Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Un Japonais a planté des milliers de fleurs pour agrémenter la vie de son épouse devenue aveugle suite à une maladie

--35
467

L’amour inconditionnel peut être difficile à démontrer lorsque tout va bien : c’est dans les périodes de douleur, souvent, que nous nous rendons compte de la force de l’amour de l’Autre. Tel fut le cas d’Atsuko Kuroki, un éleveur japonais qui redonna le sourire à sa femme lorsqu’elle dut endurer ses pires moments. Il n’a pas conquis d’autres terres, et il ne s’est pas battu avec des dragons. Il a juste tenu sa promesse de la rendre heureuse toute la vie.

Sympa tient à partager avec toi cette histoire dans laquelle le véritable amour a triomphé.

Une preuve d’amour devenue une destination touristique

La ville de Shintomi, dans la province de Miyazaki, au Sud du Japon, accueille un charmant site touristique qui fleurit tous les printemps d’un tapis de fleurs roses appelé shibazakura ou phlox. L’endroit, un joyau de la nature situé dans une résidence commune, témoigne de l’une des histoires d’amour les plus merveilleuses et inouïes au monde. 7 000 personnes le visitent chaque année.

Ils se sont mariés et furent heureux... pour toujours ?

Quand Atsuko et Ayako Kuroki se sont mariés en 1956, ils ont transformé leur ferme laitière en leur demeure. Ils se levaient tôt pour traire les vaches et élever un troupeau de 60 animaux. Le couple avait deux enfants, de sorte qu’ils n’avaient quasiment pas de repos. Et pourtant, cette vie bien remplie les rendait heureux, et ils nourrissaient l’espoir de pouvoir voyager ensemble et découvrir plus le Japon à leur retraite.

Les choses sont devenues difficiles

Mais au bout de trente ans, lorsque Madame Ayako fêta ses 52 ans, ses yeux ont commencé à mal fonctionner à cause d’une complication liée au diabète dont elle souffrait. Une semaine après, elle était complètement aveugle. Lorsqu’elle comprit que ses rêves de voyages avec son mari tombaient à l’eau pour toujours, elle eut le sentiment que sa vie prenait fin. Elle s’est isolée et enfermée chez elle. Voyant la souffrance de sa femme, Atsuko se sentit envahi de tristesse, ignorant qu’une vie pleine de sourires et de bonheur les attendait.

La beauté peut être admirée de différentes façons

Un beau jour, Atsuko admirait une fleur de shibazakura qui avait poussé près de sa ferme, et tout à coup, il eut une idée : la beauté des fleurs peut être appréciée à travers d’autres sens, et pas seulement avec la vue. Par exemple, on peut aussi les sentir. C’est ainsi qu’il eut l’idée de redonner le sourire à sa bien-aimée en cultivant un jardin de fleurs afin qu’elle profite de leur parfum, et de la présence des gens qui viendraient l’encourager pour sortir de la maison.

Ayako, dame et reine de son jardin

Le mari d’Ayako a passé deux ans à transformer la terre qui entourait sa maison. Il a préparé la base pour le jardin en coupant les fleurs, et planté chaque graine et a protégé les plantes et les boutons qui poussaient petit à petit. Ce fut un travail ardu mais l’effort en a valu la peine, car un voile rose à l’arôme sublime recouvre maintenant les alentours de son foyer. Ayako sourit désormais et profite de ses promenades quotidiennes dans son royaume parfumé.

Le seul voyage vraiment important

Plus d’une décennie s’est écoulée et le couple reçoit constamment des visiteurs qui veulent profiter de ce spectacle sans égal. Ils se promènent en espérant rencontrer l’un des personnages qui ont donné la vie à cette si belle histoire. Bien que les Kuroki n’aient finalement pas entrepris leur voyage à travers leur beau pays, ils visitent chaque jour une meilleure destination : la terre heureuse d’un couple où l’amour est plus présent que jamais.

Que ferais-tu pour la personne que tu aimes si elle ne pouvait plus voir ? À ton avis, peut-on percevoir et profiter de la beauté autrement que par la vue ? Ne manque pas de nous répondre dans la section des commentaires !

--35
467