiées, et les scientifiques ont découvert que les sirtuines pouvaient être stimulées en consommant moins de calories, et en faisant plus d’activité physique. L’étape suivante consistait à stimuler les sirtuines en “activant” le stress biologique, mais sans passer par le sport ou le régime. Les molécules de resvératrol, que l’on trouve dans la peau des raisins et en petites quantités dans le vin rouge, ont été la prochaine grande découverte. De grandes quantités de resvératrol ont été trouvées pour permettre de stimuler les sirtuines chez des souris de laboratoire.

Une molécule d’importance capitale

David ne s’est pas arrêté là, et il a poursuivi ses recherches. Un autre domaine de recherche dans lequel il a travaillé est l’étude de la nicotinamide adénine dinucléotide (NAD +). David appelle ces molécules la “fontaine de jouvence”. Le NAD+ régule presque tous les mécanismes les plus importants de notre organisme, mais leur niveau diminue avec l’âge. David pense fermement que la remise à niveau de ces NAD+ pourrait avoir un effet positif sur nos organes internes, comme le foie, le cœur, les organes reproducteurs, les reins, les muscles, le cerveau, et même le système nerveux.

Expériences concluantes

Des expériences réalisées sur des souris ont démontré qu’en administrant des stimulateurs de NAD+, les scientifiques parvenaient à rendre une vieille souris aussi active qu’une jeune souris. De plus, après avoir consommé les mêmes molécules, les jeunes souris devenaient beaucoup plus fortes et endurantes.

Il y a encore beaucoup à faire

“C’est un plaisir de rencontrer une légende du sport, @des_linden, première gagnante du Marathon de Boston en 33 ans @lifebiosciences à Boston. J’ai passé l’après-midi à lui expliquer ma théorie qui indique pourquoi l’exercice physique ralentit le vieillissement, mais je n’arrive pas à expliquer pourquoi je n’arrive pas à bouger mon propre cul.”

L’objectif principal des recherches de David est de prolonger la santé des personnes âgées. Inutile de dire que de nombreuses personnes en Australie ont déjà prouvé que ces molécules fonctionnent. David Sinclair a l’intention de poursuivre ses recherches très prometteuses, et qui sait, peut-être qu’il parviendra un jour à révolutionner le monde !

Et toi, que penses-tu de ces recherches ? Soutiens-tu les idées de David ? Peux-être penses-tu au contraire que la nature est bien faite et qu’il ne faut en aucun cas tenter d’aller à son encontre ? Nous sommes impatients de lire ton opinion dans la section commentaires ! Et bien entendu, partage cet article avec les personnes de ton entourage afin de connaître leur avis sur le sujet !

Photo de couverture depositphotos.com