Sympa

Un couple a décidé de savoir ce qui se passerait s’ils mettaient des œufs de caille achetés dans un supermarché dans une couveuse

Un utilisateur de Pikabu et sa femme ont décidé de mener une expérience pour savoir si l’on pouvait faire éclore chez soi des œufs de caille achetés dans un supermarché. Dans sa publication, l’auteur décrit en détail comment leur est venu l’idée de faire cette expérience et quelles sont les difficultés qu’ils ont dû affronter.

Sympa doit admettre que les membres de l’équipe ont lutté pour résister à la tentation d’aller acheter des œufs après avoir lu cette histoire ! À la fin de l’article, nous avons préparé un bonus pour toi, afin de te montrer une façon peu conventionnelle de te faire de nouveaux amis.

Comment est née l’idée d’élever des cailles

Le couple a offert un incubateur à ses parents et a décidé de vérifier d’abord comment il fonctionnait. Ils avaient peu de temps pour effectuer le test, alors ils ont choisi l’option la plus abordable : les œufs de caille d’un magasin. Pour que les cailles pondent des œufs, elles sont élevées avec les mâles, contrairement aux poules, de sorte que les œufs ont plus de chances d’être fécondés. Une recherche sur le Web a confirmé qu’il est possible d’élever des cailles à partir d’œufs achetés dans un supermarché. Même il est possible de le faire à l’aide d’un radiateur normal, comme l’ont fait un écolier et une jeune fille russe. Il faut vraiment un incubateur.

Le couple a acheté 80 œufs dans un supermarché, qui étaient entreposés directement dans la zone de vente et non pas dans un réfrigérateur, pour qu’ils soient le plus frais possible. À la maison, ils les ont vérifiés un à un à l’aide d’une lampe torche et en ont jeté 18 (cassés). Comme les œufs de caille ont des taches, ils ne pouvaient pas voir s’ils étaient fécondés ou pas.

Ils ont déposé 62 œufs dans la couveuse et ont attendu pour voir le résultat

La température dans l’incubateur doit être de 37,8°C, et le taux d’humidité du premier au dixième jour de 80 %. Le 10ème jour, l’humidité doit être réduite à 40 %, et la température reste inchangée. Le 15e jour, l’humidité doit être augmentée jusqu’à 75 % et la température doit descendre à 37,2°c. Le duo comptait faire éclore de 3 à 5 œufs, mais après 17 jours, ils ont remporté un succès qui a dépassé toutes leurs attentes.

Premier poussin à être sorti de l’œuf

Dès les premières heures, les poussins se déplacent énormément à l’intérieur de l’incubateur, donc lorsqu’ils sèchent, on doit les transférer rapidement dans une boîte chauffée.

Voici à quoi ressemble une caille le lendemain de son éclosion

Un petit poussin de 3 jours ne pèse que 8 — 9 grammes

Au lieu d’avoir entre 3 et 5 poussins, le couple a élevé une petite ferme de 19 oiseaux

Dès le quatrième jour, les poussins étaient déjà pleins d’énergie : ils ont sauté, couru dans la boîte et ont même essayé de voler !

Ils ont eu quelques difficultés : 5 poussins avaient des problèmes. Comme ils avaient les pattes tendues, ils ne pouvaient pas se lever et rampaient sur le ventre. Les agriculteurs appellent ces poulets des “hélicoptères”. Le couple a attaché leurs pattes avec du fil de laine, et le lendemain, les “hélicoptères” ont réussi à se relever tout seuls.

Comment ils ont nourri les poussins

Les deux premiers jours, les poussins ont mangé un œuf de poule haché finement, les troisième et quatrième jours, de la nourriture hachée et un mélange d’œufs, de fromage cottage et de blé moulu. Après le cinquième jour, l’alimentation se composait uniquement d’aliments granulés.

Comment s’est terminée l’expérience

Au départ, la famille avait prévu de garder les 4 ou 5 poussins qu’ils pensaient obtenir dans une cage sur le balcon, pour les garder comme animaux de compagnie. Mais comme le résultat a dépassé leurs attentes, ils sont tous partis au village, dans la ferme des parents.

Bonus : Erika Lim, une Malaisienne, a acheté un œuf de canard dans un restaurant et l’a élevé comme un ami

Au début, il devait servir pour préparer un plat asiatique : l’œuf Balut. Mais Erika a décidé de sauver au moins un canard de ce terrible sort. Aujourd’hui, la jeune femme a donc une nouvelle amie nommée Daisy. En plus, Daisy pond 1 œuf toutes les 25 heures alors Erika n’a plus besoin d’en acheter en magasin.

Aimerais-tu essayer d’élever un oiseau à partir d’un œuf : caille, poule, perroquet ou peut-être même une autruche ? Raconte-nous dans les commentaires ci-dessous.

Photo de couverture as91 / Pikabu