Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici 7 bonnes recommandations de défense personnelle d’un professionnel

----
47k

De nombreux articles de défense personnelle nous expliquent en détails comment appliquer les techniques efficaces d'autodéfense ; celles-ci sont utiles à connaître. Notamment pour les femmes qui ont moins de puissance musculaire que les hommes en cas d'agression. Vous aussi, prenez connaissance de ces techniques.

Sympa a rassemblé pour toi des recommandations efficaces et des techniques simples que tu pourras apprendre et utiliser dans différentes situations. Tu pourras les réaliser indépendamment de la stature et du poids de ton agresseur.

1. Pour commencer, rappelle-toi de ces zones vulnérables.

Aussi grand et fort que soit son adversaire, tu peux le neutraliser. En fait, tu peux neutraliser n'importe qui si tu gardes en mémoire ces zones vulnérables. Les principales sont : les yeux, le nez, la gorge, le plexus solaire, l’entrejambe et les genoux.

Tu peux attaquer comme tu l'entends, mais pour être à 100 % sûr de ta victoire, il vaut mieux la peine de se rappeler ces techniques efficaces pour affaiblir ton adversaire.

2. Les techniques les plus efficaces et simples.

Une des meilleures techniques est de bloquer le poignet ; cela fera pleurer de douleur le géant et il se mettra à genoux. D'une main attrape l’auriculaire et l'annulaire de ton opposant et avec l'autre main attrape son majeur et son index. Puis, tire les doigts de chaque côté et repousse le poignet vers le haut en même temps.

Si tu n'as pas la possibilité d'attraper la main de ton adversaire, frappe avec un doigt ou avec le poing la zone entre les clavicules, plus communément connue comme la pomme d'Adam. Tu désorienteras l'ennemi en l'obligeant à porter les mains sur sa gorge et à se remettre de la frappe.

Une des frappes utile et connue en self-défense est la frappe dans la région de l’entrejambe. C'est en général le premier endroit où l'on te conseille de frapper.

Un coup dans cette zone paralyse littéralement ton ennemi ; pendant qu'il se remet de ta frappe, tu pourras t'échapper.

3. Si on t'attrape de face.

Si l'on attrape de face de telle manière que tu ne puisses pas lever les mains, fais ce qui suit : rassemble tes mains et place-les en forme de cadenas dans la zone pelvienne. Cela créera une résistance suffisante entre ton agresseur et toi.

Après cela, frappe de toutes tes forces le nez de ton adversaire avec ton front. Après ce coup, ton opposant reculera et le moment sera opportun pour lui envoyer un coup de genou dans les parties génitales.

Si ton adversaire est très proche de toi, tu as aussi la possibilité de te protéger en utilisant la base de ta paume ; redresse son bras gauche et avec la base de la main droite frappe brusquement ton adversaire sur la mâchoire ou sur le nez. Ensuite, donne-lui le fameux coup de genou dans l'entrejambe.

En conséquence ton adversaire sera désorienté et ne pourra pas bouger pendant un long moment.

4. Comment libérer tes mains.

Tu peux facilement te libérer si l'on t'attrape le bras si tu gardes en mémoire la règle du “pouce”, qui consiste à tourner la main en direction du pouce de ton adversaire.

S'il a pris ta main et qu'il la maintient fortement, tourne ton poignet avec un mouvement circulaire brusque du côté du pouce de l’adversaire. Quand la main du délinquant se trouvera sous la tienne, lève-la vers toi de manière brusque.

5. Si on t'attrape par derrière.

Il arrive fréquemment que les malfaiteurs attaquent dans le dos et dans ce cas les mains de la victime sont maintenues de telle manière qu'il ou elle ne peut pas les bouger.

Pour s'échapper de cette emprise, incline-toi brusquement vers l'arrière et essaye de frapper l'opposant avec ta nuque. Si tu n'y arrives pas, cela ne fait rien, notre objectif est que l'agresseur fasse un pas et avance un pied.

Incline-toi brusquement vers le bas, attrape son pied et redresse-toi en tirant son pied vers toi. Suite à cela, le centre de gravité agresseur changera et il ne sera pas difficile pour toi de l’attirer sur le sol, cela même s'il est très grand.

6. Si on s'approche de toi et t'attrape sur le côté.

Le coup de coude est l'un des coups les plus traumatiques dans presque tous les arts martiaux. Il faut utiliser cette technique si ton adversaire attaque sur le côté.

Frappe avec des mouvements circulaires les tempes, la mâchoire ou le nez de ton ennemi. Après avoir été frappé, l'agresseur reculera ; ce sera le bon moment pour lui donner un coup de coude sur l'abdomen ou sur la poitrine.

Les coups de coude sont tellement douloureux que ton attaquant sera mis hors d’état de nuire.

7. Si tu te retrouves coincé contre un mur.

Il arrive souvent que les malfaiteurs poussent leurs victimes dans un coin ou contre un mur. Dans ce cas, il faut se rappeler les zones vulnérables et selon votre position, utiliser une des frappes préalablement exposées.

  • Si les deux mains de ton opposant sont posées sur le mur, ouvre ta main et frappe-le sur les aisselles.
  • Si ton agresseur n’utilise qu’une main pour te maintenir, tu as la possibilité de surprendre ton adversaire avec un coup sur la poitrine, la mâchoire ou le cou.
  • L'une des techniques les plus efficaces et puissantes est le coup de tête. Fais-toi un peu plus petit que son adversaire (en te baissant par exemple). Ensuite, saute avec un mouvement fort et frappe sa mâchoire avec ton front. Cette technique désorientera ton opposant te donnera la possibilité de échapper.
Illustratrice Alena Sofronova pour Sympa
----
47k