Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici comment agir face à 9 situations extrêmes

Une foule de films montrent des personnages se retrouvant confrontés à des situations hors du commun. Mais qu’il s’agisse de catastrophes naturelles ou d’attaques d’animaux sauvages, les acteurs semblent toujours trouver la solution. Pourtant, dans le monde réel, les choses peuvent s’avérer un peu plus délicates et t’obliger à réagir bien plus vite que les acteurs ne le font dans les films. Apprendre quelques techniques de survie essentielles t’aidera à faire face à tout danger potentiel pour toi ou tes proches.

Sympa aimerait te donner quelques précieux conseils qui t’aideront à réagir correctement si tu es confronté à des situations dangereuses.

1. Si tu es chez toi pendant un cambriolage

  • À éviter : la plupart des cambrioleurs s’enfuient s’ils se rendent compte que quelqu’un est à la maison. Si cela se produit, tu n’as pas besoin de jouer au héros et de leur courir après. De plus, lorsque tu entends le premier bruit alarmant, ne te mets pas à fouiller la maison, au risque de te retrouver nez à nez avec les intrus.
  • À faire à la place : reste calme et vérifie que quelqu’un est bien entré chez toi en écoutant attentivement. Identifie rapidement une issue pour t’échapper. Si tu n’en trouves pas, trouve une bonne cachette et appelle immédiatement la police. Reste aussi silencieux que possible et suis leurs instructions.

    Si tu peux voir les intrus de l’endroit où tu te trouves, essaie de mémoriser le plus d’éléments possibles à leur sujet. Les caractéristiques générales comme la taille, le poids et la tenue vestimentaire aideront la police à les identifier.

2. Si tu fais du saut en parachute et que ton parachute fonctionne mal

  • À éviter : un spécialiste suédois affirme que tomber avec la tête tournée vers le bas peut porter ta vitesse à 420-430 km/h. Donc, non seulement tu atteindras le sol plus tôt, mais tes possibilités de survie seront minces, voire nulles.
  • À faire à la place : tout d’abord, tu dois rester aussi calme que possible. Ensuite, tu dois étirer tout ton corps, ce qui te permettra de maintenir ta vitesse de chute autour des 200 km/h (124 m/h). Si tu vois un terrain d’atterrissage possible, essaie de diriger ton corps vers ce point. La dernière étape consiste à redresser ton corps lorsque tu es proche du sol afin d’atterrir sur tes pieds.

3. Si tu es pris dans une inondation

  • À éviter : ne marche pas dans de l’eau en mouvement d’une profondeur de plus de 15 cm. Plus précisément, si l’eau monte au-dessus de tes chevilles, cesse de marcher dans cette direction. Le cours d’eau pourrait te submerger même si tu as l’impression de pouvoir y résister. De même, si tu es près de câbles électriques, ne fais pas l’erreur de les toucher, surtout si tes mains sont mouillées.
  • À faire à la place : coupe l’alimentation électrique et débranche toutes les prises. Si tu es à l’extérieur de ta maison, utilise un bâton pour marcher dans l’eau, car cela t’aidera à tester la fermeté du sol. Si tu tombes sur de l’eau qui coule bien au-dessus de tes chevilles, fais immédiatement demi-tour. La plus grosse erreur que tu puisses faire est de sous-estimer la puissance de l’eau.

4. Si tu es pris dans un blizzard dans la nature

  • À éviter : la première chose dont tu dois te souvenir est que manger de la neige peut être une très mauvaise idée. Cela peut faire baisser la température de ton corps et provoquer une hypothermie. De plus, être vêtu trop légèrement peut constituer une grave menace pour ta santé. Si, au contraire, tu es dans ta voiture, coupe le moteur et ne la quitte pas jusqu’à ce que la tempête soit terminée.
  • À faire à la place : tu dois être habillé correctement chaque fois que tu te rends dans un endroit où il y a un risque de neige. Si une tempête survient, essaie de trouver une congère ou une pente enneigée et creuse une grotte d’au moins deux mètres de profondeur. Tu dois aussi emporter avec toi un kit de feu que tu utiliseras une fois que tu seras dans ta grotte. De cette façon, non seulement tu resteras au chaud, mais les sauveteurs pourront te trouver plus rapidement.

5. Si un volcan entre en éruption près de chez toi

  • À éviter : garder tes fenêtres et tes volets ouverts peut t’offrir une vue imprenable, mais les cendres volcaniques peuvent causer des dommages irréversibles à tes poumons. Si tu te trouves à l’extérieur, ne reste pas dans les dépressions de terrain et les espaces ouverts. Les débris et la lave peuvent t’atteindre beaucoup plus facilement de cette façon.
  • À faire à la place : ferme toutes les fenêtres et les volets et enfile un vêtement à manches longues et un pantalon. Si tu es à l’extérieur, trouve un point haut et protège-toi des débris volants. Porte un masque et des lunettes pour protéger tes yeux et tes voies respiratoires. Une fois l’éruption terminée, monte sur ton toit et nettoie les cendres qui s’y trouvent, car elles peuvent conduire à son effondrement à cause du poids.

6. Si un hippopotame commence à te poursuivre

  • À éviter : si tu vois un hippopotame à courte distance, ne songe pas à t’approcher furtivement de lui, car il n’aime pas être surpris. Il faut éviter les eaux peu profondes car c’est là que les hippopotames aiment se trouver, et ils peuvent t’attaquer rapidement. Il faut aussi redoubler de prudence pendant la saison des amours, car les mâles sont très agressifs à cette époque.

    Les femelles se mettront très en colère si tu essaies de t’approcher d’elles et de leurs petits. Si jamais tu vois un hippopotame bâiller, ne pense pas qu’il a sommeil, il se prépare probablement à une attaque.
  • À faire à la place : si un hippopotame montre ses dents dans ta direction, mets-toi à courir immédiatement. Essaie de trouver un abri, comme un arbre ou un rocher, car il te sera impossible de le distancer. Tu peux essayer de courir en zigzag, car son grand corps ne lui permet pas de changer de direction très rapidement. Si tu es dans l’eau, commence à nager dans la direction opposée à celle où tu as vu les hippopotames.

7. Si une personne fait une crise d’épilepsie à côté de toi

  • À éviter : n’essaie pas de maintenir la personne allongée ou de contrôler les mouvements de son corps. De plus, ne lui donne rien à manger ou à boire, car la nourriture pourrait blesser ses dents ou sa mâchoire. N’oublie pas qu’une personne qui fait une crise ne peut pas avaler sa langue. Ne fais pas non plus de massage cardiaque à la personne, car sa respiration redeviendra normale d’elle-même.
  • À faire à la place : assure-toi que la victime a de l’espace autour d’elle. Place-la sur le côté pour qu’elle puisse respirer plus facilement et assure-toi qu’il n’y a pas d’objets contondants qui traînent. Si la personne porte des lunettes ou une cravate, retire-les calmement. Tu peux mettre une veste ou quelque chose de mou sous sa tête pour qu’elle ne se blesse pas contre le sol.

8. Si quelqu’un essaie de voler ta voiture

  • À éviter : la plupart des car jacking se produisent lorsque le conducteur est à l’intérieur du véhicule, alors lâche ton téléphone et fais attention à ton environnement. Ne te gare pas dans des rues mal éclairées où quelqu’un pourrait t’agresser en entrant dans ta voiture. Ne garde pas ta porte ouverte trop longtemps et n’ouvre surtout pas les fenêtres avant d’allumer le moteur. De plus, si quelqu’un te heurte par derrière, ne sors pas s’il fait nuit ou sombre, mais attends d’arriver dans une zone bien éclairée et fréquentée.
  • À faire à la place : si tu es arrêté à un feu rouge, assure-toi que tu peux voir les pneus de la voiture qui te précède. Cela signifie qu’il y a suffisamment d’espace pour que tu puisses partir en trombe au cas où quelqu’un tenterait de voler ta voiture. Si tu ne peux rien faire, laisse-le simplement partir avec ta voiture. Et si tes enfants sont avec toi, assure-toi de les faire sortir avant.

9. Si tu te fais approcher par des piranhas

  • À éviter : la première règle est de ne jamais entrer dans une rivière infestée de piranhas si tu as des plaies ouvertes. Une autre chose importante à retenir est de ne pas trop t’agiter dans l’eau, car tu ne feras qu’attirer une compagnie indésirable. Si tu te trouves dans une rivière amazonienne pendant la saison sèche (de juin à décembre), évite tout simplement l’eau. Les sources de nourriture traditionnelles des piranhas seront épuisées et ils se tourneront donc vers d’autres options pour survivre.
  • À faire à la place : si un piranha te mord, ce ne sera pas forcément très grave, mais cela peut en attirer beaucoup d’autres à cause du sang. C’est pourquoi, si tu saignes, tu dois te précipiter hors de l’eau aussi vite que possible. Si d’autres personnes nagent près de toi, fais-leur savoir qu’elles peuvent aussi être en danger.

    Ensuite, cherche une aide médicale pour ta morsure. Les bactéries que l’on trouve généralement dans les rivières tropicales sont tout aussi dangereuses que la morsure de piranha.

As-tu déjà été confronté à l’une des situations ci-dessus ? Quelle a été ta réaction ? N’hésite pas à partager ton expérience dans les commentaires.

Partager cet article